[Le Défi Listes de Zenopia] Ce que je n’aime pas en automne

21a8b4940716e6aa0b76d63df78568ca

Je prends le train en marche, mais j’ai décidé de participer au Défi Listes de ma copine Zenopia. Je trouve l’idée d’autant plus intéressante que  le thème, ce mois-ci, n’est pas de faire une liste des choses que l’on apprécie, mais de dire au contraire ce que l’on n’aime pas en automne. L’exercice peut paraître curieux puisque je ne cesse de clamer que l’automne est ma saison préférée et que je suis une adepte de la pensée positive. Mais ça rejoint ce que j’ai déjà écrit et ce que je m’apprête à développer dans un deuxième  billet sur ce qu’est la pensée positive : il ne s’agit en aucun cas d’occulter le désagréable et le négatif. J’aime d’ailleurs beaucoup la définition que partage Zenopia à propos des listes : « [c’est]pour apprendre à mieux se connaître afin d’être maître de soi, de donner un sens à sa vie et de devenir acteur de cette dernière. La somme de ces listes constitue ce que vous êtes avec vos contradictions. Elles peuvent servir de guide ou de fil conducteur. Elles servent à identifier ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas pour vivre pleinement. »

Clairement, en automne, je n’aime pas :

  • le froid et l’humidité (on est mi-octobre, et je suis déjà glacée jusqu’aux os)
  • les jours qui raccourcissent (la nuit qui tombe tôt, ça me déprime)
  • le changement d’heure (ça me perturbe à chaque fois)
  • les gros rhumes (déjà deux en 15 jours, laissez-moi respirer)
  • remettre un pyjama pour dormir (mais je n’en suis pas encore à enfiler des chaussettes, l’honneur est sauf)
  • ces dates anniversaire qui me serrent le cœur (ma mère et mon beau-père sont décédés en octobre)

Pourtant, ça reste ma saison préférée parce que je ne me lasse pas de cette magnifique lumière dorée et de ces feuillages rutilants, parce que j’adore ressortir mes gilets doudous (et, soyons francs, mes jolis pyjamas) et parce que je ne connais pas de son plus apaisant que celui de la pluie sur les volets. Cela étant, je prends note, pour l’année prochaine, de penser à booster mon immunité avant l’arrivée des microbes. Difficile de profiter de moments cozy qui permettent au corps et à l’âme de se détendre quand on tousse si fort qu’on a mal aux côtes le lendemain. (Et pourtant, je me fais avoir chaque année !)

Et vous, qu’est-ce que vous n’aimez pas en automne ?

Photo trouvée sur Pinterest.


14 réflexions sur “[Le Défi Listes de Zenopia] Ce que je n’aime pas en automne

  1. Paradoxalement j’ai du mal à trouver quoi que ce soit qui me déplaise en automne, à part peut-être le rythme effréné de la rentrée qui est dur à suivre certaines années. Même les jours qui raccourcissent font partie d’une ambiance qui me plaît bien, avec notamment le retour des soupes, tartes à la citrouille et autres recettes de saison, l’ambiance d’Halloween qui m’a toujours amusée, et je préfère nettement le changement d’heure dans ce sens que dans l’autre. Mais je fais partie des rares personnes que l’été (août en particulier) a tendance à stresser ou déprimer et j’accueille souvent septembre avec un certain soulagement.

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends tout à fait, l’été peut parfois être éprouvant. En tout cas, moi, cette année, dans le Sud, je l’ai trouvé difficile ! Et c’est vrai que pour une première liste, ce n’était pas la plus simple, j’adore l’automne, cette saison a quelque chose de magique, je trouve. J’ai mes enfants et mes neveux à la maison la semaine prochaine, on va se mettre dans l’ambiance d’Halloween 😀

      J'aime

  2. Je suis comme Axelle, j’empile les couvertures mais je zappe le pyjama 🙂 Merci pour ta participation Isa ! ❤ j'aime beaucoup l'automne aussi en fait 🙂 Bisous (sinon, citron/eau chaude et miel… mon cocktail santé de l'automne… j'y ajoute une tranche de gingembre depuis hier ^^)

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai beau empiler les couvertures, ça ne suffit pas, doit y avoir un truc psychologique là-dessous ! 😀 Merci pour la recette, je buvais déjà l’eau chaude citron/miel (et pourtant, j’ai horreur du miel, c’est dire si j’ai envie de me soigner ! ^^), je file de ce pas acheter du gingembre, ça aura meilleur goût ❤

      J'aime

  3. Ma saison préférée est le printemps car je ne supporte plus les grandes chaleurs de l’été qui me font parfois suffoquer et surtout beaucoup transpirer (les fameuses hormones de la péri-ménopause)… je dirais que chaque saison a ses avantages et ses inconvénients, si on est pessimiste on trouveras toujours ce qui ne va pas… alors on se fait du bien et on trouve les plaisirs de chaque saison… des biz ma douce
    Françoise

    Aimé par 1 personne

    1. En faisant cet exercice, j’ai trouvé que mettre le doigt sur ce qui ne me plaît pas me donne envie de savourer encore plus ce que j’aime en automne. C’est intéressant, je ferai bien ça à chaque saison ^^ Des bises ma belle Françoise ❤

      J'aime

  4. J’adore l’automne, j’aime les couleurs ocre, rouge. J’aime l’idée de retrouver mon canapé en journée, quand il pleut ou qu’il fait froid. Et j’aime revenir trempée ou gelée de la promenade quotidienne avec le chien, tout ça pour apprécier plus encore la chaleur de la maison.

    J'aime

  5. Moi, je n’aime pas l’humidité de l’automne, les jours qui raccourcissent et le changement d’heure. Ce n’est pas tant le froid qui est gênant que l’humidité qui ravive mes douleurs. Mais j’aime l’automne pour ses jolies couleurs et quand on a une belle arrière saison c’est vraiment le pied. Cette année, nous avons pu profiter du beau temps longtemps, c’était très agréable (notre région est plutôt pluvieuse).
    J’aime aussi parce qu’on rallume le poêle et qu’il n’y a rien de plus agréable que d’entendre le bruit du bois qui crépite (pendant qu’on lit, vautré sur le canapé avec une boisson chaude ^^ – mais ça, c’était avant d’être maman !).

    J'aime

    1. Ah, le bruit du bois qui crépite… J’imagine volontiers, j’adore ça et j’adorerais avoir un poêle ou une cheminée 🙂 Et ne t’inquiète pas, les enfants grandissent, tu pourras de nouveau lire vautrée dans le canapé, et dans pas si longtemps que ça, finalement !

      J'aime

  6. I don’t like the cold temperatures and shortening days. But cold temps make coffee taste better and the darkness makes my beloved scented candles shine.
    I like the idea of allowing the negative thoughts be there and learning to work with and around them. To me that’s a lasting solution, not a quick happy happy fix.

    Aimé par 1 personne

    1. « Cold temps make coffee taste better », I love that 😀 And you’re absolutely right, sometimes, if you’re not careful, a quick, happy fix is all you get from positive thinking because you haven’t learned to face the negative stuff. I have worked a lot these past few years on what I want from life, and it’s terribly important. But now I feel like I wanna work on what I don’t want, and I’m sure it will be enlightening as well.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s