Les petits bonheurs d’octobre 2016 #3

Lundi 24 : ça y est, mes neveux sont là ! On est tous ravi de se retrouver, et j’adore voir la maison prendre des airs de camping. Il y a des matelas, des couettes et des oreillers dans tous les sens, et des rires d’enfant qui résonnent partout. C’est exactement ce que j’avais imaginé, je suis heureuse.

Mardi 25 : je me traîne hors du lit à 5h50 pour soigner Typhaine qui est bien malade, la pauvre. Puis je retourne me coucher. Quand je rouvre les yeux, j’ai du mal à croire ce que m’indique l’écran de mon téléphone. Kelian et mes neveux nous ont laissé toutes les deux dormir jusqu’à 10h, et je trouve ça très chouette de leur part. On a tous mérité un bon petit déjeuner avec des croissants et des pains au chocolat !

Malgré des températures quasi-estivales, le temps est très maussade. Entre les courses et une partie de ballon, les enfants réussissent quand même à passer une petite heure dehors. J’espère qu’on pourra se rattraper demain !

Pour finir, on passe tous une super soirée devant le Cendrillon 2015 signé Kenneth Branagh. Le film ne me transporte pas, malgré des images sublimes, mais l’important c’est surtout qu’on soit ensemble tous les six. D’ailleurs, cette soirée cinéma a tellement de succès qu’on recommence le lendemain !

7c96aad43b0f764ff4a7abf13822104b

Mercredi 26 : ma nouvelle heure de conduite se passe très bien, ce qui me rassure après le mini fiasco de la semaine dernière. Je profite du premier rayon de soleil depuis 48h pour entraîner ma petite troupe dehors. Puis c’est devoirs d’anglais et d’italien pour les deux filles pendant que les garçons jouent aux jeux vidéo. Ensuite, c’est séance de coloriage de calaveras pour tout le monde, Halloween oblige. La soirée se termine de manière cozy devant un plat de pâtes à la carbonara préparé par mon chéri et le film Jumanji, que je n’avais encore jamais vu. Robin, we miss you.

giphy

Jeudi 27 : enfin ! Enfin le soleil et le ciel bleu sont de retour, ce qui nous permet de faire une grande balade l’après-midi. Le soir, j’aide mon chéri à préparer un pot au feu. Le moment cozy du jour : lire des comics pendant que les enfants dessinent et que les bonnes odeurs de cuisson se répandent dans la maison. Heureusement que nous avions demandé plein d’os à moelle au boucher, car pour un peu les enfants se battraient pour en avoir ! Et la séance ciné du soir commence à devenir une tradition : cette fois, c’est devant Hook  que je retrouve mon âme d’enfant. Le film n’a pas pris une ride, je le trouve toujours aussi magique. Et visiblement, il a transporté tout le monde. Robin, we miss you, bis.

giphy1

Vendredi 28 : Les jours se suivent et se ressemblent et, en l’occurrence, c’est une bonne chose : petit déjeuner tardif, balade au soleil et film du soir. Cette fois, c’est Harry Potter que les enfants ont choisi, Halloween oblige. Parce que c’est la dernière soirée et qu’ils ont préféré des bonbons plutôt qu’un sort, ils ont le droit à des chamallows et des Schoko-bons devant la télé. J’avoue, ayant déjà vu le 1er volet des aventures du petit sorcier à lunettes 4 ou 5 fois, je joue à la nouvelle déclinaison de Candy Crush sur mon portable. Il va falloir que j’efface très vite l’appli si je ne veux pas devenir accro mais, le temps de quelques heures, c’est bien agréable.

giphy2

Samedi 29 : le séjour de mes neveux se termine par un déjeuner en famille avec leurs parents. On n’a pas envie de se séparer mais on se promet de remettre ça une prochaine fois ! La maison nous paraît incroyablement grande après leur départ, comme si le fait d’avoir vécu à 6 pendant une semaine dans un si petit espace nous la faisait voir autrement. Je pourrais en profiter pour me détendre en lisant dans le canapé, mais mes démons du moment me rattrapent. Entre mon besoin de soutenir une cause en laquelle je crois et mes envies contradictoires, je ne sais plus trop où j’en suis et surtout où je vais. Heureusement, mon chéri se montre totalement compréhensif et me dit des choses qui me vont droit au cœur.

Dimanche 30 : en fait, c’est vachement bien le changement d’heure dans ce sens-là ! D’ailleurs, j’avais oublié que c’était aujourd’hui, et c’est une bonne surprise. J’adore profiter d’une grasse matinée jusqu’à 11h et découvrir en me levant qu’en fait il n’est que 10h !

L’autre temps fort de cette journée, c’est la soirée magique que nous passons avec mon chéri avant qu’il ne parte en tournée pour 4 mois. On se verra quand même toutes les semaines, mais il sera parti la moitié du temps. Pour tout dire, je l’envie un peu, et le fait d’en discuter me permet de mieux comprendre pourquoi je ne vais pas très bien en ce moment. J’ai besoin de faire plus de choses pour moi et d’arrêter de me mettre la pression et de subir mes circonstances. Ce n’est pas grave si je n’ai pas toutes les réponses à mes questions et si je ne sais toujours pas où je vais professionnellement. La traduction me permet de très bien gagner ma vie, rien ne presse donc de ce côté-là. La vraie priorité, c’est le permis, afin de pouvoir gagner en mobilité et en indépendance, deux choses qui me font cruellement défaut depuis longtemps. Pour le reste, je vais ralentir le rythme et vivre au jour le jour. Je suis certaine que le chemin se dessinera au fur et à mesure sous mes pas et que les réponses finiront par arriver. Il n’y a qu’à voir tout ce qui a changé dans ma vie depuis 4 ans, depuis la mort de ma mère et ma découverte de la pensée positive. Jamais je n’aurais pensé en arriver là où je suis aujourd’hui. Il serait bon que je ne l’oublie pas et, surtout, que je n’oublie pas d’en profiter !


6 réflexions sur “Les petits bonheurs d’octobre 2016 #3

  1. Le Cendrillon m’a laissée de marbre aussi. Par contre Jumanji, Hook et même HP, je serais capable de les regarder encore et encore !
    Bon courage pour la période où ton chéri sera moins présent.Heureusement que vous pourrez vous voir quand même toutes les semaines 🙂

    J'aime

    1. Je suis comme toi, je trouve que ces films sont de vrais feel-good movies !
      Merci pour tes encouragements ! Je suis sûre que ça va très bien se passer, j’aime aussi avoir du temps pour moi, et le bonheur de se retrouver n’en est que plus grand !
      Bisous ❤

      Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir Isabelle, comme vous j’ai été déçue par Cendrillon, par contre, j’étais allée voir Jumanji au cinéma lors de sa sortie avec mon petit frère et on avait tellement aimé que je lui avais acheté la VHS quant à Harry Potter je suis fan depuis toujours, tant des films que des livres… Ah, une maison remplie de cris d’enfants, cela me manque maintenant que mes 2 fils ont 18 et bientôt 17 ans… J’ai vraiment du mal à les voir grandir aussi vite et pourtant c’est la vie, il faudra bien qu’un jour ils prennent leur envol et même si je leur souhaite le meilleur, je n’en éprouve pas moins une très grande angoisse. A bientôt pour un nouveau post 🙂

    J'aime

    1. Chère Sandrine, vous êtes la deuxième personne en moins d’une semaine à me parler de l’angoisse liée aux enfants qui quittent le nid. Je vous comprends parce que c’est très dur de voir mes enfants partir pendant une semaine, j’ai un pincement au cœur à chaque fois qu’on se sépare. Malgré tout, je pense que je serai heureuse de les voir prendre leur envol, c’est notre rôle de les guider pour qu’ils deviennent des adultes responsables et indépendants, et c’est le modèle que je m’efforce d’être pour eux. Je crois qu’il faut essayer d’appréhender ces changements qui nous font peur de la manière la plus positive qui soit (penser au fait qu’on a plus de temps pour soi, plus de liberté, moins de contraintes) tout en s’autorisant à ressentir le manque et la mélancolie, le temps que l’on se fasse à ce grand bouleversement et qu’on « s’installe » dans cette nouvelle période de vie. Je suis sûre que vous vous en sortirez très bien.
      Je vous embrasse et je vous dis à bientôt 🙂

      J'aime

  3. Dans le billet que je suis en train de préparer, je parle de cette nécessité de savoir identifier ce vers quoi on va pour pouvoir effectivement y aller… Parfois, en te lisant (souvent en fait), je me dis qu’on est au même point mais dans des domaines différents… J’ai tellement la sensation d’être à un tournant, de devoir me recentrer sur ce que je veux réellement…
    Soyons plus futiles (ou pas) : Robin me manque aussi… au point que parfois j’oublie… du coup, j’ai envie de revoir Mme Doubfire, Hook et Jack
    Belle journée !

    J'aime

    1. Oui, je me sens très proche de ton cheminement moi aussi. Je ne suis pas certaine de savoir ce que je veux réellement, pas encore en tout cas, mais j’ai décidé de me donner du temps pour le découvrir. Rien ne presse… Ça me fait tout drôle de me retrouver à nouveau dans un état d’attente et de contemplation après avoir été dans l’action pendant des mois, mais ce n’est pas une mauvaise chose finalement ! Malgré tout, je suis curieuse de voir où cette étape va nous mener toutes les deux 😉
      Et sinon, tu m’as donné envie de montrer Mme Doubtfire aux enfants, c’est une excellente idée !
      Belle journée à toi aussi ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s