[Le Défi Listes de Zenopia] Ce qui me rend heureuse

481d5f7f1441ab8781083a43321b062a1

Comme toutes les participantes du dernier Défi Listes, j’ai pu constater que la liste des points négatifs de l’automne vous avait laissé perplexes, d’autant que c’est une saison visiblement très appréciée. Mais je trouve que tenir compte du négatif aide à profiter encore plus du positif. C’est donc avec beaucoup d’intérêt que je rédige aujourd’hui la liste des choses qui me rendent heureuse. En cette période émotionnellement difficile, comme je vous le confiais ici, c’est d’autant plus important de mettre en avant des choses susceptibles de me faire sourire ou de me procurer du bien-être. Admettre que ça ne va pas très fort, puis contrebalancer le négatif avec du positif, c’est sûrement ça, vivre en pleine conscience !

Quel plat simplissime (sauf des pâtes) aimes-tu particulièrement manger ?

Je dirais la pizza parce qu’il n’y a aucune préparation à faire (il y a deux pizzerias et un camion à pizza dans mon village), et c’est super convivial, généralement ça fait plaisir à tout le monde. Sinon, toujours dans ce même esprit pratique et convivial, j’adore la raclette. Ce qui me fait penser qu’il faut que je me rachète un appareil, tiens !

La chanson qui te met de bonne humeur ? 

« Mon cœur mon amour » d’Anaïs. J’ai beau la connaître par cœur, chaque fois que je l’entends, elle m’éclate cette chanson ! (Sûrement parce que je me reconnais dans ces couples « qui dégoulinent d’amour » !)

Le moment de la journée que tu préfères ?

Le soir. J’aime le sentiment du devoir accompli à la fin de ma journée de travail, j’aime retrouver les miens autour de la table du dîner et j’adore choisir la façon dont je vais occuper ma soirée : lecture, série télé, écriture, broderie ou tout cela à la fois (surtout quand je n’ai pas à me lever le lendemain).

Une des plus jolies surprises que l’on pourrait te faire ?

Me proposer une escapade de quelques jours en Europe (au hasard, en Irlande, à Amsterdam, à Vienne ou à Berlin…)

Ton vêtement fétiche ?

J’aime trop les vêtements pour n’en avoir qu’un fétiche. En ce moment, je suis particulièrement fan du jean moutarde que j’ai acheté cet été chez Esprit, cette couleur me met de bonne humeur ! (Du coup, je viens de m’offrir un jeté de canapé de la même couleur, histoire d’amener un peu de soleil dans la maison.)

Le petit rien dans une journée qui pourrait te faire sourire ?

Les pitreries de mes enfants, dire bonjour aux gens que je croise dans la rue, un message d’un-e ami-e, un compliment glissé à l’oreille, un bisou dans le cou…

Un de tes souvenirs les plus heureux ? 

A la naissance de mon fils, j’ai passé quinze jours en Bretagne chez mes parents avec ma fille qui n’avait que deux ans et demi. Mon ex-mari avait dû retourner dans le Nord parce qu’il commençait un nouveau travail. Je me suis retrouvée seule avec ma famille, et ce qui aurait pu être un séjour à haut risque fut en réalité une période bénie. C’est, je crois, de ma vie d’adulte et de mère, un des seuls moments où je n’ai pas été en guerre contre ma mère. Pendant ces deux semaines, il n’y a eu ni critiques, ni jugement. Moi, j’étais plus à l’aise dans ma maternité (forcément, c’était le deuxième, j’avais plus d’expérience), et elle essayait vraiment de m’aider en distrayant Typhaine pendant que j’allaitais Kelian, par exemple. Il faisait un temps sublime, et je me souviens qu’on passait de longues soirées tous ensemble sur la terrasse à regarder le soleil se coucher. J’en garde un souvenir très ému et très fort.

Grand bonheur Pensée positive Défi Listes

Une fois où tu as pleuré de joie ?

Je suis toujours émue quand mes enfants participent à un spectacle et que je les découvre sur scène.

Une période de ta vie particulièrement cool ?

La fac, et notamment mes années de DEUG, de 1998 à 2000. J’avais une super bande de copains, c’était vraiment cool.

Un lieu que tu aimes / où tu te sens bien ?

Chez moi. Chez mon chéri. Chez mon père.

Ton plus grand bonheur du moment ?

Savoir que les enfants vont bien, passer du temps avec l’homme que j’aime et recommencer à prendre soin de moi.

Le souvenir auquel tu penses et qui te fait sourire à tous les coups ?

Le fait de penser à Jim, mon papa américain. On a développé une relation très forte au cours de l’été que j’ai passé dans le Colorado. Il m’appelait toujours « Sunshine » et c’est lui qui a décrété, à un moment donné, qu’il était mon « Second Papa ». Malheureusement, il n’est plus là, mais je souris chaque fois que je pense à lui.

Rubrique créée par Zenopia. Retrouvez toutes les participations sur Facebook grâce au hashtag #defilistesdezenopia.


8 réflexions sur “[Le Défi Listes de Zenopia] Ce qui me rend heureuse

  1. Merci ❤ Ce que j'aime bien avec ce défi-ci, c'est que je souris à cahque lecture !!! La chanson d'Anaïs : je l'avais oubliée mais elle est super drôle !
    Les spectacle de la poulette me font le même effet qu'à toi !
    Et la photo… elle est super émouvante ❤
    Je rebondis sur le jaune… J'ai lu qu'on était attiré par les couleurs dont on avait besoin : Jaune le soleil, la lumière ! Mais aussi une couleur terre en Feng Shui… un besoin d'ancrage peut-être… (Je précise que je n'essaye pas de faire de la psycho à 2 balles, hein ^^ mais je me suis aperçue, cet été, que le jaune manquait cruellement dans la maison et… j'ai fait peindre un vieux meuble en jaune ! ) Belle journée Isa (sinon, pour info, vu qu'on en parlait ici hier… certif prolongé pour moi jusque décembre…) Bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Oui, j’ai vu dans tes états d’esprit que ton arrêt était prolongé. Je t’en dis plus sur ton blog 😉

    Merci à toi, cette liste m’a vraiment permis de déterrer des trésors ! ❤

    Et non, tu ne fais pas de la psycho à 2 balles, c'est super intéressant. Pour le côté soleil/lumière, je m'en doutais, d'autant que la maison est assez sombre, je reçois assez peu de lumière directe. En revanche, j'ignorais que c'était une couleur terre en Feng Shui, oui, j'ai très certainement besoin d'ancrage, ça me parle ! C'est aussi la couleur du 3ème chakra, le plexus solaire, qui représente, entre autres, l'affirmation de soi, la confiance en soi, le fait de trouver sa place dans ce monde et se positionner par rapport aux autres. Pas étonnant qu'il soit touché quand on est en quête de soi…

    Je t'embrasse aussi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s