Les petits bonheurs de novembre 2016 #3

Exceptionnellement, je publie ces petits bonheurs un samedi car je pars demain matin pour Paris et je compte bien partager à mon retour, en milieu de semaine, des « instantanés » comme je l’ai fait pour Lille la semaine dernière. J’ai même hésité à zapper une nouvelle fois cette rubrique puisque je n’ai pas beaucoup de photos à vous montrer et que j’aurais plus de choses à vous raconter après mon escapade parisienne. Mais, de vous à moi, la semaine a été un peu compliquée avec un moral en dents de scie. (Faut dire, avec un temps aussi lugubre, ça n’aide pas !) Mais c’est justement dans ces moments-là qu’il est important de noter les jolis instants qui sont venus ensoleiller ces journées bien grises (et très humides) !

Lundi, dans le train qui me ramène à Avignon, je publie cette photo pour le challenge Instagram du magazine Flow, #FlowPetitsPlaisirs. Elle remporte haut la main le plus grand nombre de likes depuis mon inscription sur Insta !

les-petits-bonheurs-disa-13

Mardi, je récupère mes loulous pour une semaine écourtée par mon week-end lillois et mon séjour parisien. Mais ils ne s’en plaignent pas, au contraire ! Ils se réjouissent de pouvoir passer du temps avec leur père qui a été souffrant pendant plus de trois semaines et qu’ils n’ont pas beaucoup vu pendant cette période. Du coup, cette parenthèse de 4 jours avec eux a des airs de vacances, d’autant que je suis entre deux traductions cette semaine ! Pendant que nous changeons les draps de nos lits respectifs, notre discussion m’amène à leur donner un cours d’éducation sexuelle improvisée. (Vive la pré-adolescence !) Typhaine percute tout à coup que mon chéri et moi pourrions avoir un bébé. « Je veux une petite sœur ! » s’exclame-t-elle. « Ah non, un petit frère ! » proteste Kelian. « Je vais mettre tout le monde d’accord : il n’y aura ni petite sœur, ni petit frère, ni chien, ni chat, ni poisson rouge, ni panda, ni loup, ni Pokémon dans cette maison. C’est clair ? »

Mercredi, en dehors des câlins avec les enfants, des messages de mon chéri et d’une discussion par téléphone avec une copine, ma plus grande satisfaction, c’est d’arriver à me coucher (relativement) tôt. Il y a des jours comme ça…

Jeudi, puisqu’il ne pleut pas quand je dépose Kelian à l’école, j’enchaîne immédiatement avec une grande balade, ça sera toujours ça de pris ! Je traîne un certain vague à l’âme toute la journée et je le combats à coups d’activités créatives (collage + écriture) et d’épisodes de Grey’s Anatomy. (Parce que zut, pluie + déprime, j’ai bien mérité de glander sous un plaid devant la télé !)

les-petits-bonheurs-disa-14

Vendredi, je constate que mon poulet à la moutarde a toujours autant de succès. Par contre, Danse avec les Stars beaucoup moins : je finis la soirée toute seule sur le canapé pendant que les loulous jouent dans leur chambre. Au moment où je lui dis bonne nuit, Kelian me promet de nous laisser faire la grasse matinée sa sœur et moi parce qu’on se lève à 6h30 tous les matins.  « En plus, toi, maman, tu te couches à 1h30, tu dors pas beaucoup ! » Oui, enfin, ça, c’est parce que je le veux bien, mon chéri. Toi aussi, tu verras quand tu seras grand, on n’est pas toujours très raisonnable…

 Samedi, je me lève à 11h. J’en avais besoin de cette grasse matinée ! En ramenant les enfants chez leur père, j’en profite pour récupérer des décos de Noël. En ouvrant les cartons qui contiennent toutes les décos qu’on a accumulées en 14 ans depuis notre premier sapin, je comprends que mes grands coups de déprime de la semaine sont probablement liés à l’approche des fêtes et du divorce. (L’audience a lieu le 6 décembre.) Je ne regrette rien et si c’était à refaire, je prendrais les mêmes décisions, mais ce n’était pas ainsi que j’imaginais ma vie de famille. Ça fait bizarre de repenser à toutes ces années, tant d’efforts pour construire quelque chose qui, au final, n’a pas tenu. Mais on a fait de notre mieux, on a donné tout ce qu’on a pu et je ne crois pas qu’on puisse nous en demander plus. Maintenant, il faut aller de l’avant. Et le sentiment qui domine à l’heure où j’écris ces lignes, ce n’est plus de la tristesse, mais de la curiosité. (C’était mon mot de l’année, vous vous rappelez ?) Je ne sais pas ce que me réserve le chemin qui se dessine au fur et à mesure sous mes pas, mais j’ai très envie de le découvrir !

Et vous, c’était comment cette semaine ?


4 réflexions sur “Les petits bonheurs de novembre 2016 #3

  1. Cette obsession romantique de l’amour toujours nous fait beaucoup de mal. A cause d’elle, on ne se rend pas compte qu’une histoire peut être belle, avoir du sens ET être limitée dans le temps. Ce n’est pas parce qu’un mariage n’a pas duré éternellement qu’il a été raté en quoi que ce soit, surtout si tu arrives à préserver une relation apaisée avec ton ex par la suite. Une séparation n’est pas forcément un échec. Ce serait bien qu’on arrive tous à l’intégrer.

    J'aime

  2. C’est une semaine en demi-teintes aussi, la grisaille, comme tu dis, n’aide pas. Les soucis financiers non plus. Mais il y a des bonnes choses et je les apprécie : les félicitations pour ce 1er trimestre de seconde pour ma fille, les éclats de rire de mon fils quand malice a son 1/4 d’h de folie, la super soirée que nous avons passée en compagnie d’une amie et de son chéri qu’elle nous présentait, le coup de main donné et apprécié pour les préparatifs du marché de Saint Nicolas, la préparation du Youpidoo’s swap, des cadeaux de Noël, les moments avec mon chéri…
    Passe un bon séjour à Paris ❤

    J'aime

  3. Pas de loups ni de koalas, mais pourquoi pas un wombat ??? 🙂
    Courage pour le 6… pour être passée par là, je sais que ce n’est pas toujours simple… Gros bisous
    Mes petits bonheurs : beaucoup d’attention de la part du barbare, le joli bulletin de la poulette, un repas en famille, une sauce à la bière réussie, du pain perdu le midi…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s