Instantanés parisiens

Selfie Provence Brume Soleil Voyage Départ

Au moment de partir, admirer la brume qui voile mon village et que le soleil s’emploie déjà à faire disparaître.

Pendant les 20 minutes que dure le trajet, avoir une conversation super intéressante avec la copine qui m’emmène à la gare. (Encore merci Elod !)

C’est l’inverse de la semaine dernière, il fait beau partout, même à Paris. Mais purée ce qu’il fait froid ! [Petit aparté : il faut vraiment que je surveille mon langage parce que mon fils a lâché un « What the fuck » décomplexé la semaine dernière. Si on ne peut même plus jurer en anglais chez soi, où va le monde, je vous le demande !]

Sauter au cou de mon chéri pour lui souhaiter un joyeux anniversaire (mais en faisant attention parce que, mine de rien, il porte quand même 20 kgs d’instruments de musique sur le dos).

Boire un verre en attendant que notre chambre d’hôtel soit prête et en profiter pour lui offrir son cadeau (les premiers tomes du comics Fables en édition reliée).

Puisqu’on parle d’hôtel, il s’agit de The Element Hotel situé 3 rue d’Aix dans le 10e, à 5 mn à pied de République et 20 mn en bus de la gare de Lyon. C’est la 2e fois que je dors là-bas en profitant de super promos grâce à Booking et j’en suis vraiment contente.

Et dire que je trouvais Paris sale et triste quand j’étais petite ! Depuis une balade en taxi à deux heures du matin, il y a quelques années, après une soirée boulot, je ne cesse de redécouvrir la beauté de la Ville Lumière. Au moment de traverser la Seine, admirer la Tour Eiffel qui scintille de mille feux et la Conciergerie qui a de faux airs de Poudlard. (Vous ne trouvez pas ?) Mais c’est Notre-Dame qui rend le mieux en photo !

Petits bonheurs count your blessings Paris Notre Dame de Paris Cathédrale Cathedral Paris by night City of lights la ville lumière

Boire des cocktails du côté de Saint-Michel et rester perplexe face aux masques argentés que portent tous les serveurs et les serveuses. Ça donne à ce bar un petit côté Fifty Shades que dément le match de football américain retransmis sur grand écran. A moins que ça soit un nouveau concept de bar sportif et SM ?

Passer une soirée absolument merveilleuse au restaurant Le Pied de Cochon. Non seulement la cuisine est top et on se régale, mais en plus on passe deux heures plongé dans une conversation métaphysique sur le thème « Y a-t-il une vie après la mort ? » (Spoiler : l’un de nous deux y croit et l’autre pas.) Par contre, je ne peux m’empêcher de penser que le type qui dégustait son plateau de fruits de mer à la table voisine et qui n’a sans doute pas perdu une miette de notre discussion eu égard à la proximité de nos places n’en demandait sûrement pas tant !

Pour en revenir à cette conversation, j’ai quand même rarement connu une telle complicité, aussi bien émotionnelle qu’intellectuelle, et un tel respect. On a beau ne pas être du même avis, on se challenge l’un l’autre tout en étant réellement à l’écoute de nos arguments respectifs. C’est juste génial.

L’anecdote cocasse : on termine la soirée au Dernier Bar avant la Fin du Monde. Si le nom vous dit quelque chose, c’est normal, je vous ai parlé de celui de Lille pas plus tard que la semaine dernière. Bon, à Paris, il manque le TARDIS, mais ça nous fait toujours autant délirer ! Et puis c’est quand même fou de tomber dessus par hasard, exactement comme à Lille !

Le lendemain vers 8h, dans un demi-sommeil, souhaiter une bonne journée à mon chéri qui s’en va passer la journée en studio, puis me rendormir pour encore 3 heures. J’ai tellement de mal à me lever tous les matins à 6h30 quand j’ai les enfants que j’ai vraiment besoin de récupérer quand ils sont chez leur père. Mais où sont passées mes années étudiantes, quand j’écrivais et que j’écoutais de la musique jusqu’à 1h du matin et que je dormais 5h par nuit ? C’est pas beau de vieillir !

Retourner à Châtelet où j’ai aperçu une boutique Dammann Frères (juste en face du Dernier Bar). A moi le rooibos aux agrumes que j’avais tellement aimé il y a 2 ans en le découvrant dans leur calendrier de l’Avent. Calendrier de l’Avent auquel je résiste vaillamment cette année, mais j’avoue que je regrette un peu de ne pas m’être laissée tenter…

Visiter Notre-Dame pour la première fois de ma vie et n’être pas particulièrement bouleversée, même si bien sûr tout est magnifique, des vitraux aux statues en passant par les bas-reliefs… Avoir la chance de passer juste à la bonne période pour découvrir l’immense crèche provençale et admirer le savoir-faire des santonniers d’Arles.

Retrouver une amie pour déjeuner et passer tout l’après-midi à parler astrologie, énergie, pierres et cristaux. Ce sont des sujets dont je ne parlais pas beaucoup sur mon ancien blog, mais j’aimerais que ça change sur celui-ci. Je réfléchis à la manière de vous les présenter.

Retrouver mon chéri et passer une soirée géniale avec des amis à lui. (Quand des musiciens racontent leurs souvenirs de tournée, c’est souvent très drôle et parfois épique !) Avoir le plaisir de rencontrer la femme d’un de ses collègues d’Âge Tendre et parler enfants, boulot et… oiseau ! Le couple a recueilli un oisillon blessé qu’ils n’ont pas pu relâcher, si bien qu’il fait désormais partie de la maison. La cohabitation se passe plutôt bien avec le chat, si ce n’est qu’il faut bien vérifier qu’il n’est pas dans la pièce quand ils sortent l’oiseau de sa cage ! L’un croit avoir affaire à un copain, l’autre n’en ferait bien qu’une bouchée !

Rentrer à l’hôtel et constater qu’il fait vraiment très froid : la balade nocturne au bord du canal Saint-Martin, ce sera pour une autre fois.

Mon chéri programme le réveil sur son téléphone et me demande de faire pareil « parce qu’on ne sait jamais ». Bien lui en prend puisque le lendemain matin, le mien est le seul à sonner !

Qu’est-ce que j’aime Paris le matin quand le soleil pointe tout juste au-dessus des immeubles ! Cependant, on passe à deux doigts d’un autre couac : alors que je m’apprête à descendre du bus, je m’étonne que mes deux sacs pèsent si peu lourd sur mon épaule. Je me retourne : c’est normal, j’ai juste failli oublier mon sac à main…

Le temps de boire un chocolat chaud à la gare, et nous voilà partis. Au revoir Paris ! Prochain voyage en ce qui me concerne, la Franche-Comté et la Suisse dans trois semaines, puisque nous allons passer Noël dans la famille de mon chéri. J’ai hâte !


10 réflexions sur “Instantanés parisiens

  1. Toi qui te plains d’avoir eu froid à Paris, attends de découvrir la Franche-Comté à Noël ! 🙂
    Super parenthèse, je suis bien contente pour toi, même si j’aurais vraiment aimé être disponible pour déjeuner.
    (Oh, et le Tardis est au deuxième sous-sol, il donne sur le salle avec le trône de fer ^^)

    Aimé par 1 personne

    1. Oh j’imagine ! On espère qu’il y aura de la neige…

      Moi aussi je regrette qu’on n’ait pas pu se voir, ce sera pour la prochaine fois ! (Et faut vraiment qu’on reprenne nos habitudes téléphoniques lol)

      Le TARDIS est au 2ème sous-sol ? Rhaa, je suis trop triste de l’avoir loupé ! ^^

      J'aime

    1. Il sera à Nancy le 13 janvier, mais je n’ai hélas pas prévu de le rejoindre, c’est juste une semaine avant mon départ pour l’Inde. Je te tiens au courant si jamais je change d’avis.

      Comme je disais à Cécile, ça va, vous me mettez pas du tout la pression pour les nouveaux billets ^^

      Bisous !

      Aimé par 1 personne

    1. Je pense qu’il faut que je programme un long séjour en Belgique, exactement comme quand je vais à Lille, j’ai tellement de gens que j’ai envie de rencontrer et d’endroits que je veux revoir ! Pourquoi ne pas mettre ça sur ma liste des choses à faire en 2017 ? 🙂

      Pour mes futurs billets, je sens la pression qui monte, lol.

      Bisous !

      J'aime

    1. Thank you so much my friend! If you ever come back to France, just let me know, we absolutely have to meet in person ❤ Enjoy the snowy weather, I probably won't see many snow flakes here in Provence 😉 Hugs indeed!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s