10 questions pour terminer l’année 2016 sur une note positive

So long 2016 Bilan de l'année The year in review Gala Darling Wanderlust Girl with ballon

Comme beaucoup de monde, j’ai trouvé 2016 particulièrement intense, souvent difficile et parfois franchement désespérante. Je reconnais bien volontiers que, par moments, malgré tous mes efforts, le négatif a eu tendance à éclipser le positif. Mais ce serait une erreur de limiter l’année qui vient de s’écouler à cela. Comme le rappelle la blogueuse Gala Darling, rien n’est jamais entièrement mauvais, ni parfait. A travers une liste de dix questions, elle nous propose de mesurer le chemin parcouru depuis janvier afin de terminer 2016 sur une note positive.

1) Quels ont été vos cinq meilleurs moments de l’année ?

(En fait, j’ai vécu plein de belles choses, c’est dur de n’en choisir que cinq !)

L’emménagement dans ma petite maison.

La première rencontre entre mon chéri et mes enfants. Un moment magique.

Notre premier séjour en Franche-Comté. J’y ai fait la connaissance de ses parents et de sa sœur et je me suis tout de suite sentie adoptée. En prime, j’ai découvert la Suisse et je trouve que c’est un très joli pays.

Mon séjour en Bretagne au mois d’août chez mon père, avec mes loulous et mon neveu. On a passé de très chouettes instants en famille.

Notre week-end en amoureux à Paris pour l’anniversaire de mon chéri.

2) Vous êtes vraiment content(e) que ça soit fini. De quoi s’agit-il ?

Mon mariage. On se faisait mutuellement souffrir depuis longtemps, il était temps que ça se termine.

3) En quoi êtes-vous différent(e) aujourd’hui de la personne que vous étiez il y a 365 jours ?

Il y a un an, je vivais une situation qui ne me correspondait pas du tout mais je me faisais violence pour préserver l’unité familiale. Jusqu’au moment où j’ai compris que ça ne rendait service à personne et qu’on serait tous plus heureux si ça s’arrêtait. Aujourd’hui, je suis sereine, indépendante, amoureuse et heureuse de voir que j’avais raison et que mes enfants vont bien.

4) Avez-vous réussi ou accompli quelque chose que vous avez oublié de fêter ? (Prenez le temps de vous féliciter pour tout ce que vous avez accompli cette année.)

Je me suis prouvée que j’étais capable de m’assumer financièrement malgré le côté aléatoire de mon métier.

J’ai travaillé d’arrache-pied et constaté que je pouvais accepter des délais plus restreints sans difficulté.

J’ai traduit 8 livres, ce qui ne doit pas être loin de mon record personnel.

Malgré un budget restreint, j’aurai fait, au 29 décembre, 11 voyages : 4 séjours en Bretagne (février/juillet/août/septembre), 3 à Paris (avril/septembre/novembre), 3 en Franche-Comté et en Suisse (mars/septembre/décembre) et 1 à Lille (novembre). Vive les iDTGV, les OUIGO et autres billets Prem’s !

J’ai visité 2 grandes villes françaises que je ne connaissais pas, Montpellier et Marseille.

J’ai effectué 4 stages de développement personnel : lithothérapie niveau 1 (apprendre à reconnaître et utiliser les pierres et les cristaux) / créer son parfum émotionnel avec les huiles essentielles / art-thérapie et numérologie (peindre un mandala en fonction des indications données par l’art-thérapeute et la numérologue) / PNL et numérologie (apprendre à identifier les schémas que l’on reproduit inconsciemment sous forme de cycles tout au long de notre vie).

J’ai fait de mon mieux pour accompagner les enfants pendant la difficile période de transition après ma séparation d’avec leur père. Encore une fois, leurs rires et leur bien-être sont ma plus belle récompense.

Je suis follement amoureuse mais pas fusionnelle et si je passe beaucoup de temps avec l’homme que j’aime, je n’oublie ni ma famille (je suis allée en Bretagne, mon père est venu dans le Sud et j’ai accueilli mes neveux pendant les vacances de la Toussaint) ni mes ami-e-s (on se voit toutes les semaines, et bientôt je m’envole pour l’Inde avec une copine).

5) Sur quoi avez-vous ouvert les yeux cette année ?

Sur la notion de privilège. Je suis devenue encore plus militante en matière de féminisme et de lutte contre le racisme et l’homophobie.

6) Qui vous a réellement soutenu cette année ?

Les ami-e-s que j’ai rencontré-e-s en arrivant dans le Sud l’année dernière et, bien sûr, mon chéri. Et j’étais déjà très proche de mon père, mais mon divorce n’a fait que renforcer ce lien.

7) Qu’est-ce que vous avez toléré pendant longtemps mais que, désormais, vous ne supportez plus ?

Les silences complices. J’ai longtemps supporté des propos racistes sans rien dire, au nom de vieilles amitiés. C’est fini. Maintenant, je défends mes opinions quel qu’en soit le prix.

8) Quelles croyances ou opinions avez-vous abandonné ? 

J’ai toujours entendu dire que j’avais deux mains gauches et une très mauvaise coordination. On me l’a tellement répété que j’étais plus ou moins persuadée que c’était vrai. Mais j’ai décidé de passer outre ce conditionnement, ce qui m’a permis de faire de réels progrès dans mes leçons de conduite. Prochaine étape : apprendre à jouer du piano !

9) Qu’est-ce qui a été vraiment difficile mais qui, au bout du compte, vous a fait grandir ?

Faire le deuil de mon mariage tout en construisant une nouvelle histoire d’amour. Ça m’a amené à réfléchir encore plus à ma vision du couple et à ce que j’en attends, mais ça n’a pas été simple tous les jours !

10) Si vous pouviez remonter le temps, que diriez-vous à votre moi d’il y a un an ?

Arrête. Tu te fais du mal. Tu mérites mieux. Crois en toi. Tu peux y arriver. Tu vas y arriver. Tu es prête. Tu ne le sais pas encore, mais tu es prête. Respire. Ça va bien se passer.

Et vous, si vous deviez dresser le bilan de l’année 2016, à quoi ressemblerait-il ? 

 


9 réflexions sur “10 questions pour terminer l’année 2016 sur une note positive

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s