Les petits bonheurs de janvier 2017 #3

Préparatifs voyage en Inde Bagages Sac à dos L'aventure commence

Lundi 16, mon chéri et moi prenons soin de Kelian qui est malade, ce qui ne m’empêche pas de bosser d’arrache-pied pour finir ma traduction dans les temps. Le soir, comme toujours, on passe un super moment tous les 4. Ce sont des instants comme ça qui me permettent de tenir. (J’en suis à mon 15e jour de travail non-stop, la tête dans le guidon.)

Mardi 17, Kelian a très bien dormi et peut reprendre le chemin de l’école. Comme souvent quand je touche au but, les pages défilent toutes seules ou presque. En une matinée, j’abats mon quota de la journée. Ça tombe bien, j’ai besoin de prendre deux heures pour aller m’acheter un grand sac à dos chez Décathlon. Tant qu’on y est, j’embarque trois t-shirts en soldes chez Pimkie et on s’offre des sushis pour le dîner. (Les enfants en raffolent autant que nous.) J’explose allègrement mon quota de pages en rentrant (pourquoi s’arrêter en si bon chemin, pas vrai ?) On va se coucher très tôt, et je m’offre une nuit de 9h, un véritable luxe quand j’ai les enfants.

Mercredi 18, je reçois d’adorables commentaires suite à ce billet sur mes angoisses liées à mon prochain voyage et je passe une bonne partie de la journée à discuter avec Miss Sunalee qui me donne plein  d’excellents conseils. Encore merci ❤ Le soir venu, j’ai retrouvé mon calme et je décide de fêter ça en nous offrant une galette des rois. La boulangère me tend une bouteille de cidre. « C’est cadeau, on en offre une avec chaque galette. » Oh ben merci !

Jeudi 19, je finis ma trad, je reçois des contrats qui vont me permettre d’être payée et j’apprends que je devrais toucher des sous le lendemain, c’est ce que j’appelle une matinée productive. J’ai bien mérité de papoter avec ma copine Elodie ! La relecture de ma trad, ça attendra demain, cet après-midi, je m’occupe de mes bagages. Je fais le plein d’homéopathie, d’anti-moustique et de crème solaire et je discute 5 mn avec la pharmacienne dont les yeux se mettent à briller quand j’évoque ma destination. Je crois qu’elle serait bien partie avec moi. Du coup, elle m’offre un sac de plage et et une crème solaire format voyage « pour la glisser dans votre sac », me dit-elle. Oh ben merci, bis !

Vendredi 20, j’attaque la relecture de ma trad, j’écris un billet de blog sur mes objectifs de l’année (je l’ai programmé pour mardi prochain pendant que je serai dans l’avion), je m’offre un Douglas Kennedy pour le voyage (c’est pas comme si j’avais déjà 163 bouquins sur ma liseuse) et je discute au téléphone pendant une heure avec mon ami Robin. Le soir, je passe un très bon moment avec les enfants à la lueur des bougies.

Samedi 21, il est temps de remplir mon sac à dos pour être sûre que je n’ai rien oublié, c’est le dernier jour pour faire des courses ! 8 kilos et un bon tiers du sac vide, ça va, j’ai été super raisonnable. (Je le serai probablement moins au retour, c’est justement ça l’intérêt.) Je termine ma relecture, je suis liiiiiibre, plus d’aliens baveux qui massacrent tout le monde, youpi ! Je ferai bien la danse de la joie de la traductrice en vacances, mais il est plus de minuit et je n’ai qu’une envie, aller me coucher ! (Je prends quand même le temps de rédiger mes petits bonheurs du jour et d’envoyer plein de bisous à mon chéri qui est sur la route du retour.)

Dimanche 22, en fait, ma seule obligation aujourd’hui, c’est de faire le ménage. Comme toujours, je me sens toute déboussolée après avoir tenu un rythme infernal pendant 20 jours. C’est donc possible d’avoir autant de temps libre dans une journée ? Le bonheur de retrouver mon chéri, comme chaque semaine. Hélas, pour la paisible soirée à 4, on repassera : c’est au tour de Typhaine d’être malade. Les pauvres loulous, ils ne sont pas gâtés cet hiver. On fait quand même le plein de câlins avant de se séparer pour trois semaines. Evidemment, j’ai un pincement au cœur, mais je sais qu’ils sont entre de bonnes mains (leur père et leur grand-père qui prend le relais pendant la semaine où j’aurais dû les avoir). Quant à mon chéri, je ne peux que me réjouir, une fois de plus, de cet amour qui nous donne des ailes à tous les deux. Portez-vous bien, mes amours, et à très vite !


5 réflexions sur “Les petits bonheurs de janvier 2017 #3

  1. Une semaine productive !
    La poulette aussi adore les sushis ! Elle en mange quasi plus que moi !
    Je te souhaite une très bon voyage 🙂 Ramène-nous plein de photos et de jolies histoires ❤ Gros bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s