Les petits bonheurs de février 2017 #1

Lundi 30 janvier, au revoir Kovalam, direction la gare routière de Trivandrum afin de prendre le bus pour Kollam. Nous pensions prendre l’un des nombreux bus brinquebalants qui roulent toutes fenêtres ouvertes et qu’on croise à tous les coins de rue ou presque mais, bonne surprise, celui qui nous intéresse fait partie des bus nouvelle génération. L’aménagement intérieur est étonnant, c’est comme si nos bus de ville effectuaient des liaisons intercités. Le trajet d’1h30 en fait finalement le double à cause des embouteillages, heureusement qu’il y a la clim à bord !

A Kollam, la gare routière se situe juste en face du lac et de l’embarcadère d’où partira notre ferry demain. Sur l’autre rive du lac, nous apercevons un hôtel qui figure dans le guide du routard. Un rickshaw nous dépose là-bas en 5 mn. La chambre est sommaire, et le personnel du restaurant pas du tout aimable (chose extrêmement rare en Inde), mais qu’importe, la vue est belle et on est juste là pour une nuit.

Tamarind Hotel Kollam Kerala Inde India

Hotel Tamarind Kollam Kerala India Inde

Mardi 31, nous passons la journée à bord du ferry pour naviguer sur les backwaters. Le paysage est absolument magnifique, je laisse les photos parler d’elles-mêmes :

Backwaters Kollam - Alleppey Kerala India Inde

Backwaters Kollam - Alleppey Kerala India Inde

Backwaters Kollam - Alleppey Kerala India Inde

Quand nous débarquons à Alleppey, nous pensons prendre un rickshaw pour aller voir s’il y a des chambres libres dans un hôtel recommandé par le guide du routard. Mais un jeune Indien nous propose de venir dormir dans sa maison d’hôtes, où sont réunis plein de jeunes Européens de nationalités différentes. L’ambiance communautaire me plaît beaucoup, mais je n’en profite pas vraiment car Lucile et moi sommes crevées et allons nous coucher. Ce sera pour une autre fois.

Mercredi 1er février, nous voilà de nouveau à bord d’un bus climatisé pour aller jusqu’à Munnar, une ville dans les montagnes où l’on trouve toutes les plantations de thé. J’adore cette manière de voyager, notre périple a des allures de road-trip et nous permet de découvrir plein de paysages et d’endroits différents. Nous traversons Cochin, qui semble être une très grande ville bruyante et affairée, pas forcément ma tasse de thé, mais c’est à voir. Tiens, Decathlon s’est implanté ici, on retrouve vraiment les mêmes enseignes partout.

Après 5h30 de bus et des virages qui mettent à mal la résistance de certains passagers, nous arrivons à Munnar. Le paysage est splendide, la température est redescendue à 20° (chouette, on va pouvoir respirer) et l’hôtel est très sympa. La vue sur la vallée est splendide, mais la brume m’empêche de prendre des photos, ce sera pour demain. On fait une grande balade, puis on rentre se poser à l’hôtel car le soleil se couche tôt au Kerala (18h30).

Jeudi 2, nous avons la bonne idée de visiter les Cinnamon Gardens, un jardin rempli de plantes aromatiques et médicinales. Notre premier guide parle très vite et de manière très érudite, on a un petit peu de mal à suivre. Mais le hasard fait qu’il est remplacé par un collègue très souriant et d’humeur beaucoup plus joviale. Lucile et moi découvrons à quoi ressemblent les arbres et arbustes qui donnent le bois de santal et la cardamome, nous goûtons des grains de poivre, le tamarin (fruit du tamarinier), de la menthe poivrée et nous identifions de la citronnelle et de la coriandre pour le plus grand plaisir de Wilson, notre guide. Voilà une visite à laquelle je repenserai chaque fois que j’utiliserai des épices dans ma cuisine !

Vendredi 3, je crois que nous sommes tombées sur le conducteur de rickshaw le plus sympathique du monde. Il s’appelle Robin et nous emmène voir un nouveau jardin botanique, un parc avec des éléphants (sur lesquels je refuse catégoriquement de monter quand je vois comment ils sont traités), et un barrage avec un lac sublime. Au bord de la route, nous croisons de petits singes qui nous dévisagent d’un air curieux, du style « Ben quoi, tu veux ma photo ? » En parlant de photos, j’ai réussi l’exploit d’oublier mon téléphone à l’hôtel, je n’ai donc aucune image de cette matinée mémorable. Et c’est vraiment dommage car, pour finir, Robin nous conduit jusqu’à Top Station, à la frontière entre le Kerala et le Tamil Nadu, où la vue est absolument splendide.

L’après-midi, le cousin du propriétaire de notre hôtel nous emmène au cœur des plantations de thé. Cette fois, je n’oublie pas mon téléphone, ce qui me permet de ramener tout de même quelques jolis clichés de Munnar.

Munnar Kerala India Inde Plantations de thé Tea Plantations Tea Valley

Le soir, nous allons dîner avec un couple d’amis rencontré deux jours plus tôt dans le bus pour Munnar. Lui est Chilien, elle est Australienne, et c’est l’un des couples les plus adorables que j’ai jamais vus. Ils ont habité pendant plusieurs années en France et font le tour de l’Inde en attendant de s’installer en Australie au mois de mars. Nous passons une soirée formidable tous les quatre.

Samedi 5, au revoir Munnar, nous reprenons le bus pour Alleppey. Lors de notre premier passage dans cette ville, nous avions dîné dans un restaurant très sympa, ambiance lounge un peu bohème avec des guirlandes et des tableaux partout. Il se trouve qu’il s’agit aussi d’une maison d’hôtes. L’ambiance nous a tellement plu que nous avons décidé d’y revenir et d’y passer la nuit. Et, le hasard faisant bien les choses, le proprio nous conseille une maison d’hôtes à Varkala. On se laisse tenter…

Dimanche 6, et on a bien raison, car l’endroit, situé juste au bord de la mer, est absolument magnifique, et un peu éloigné de la plage principale de Varkala, forcément très fréquentée et très bruyante. Ici, la plage est toute petite, et il n’y a pas beaucoup de monde, un régal ! Ce qui ne nous empêche pas, après avoir passé la soirée à Alleppey la veille à discuter avec un ingénieur indien qui vient régulièrement en Suisse pour son boulot, de rencontrer un paysagiste anglais qui a eu l’occasion de travailler plusieurs fois du côté de Grasse. Le monde est vraiment tout petit !

Varkala Odayam Beach Kerala India Inde Mer d'Oman Oman Sea

Et vous, c’était comment cette semaine ? Pitié, ne me parlez pas du froid, déjà que ça va être dur de rentrer ! 😉 Je vous embrasse !


7 réflexions sur “Les petits bonheurs de février 2017 #1

  1. Ça va, il fait moins froid par ici, donc chez toi, ça devrait être encore mieux ;-). Par contre, je pense que tu peux faire provision de soleil 🙂

    Je suis contente de voir que tu profites bien, que tu fais de belles découvertes, encore merci de les partager avec nous.

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement, les températures sont plutôt clémentes, même si j’étais transie de froid les deux premiers jours ^^ Mais c’est vrai que ça manque de soleil, même ici.

      Oui, j’ai bien profité, mais je suis contente d’être rentrée et de pouvoir consacrer du temps aux copines ❤

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s