Les petits bonheurs de mars 2017 semaine #1

Amour Love Bougies Candles Count Your Blessings Gratitude Journal Famille Family

Lundi 27 février, 5h du matin, je suis bien réveillée, impossible de me rendormir. Je me lève donc sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller mon chéri et j’en profite pour planifier le mois de mars, car oui, c’est le grand retour des to-do lists quotidiennes pour arriver à bout d’un objectif bien précis : décrocher mon permis avant fin mai. (C’est la deadline qu’on s’est fixé avec ma monitrice.) Après une petite séance de méditation, je peux retourner me coucher et grappiller une heure de sommeil supplémentaire, ce qui n’est pas négligeable. A la fin d’une longue journée de boulot (yeah, je vois le bout du tunnel, je vais bientôt rendre ma trad), le plaisir de récupérer les enfants et de dîner tous les 4 avec mon chéri.

Mardi 28 février, je poste un petit colis et une jolie carte dont je sais depuis qu’ils ont fait plaisir à leurs destinataires. J’ai fini ma trad, je suis joie ! Décidément, l’application Calm me convient parfaitement, je retrouve le plaisir et l’envie de méditer chaque jour. Encore un dîner tous les quatre, autour des célèbres spaghetti à la carbonara de mon chéri, que les enfants lui ont réclamé. Le tout suivi d’une soirée lecture où je ris à chaque page ou presque du Jasper Fforde, et où je partage les meilleurs traits d’esprit avec mon chéri, heureux que son cadeau me plaise autant.

Mercredi 1er mars, après deux nuits un peu chaotiques, je me réveille reposée et de bonne humeur, ça fait du bien ! Oh, ma première journée de libre depuis 3 semaines, que vais-je bien pouvoir faire ? J’ai réussi le test et décroché la trad que j’espérais tant, tiens, et si je sacrifiais cette journée pour commencer à bosser ? Me réserver tout de même une petite heure de créativité et en profiter pour reprendre mon art journal, que je vous présenterai à l’occasion, dès qu’il sera un peu plus complet.

Jeudi 2, je reçois des sous de la Sofia (un organisme qui collecte et redistribue l’argent du droit de prêt en bibliothèque). C’est toujours une bonne nouvelle, mais c’est beaucoup moins que les autres années, tout le monde se serre la ceinture, on dirait. Mon heure de conduite se passe très bien, encore un créneau parfaitement réussi. Le soir, je papote pendant une demi-heure avec la maman de mon chéri. Pendant ce temps, l’intéressé, qui passe la soirée chez lui après une journée de répèt, se creuse la tête pour m’aider à traduire un poème. (Je vous ai dit que j’aimais pas ça, la poésie ?) Grâce à ce précieux coup de main, je suis en mesure de livrer le poème le lendemain à l’éditeur. Merci mon amour !

Vendredi 3, le plaisir de méditer et d’aller me balader pendant une demi-heure. Pendant ma pause déjeuner, je remplis la première partie du Mindfulness Workbook de Flow, qui est vraiment très bien. Le soir, mon chéri arrive avec un cadeau pour moi : un t-shirt Qwertee réunissant Les animaux fantastiques et Doctor Who. (Cet homme me connaît bien <3) De mon côté, je lui ai fait une surprise aussi : il y a quelque temps, il avait oublié son livre dans le train, je le lui ai racheté pour qu’il puisse terminer sa lecture. Pour fêter toutes les bonnes nouvelles de la semaine (ma nouvelle trad et la nouvelle basse de mon chéri, entre autres), nous sortons dîner tous les 4 à Avignon.

Samedi 4, j’ai décidé de m’accorder de vrais week-ends ce mois-ci, ou tout au moins de vrais temps de pause (la 3e et la 4e semaine, nous prendrons notre pause au milieu de la semaine, voyage à Paris puis en Bretagne oblige). Aujourd’hui, pas d’autre obligation que de faire des courses pour l’anniversaire surprise de Lucile, le soir-même. On a prévu un apéro dînatoire chez Elodie. Avant d’y aller, je m’accorde une heure de lecture sur le canapé pendant que mon chéri teste sa nouvelle basse, le bonheur.

La soirée est un franc succès, on se régale avec les cookies au chorizo et la tortilla d’Elodie, les enfants sont sages comme des images, et le chéri d’Elod et le mien offrent à Lucile, ravie, une version acoustique de « Space Oddity ». (Lulu est fan de Bowie.) Ils nous jouent ensuite un florilège de chansons qu’on adore et qu’on reprend en chœur. Bref, on passe un super moment !

Dimanche 5, on s’est couché à 2h du matin, rien d’étonnant donc à ce qu’on se lève vers 11h. Je ne fais pas grand-chose de ma journée, et c’est un luxe que je savoure pleinement. Je brave le vent qui se lève pour aller prendre l’air quelques minutes et je croise Lucile qui me redit à quel point elle a adoré la surprise. C’était le but !

Le soir, au dîner, mon chéri se lève et serre les enfants dans ses bras en leur disant : « Je vous adore. » Forcément, je suis émue. Mais j’ai pleinement conscience aussi de la chance qui est la nôtre. L’année dernière, quand j’ai décidé de commencer une nouvelle vie, j’en espérais le meilleur. Et je crois bien qu’on l’a trouvé.


5 réflexions sur “Les petits bonheurs de mars 2017 semaine #1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s