Les petits bonheurs d’avril 2017 semaine #2

c1e828fb7531451c85fb26b5981abe44

Lundi 10, juste avant de prendre mon train, parler quelques minutes avec mon copain Robin pour comparer nos emplois du temps respectifs et réussir à se voir la semaine prochaine comme prévu. A l’arrivée à Avignon, retrouver Lucile qui est venue me chercher à la gare et passer un super moment en sa compagnie. M’occuper de la maison en attendant l’arrivée des enfants puis de mon chéri. Fêter l’ambiance printanière en faisant griller des brochettes sur la plancha. Reunited and it feels so good, comme dirait l’autre.

Mardi 11, mini grasse matinée pour fêter nos retrouvailles, cuisiner une salade de brocolis aux œufs durs qui fait le régal de Kelian, mais un peu moins de Typhaine, à qui je promets du coup une glace en dessert pour le dîner (il faut bien récompenser les bonnes volontés). Conduire avec mon chéri pour aller aux courses (et ça se passe super bien). Conduire ensuite avec ma monitrice et m’entendre dire : « Si tu conduis comme ça au permis, tu n’as aucun souci à te faire ». Réserver de nouvelles heures de conduite pour fin avril et début mai et réaliser que l’échéance arrive à grands pas (petit gloups, mais gloups quand même). Etre impressionnée par la façon dont mon chéri gère une dispute entre les enfants au dîner. Bosser toute la soirée mais parler des corrections que je dois faire à mon amoureux et bénéficier de ses excellents conseils.

Mercredi 12, passer un petit moment avec mon chéri avant une nouvelle séparation de trois jours. Terminer la première partie des corrections de ma dernière trad et les envoyer à l’éditrice. Partir me promener avec mon fils et mes copines pour profiter de ce beau temps incroyable pendant que ma fille pique-nique avec ses copains du foyer des jeunes. Publier les premiers petits bonheurs d’avril.

Jeudi 13, toute la journée, courir après le temps, mais réussir à improviser des repas qui tiennent la route, passer quelques jolis moments avec les loulous et caser une séance de méditation dans cet emploi du temps bien chargé. Parfois, il ne faut pas en demander plus.

Vendredi 14, évaluer mes priorités et décider que ce jour, le plus important, c’est : préparer le pique-nique du soir, méditer et faire les bagages. Réussir à caser en plus la fin des corrections de ma trad et un billet de blog. Prendre le volant pour partir en Franche-Comté et ne pas me défiler malgré la nervosité : j’ai conduit pendant 1h30. Dix fois, j’ai failli m’arrêter avant de m’engager sur l’autoroute (ça m’impressionnait beaucoup), mais je n’ai rien lâché et j’ai surmonté mon appréhension. (Qui sera du coup un peu moins forte la prochaine fois, jusqu’à ce que ça devienne une habitude, comme le fait de conduire en ville.) Du coup, il était bien mérité, ce pique-nique, d’autant que la tarte au comté et le cake au chorizo ont fait le bonheur de mes gourmands ! Arriver à destination un peu avant 1h du matin, coucher les enfants et passer un moment très sympa avec la mère de mon chéri.

Samedi 15, blottis bien au chaud sous la couette (on a perdu 21° quelque part entre Avignon et Pontarlier), on entend tout à coup la sirène des pompiers. Mais c’est qu’il est midi ? (Faut dire, ça fait trois nuits de suite qu’on se couche à deux heures du matin.) Déjeuner avec les parents de mon chéri, envoyer Typhaine faire la sieste parce qu’elle est crevée et sortir avec Kelian histoire de prendre un peu l’air. Décidément, je suis toujours aussi difficile en ce qui concerne l’achat de nouvelles chaussures. (Ma mère, ça la rendait folle.) Faire deux magasins et ressortir bredouille, au moins, je fais des économies (même si mes boots ne vont pas tarder à rendre l’âme). Manger thaï avec les parents de mon chéri et passer une super soirée tous ensemble.

Dimanche 16, fêter Pâques en Suisse chez la sœur et le beau-frère de mon chéri et profiter de la chasse aux œufs (organisée à l’intérieur pour cause de mauvais temps) pour découvrir leur nouvelle maison. C’est doux un dimanche en famille 🙂 A leur demande, laisser mes loulous avec leurs nouveaux cousins et rentrer en France passer la soirée chez des amis. Se raconter nos voyages respectifs et rire ensemble jusqu’au bout de la nuit ou presque, puis retourner chez mes beaux-parents à pied dans un silence complice, en se disant que c’était une bien belle semaine.

Illustration trouvée sur Pinterest


6 réflexions sur “Les petits bonheurs d’avril 2017 semaine #2

  1. Ben moi j’ai bossé, lol ! Mais j’ai eu des petites bonheurs quand même : une cliente qui me dit que j’ai le bonjour sympathique, les collègues qui me disent que j’ai assuré et qui ont fait remonter au DR (à voir si ça débouche sur d’autres missions « rapidement »), la fiesta familiale vendredi qui s’est bien passée, les yeux de ma nièce quand elle a découvert son débardeur customisé avec le tatouage de Tris (elle est fan de Divergente), une sortie resto en tête à tête avec ma sœur…

    Aimé par 1 personne

  2. Bravo pour la conduite !!!
    J’ai eu une jolie semaine avec la poulette en congé et le barbare plus disponible : des moments entre amis, cuisiner et se balader en famille, un petit resto, une chasse aux oeufs, du jardinage… Gros bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s