[Pleine conscience] Mon « Heart Diary », ou le journal de mes émotions

Journal de mes émotions Pleine Conscience Mindfulness

Ce n’est pas un secret, la fin du mois de juin a vraiment été une période difficile pour moi. Les soucis matériels s’accumulaient et ne faisaient qu’empirer l’état dépressif dans lequel je baignais depuis des mois. Au lieu de remonter la pente, j’avais l’impression de sombrer encore plus, et pour des raisons concrètes cette fois. C’était totalement idiot, puisque le travail est revenu, j’ai un nouvel ordinateur, et ma voiture roule très bien. Mais, à ce moment-là, j’étais presque tétanisée. J’avais peur qu’un nouveau problème me tombe dessus.  Je ne croyais plus en des lendemains qui chantent. Je n’arrivais plus à avancer.

Comment accueillir toutes ces émotions sans me noyer dedans ? Comme toujours, la solution, chez moi, passait par l’écriture. J’ai décidé de me créer un « Heart Diary », un journal de mes émotions. Et si j’ai choisi de le nommer « Heart Diary », c’est parce que l’exercice consiste à écouter ce que me dit mon cœur au quotidien. En méditation, on nous apprend à faire des « body scans« , c’est-à-dire à déplacer notre conscience dans tout notre corps pour sentir si telle ou telle zone est douloureuse, contractée ou, au contraire, détendue. (Petite confidence, je hais les body scans. Ça me gonfle prodigieusement. Mais vraiment. J’ai du mal à rester concentrée. Mais je reconnais aussi qu’il n’y a pas mieux pour se reconnecter à son corps et à ses sensations.)

J’ai donc décidé de faire la même chose, mais avec mes émotions. Depuis un mois et demi, presque tous les jours, je m’assois et je respire en pleine conscience. Puis je me focalise sur mon cœur, je prends mon stylo et j’écris dans mon journal : « Aujourd’hui, je me sens… »

C’est un moment de pause où je suis à l’écoute de ce que je ressens. Dans ce journal des émotions, il n’est pas question de pensée positive. L’objectif, c’est d’accueillir tout ce qui vient, avec lucidité et sans jugement. « Aujourd’hui, je me sens… » et j’ajoute l’adjectif qui convient. Puis je développe, j’écris pourquoi je ressens cela. Parfois, c’est très simple, c’est lié à un événement dans ma journée, et je raconte l’événement en question. Mais parfois c’est plus profond, et je me surprends à écrire des choses qui ne m’avaient même pas traversé l’esprit. J’essaie vraiment de court-circuiter le mental pour « dialoguer » avec mes émotions.

Journal de mes émotions Pleine Conscience Mindfulness

En guise d’exemple, voici quelques extraits de mon « Heart Diary » :

« J’ai peur. Peur d’avoir encore plus d’ennuis, de voir l’argent continuer à me filer entre les doigts, de ne pas m’en sortir. 

Je me sens frustrée. Pas tellement parce que j’ai envie de me plaindre (ça arrive), mais parce que j’ai envie de remonter la pente et je ne peux le faire qu’en parlant de mes problèmes à quelqu’un (ou en écrivant dans ce journal, je suppose). 

Je me sens reconnaissante parce que, ce soir, tout va bien. Ces dix derniers jours ont été horribles, mais ça me met du baume au cœur de voir qu’il peut y avoir de si jolis moments au cœur de la tempête. 

Je ne suis pas complètement engourdie. D’accord, je préférerais ressentir des émotions positives mais, au moins, je ressens quelque chose. J’ai juste besoin de dépasser le traumatisme et la peur

Je me sens inspirée. Je veux vraiment reprendre ma vie en main et retrouver ma « positive attitude ». 

Je me sens de nouveau sur les rails. Ça fait presque une semaine maintenant, comme si le brouillard s’était enfin dissipé, me permettant d’avoir à nouveau les idées claires. Du coup, j’éprouve aussi de la gratitude. »

Pour moi, le Heart Diary vient en complément de mon Gratitude Journal. Et de mon journal tout court d’ailleurs. Le but, ce n’est pas de raconter ma vie, ou les jolis moments qui m’inspirent de la gratitude. L’intérêt, c’est vraiment de me focaliser sur mes émotions et de les sortir de moi en les couchant sur le papier. L’écriture est un acte libérateur, je me sens vraiment mieux après cette séance quotidienne, même si j’ai écrit que j’étais agacée, frustrée ou stressée. Ça m’aide à lâcher-prise, à accepter toutes mes émotions, quelles qu’elles soient.

Parfois, je noircis des pages et des pages, parfois je n’en remplis qu’une ou deux. Peu importe. L’essentiel, c’est de s’écouter. Et c’est vraiment un outil qui permet de le faire.


8 réflexions sur “[Pleine conscience] Mon « Heart Diary », ou le journal de mes émotions

  1. J’aime bien l’idée… Mais serai-je capable de tenir sur la durée ? En fait la seule période où j’ai beaucoup écrit, c’est quand j’envoyais des lettres à ma grand-mère et à mon homme (qui n’était pas encore mon homme à l’époque mais mon ami…) Quand j’étais ado quoi. Mais je n’ai jamais tenu de journal intime. Bref, je ne sais pas si mon rapport à l’écriture me permettrai de profiter de tous les bénéfices de la pratique.

    Aimé par 1 personne

  2. Perso, je trouve également l’idée séduisante… J’ai écrit plusieurs journaux intimes (ado et durant ma grossess) que j’ai brûlés par la suite. Puis, sur mon précédent blog, je me suis également confiée : même sort que pour les journaux intimes (enfin, j’ai gardé certains textes). Pour l’instant, j’ai créé un dossier dans lequel j’exprime « mes états d’âme »… je l’utilise sans aucune régularité ou périodicité, mais en complément de ma psycho thérapie (zeno, sa vie, son oeuvre…) Sinon, rien à voir mais le Feng Shui peut aider à « harmoniser » certains domaines de la vie… Sans aucune obligation, on peut en parler si tu veux…
    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

    1. J’aime bien l’idée d’un dossier « états d’âme ». L’important, c’est que tu puisses t’exprimer si tu en ressens l’envie ! Peu importe la manière ou la fréquence 😉
      Pour le Feng Shui, ça m’intéresse énormément ! J’ai très envie d’en parler avec toi, mais je crois que ce sera plutôt à la rentrée désormais…
      Gros bisous

      J'aime

  3. Très intéressant ! Je cherchais justement une manière de booster un peu ma routine du matin pour éviter de commencer ma journée en zonant sur FB, Pinterest ou Insta. J’ai déjà intégré une petite séance de méditation, stretching mais je voulais rendre mon petit rituel plus intentionnel. Je vais donc tenter l’aventure…..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s