[Lecture] Thich Nhat Hanh – Aimer

Thich Nhat Hanh Vivre en pleine conscience Aimer BelfondAprès La Terre est ma Demeure, je continue à découvrir la philosophie du moine bouddhiste Thich Nhat Hanh à travers une série de petits livres intitulée Vivre en pleine conscience. Les éditions Belfond ont eu la gentillesse de m’en envoyer plusieurs, et j’ai choisi de commencer par celui qui traite de l’amour, car c’est un thème qui me tient particulièrement à cœur, c’est le cas de le dire !

Thich Nhat Hanh nous présente donc sa vision de l’amour véritable, et les quatre éléments sur lesquels s’appuie cet amour : la bonté aimante, la compassion, la joie et l’équanimité. Pour lui, il ne saurait y avoir amour s’il n’y a pas écoute et compréhension de la souffrance de l’autre. Et, bien entendu, cela n’est possible que si l’on apprend à s’écouter et à se comprendre soi-même.

« Souvent, nous tombons amoureux d’une personne non pas parce que nous l’aimons et la comprenons vraiment, mais pour nous distraire de notre souffrance. Quand nous apprenons à nous aimer et à nous comprendre, alors nous pouvons vraiment aimer et comprendre une autre personne. »

Autrement dit, comme je ne le cesse de répéter : s’aimer soi-même, ce n’est pas du narcissisme, c’est une nécessité. C’est la clé pour aimer tout court.

« Si nous commençons par être indulgents et doux avec nous-mêmes, nous découvrirons que [l’amour] est juste là, à l’intérieur de nous, solide, et qu’il nous guérit. »

Ce petit livre se présente sous forme de textes très courts et très faciles à lire, dans lesquels j’ai surligné de nombreuses phrases qui m’ont paru particulièrement intéressantes (mais que je ne peux évidemment pas toutes reproduire ici). Ce que j’en ai retiré, personnellement ? Qu’il est important d’écouter notre partenaire afin de mieux le/la comprendre et d’entendre sa souffrance, mais qu’il est tout aussi important de s’ouvrir à l’autre et de demander de l’aide, même si notre partenaire est précisément la personne qui nous a blessés. (Ce n’est pas pour rien que mon chéri me dit, quand il nous arrive de nous disputer : « Je ne suis pas ton ennemi. » Ahem.)

Lire Aimer m’a fait beaucoup de bien, et je pense que je retournerai régulièrement lire quelques passages, au hasard, pour méditer ces paroles pleines de sagesse !


4 réflexions sur “[Lecture] Thich Nhat Hanh – Aimer

  1. Souvent, nous tombons amoureux d’une personne non pas parce que nous l’aimons et la comprenons vraiment, mais pour nous distraire de notre souffrance. Quand nous apprenons à nous aimer et à nous comprendre, alors nous pouvons vraiment aimer et comprendre une autre personne => si j’avais pu lire et comprendre cette phrase plus tôt dans ma vie, je me serais éviter bien des souffrances et des emmerdements….. Brillant de sagesse ce monsieur……

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s