Self-Love

[Goals with Soul] Le bilan

eec8c456da63fb34991cd79bf77f7d8f

Le but, c’est de se sentir bien. 

Cette phrase, Danielle LaPorte la répète comme un leitmotiv dans son livre The Desire Map. Et c’est ce même principe qui sous-tend la méthode Goals with Soul, tirée du livre en question. Cette méthode qui consiste à se fixer des objectifs, non pas pour parvenir à un résultat matériel, mais pour ressentir des émotions. Celles que l’on a le plus envie d’éprouver, celles qui nous font vibrer, qui nous correspondent le mieux. Celles que Danielle appelle nos Core Desired Feelings.

Comme je vous le disais en début d’année, cette méthode a tout changé pour moi. Elle m’a permis de revenir à l’essentiel et d’aller chercher au fond de moi ce que je désirais vraiment. Les objectifs matériels, on va les chercher à l’extérieur de soi. Les émotions, on les nourrit de l’intérieur. Tout ce que j’ai fait cette année, je l’ai fait pour me sentir bien. Pour me sentir connectée, inspirée, vibrante, créative et pleine d’amour. Et, pour cela, il a fallu que je m’écoute.

Autrement dit, cette méthode m’a permis de me reconnecter à moi-même.

Cela m’a permis de faire d’immenses progrès. Par exemple, je n’achète plus de vêtements de manière compulsive. Je prends bien plus de plaisir à composer de nouvelles tenues avec le contenu de mon dressing qu’à en acheter de nouvelles. (La créativité, c’est la clé de mon bien-être.) Par ailleurs, j’ai trié et donné beaucoup d’affaires, ce qui me simplifie la vie au quotidien. Et ça me facilite grandement les départs en voyage. Faire mes bagages est devenu un jeu d’enfant, ou presque.

cb4e4cc1c90f407bf3807a1c5dfc08e7

La méthode Goals with Soul m’a aussi permis de comprendre à quel point les activités manuelles ou l’écriture sont vitales pour moi. (Once more with feeling : la créativité est la clé de mon bien-être.) Du coup, ces activités font désormais partie de mes priorités, au même titre que mon travail. D’ailleurs, et ce n’est pas un hasard, même si je prends la matinée pour réaliser un collage, écrire dans mon journal ou rédiger un billet de blog (comme je suis en train de le faire), j’arrive à respecter le quota de pages que je dois traduire dans la journée. Je bosse peut-être un peu plus tard, mais je le fais volontiers, parce que je me sens bien. Parce que j’ai écouté mes envies et respecté ce dont mon esprit avait besoin. (Evidemment, j’ai la chance de pouvoir le faire. Je ne sais pas comment je m’organiserais si je n’étais pas responsable de mon propre emploi du temps.)

Par contre, c’est beaucoup moins évident pour moi de respecter les besoins de mon corps. J’avais formulé l’intention de manger plus sainement et en plus petite quantité, mais ça reste compliqué, comme je vous le confiais dans ma critique du livre de Thich Nhat Hanh, Manger en pleine conscience. J’ai également du mal à aller me coucher tôt, malgré mes bonnes intentions. Mais la connexion avec mon corps a été établie, si je puis dire. Maintenant qu’elle existe, je vais pouvoir m’en servir pour venir à bout des vieux schémas qui me font manger trop ou dormir trop peu.

On notera que je suis, dans l’ensemble, très satisfaite de la méthode Goals with Soul. Pour autant, je ne renouvellerai pas l’exercice en 2018. D’abord parce que, comme je le disais, je sais m’écouter à présent et je sais ce que je veux – ou ce que je ne veux plus. Ensuite parce que j’ai besoin de plus de liberté, de légèreté et de spontanéité. J’ai envie de répondre à mes propres questions, pas à celles d’une coach, aussi géniale soit-elle. J’ai besoin de sortir du cadre des méthodes de développement personnel, même si celui-ci est peu restrictif. Pendant quelques années, j’ai eu besoin qu’on me tienne par la main pour pouvoir évoluer. Maintenant, j’ai envie de tracer ma propre voie. (Ce qui est drôle, parce que c’est très exactement ce que Danielle LaPorte nous conseille dans son dernier livre, White Hot Truth.)

Je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour découvrir mes intentions allégées (et forcément créatives) pour 2018 !

Illustrations trouvées sur Pinterest.

10 commentaires sur “[Goals with Soul] Le bilan

  1. Bravo !!!!!
    J’ai également des difficultés à écouter les besoins de mon corps… je ne sais pas pourquoi… mais je retiendrai comme point positif que je m’en rends compte maintenant.
    Je viens de rédiger mon propre bilan 🙂 C’est vraiment de saison 😉
    Gros bisous ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Pareil, j’ai l’impression d’avoir quand même fait un pas vers cette écoute du corps.
      Et oui, les bilans sont vraiment de saison, j’en ai un deuxième sur le feu 😉
      Gros bisous ❤

      J'aime

  2. Je suis passais dans une période assez trouble , j’étais perdue, aucune passion ou activité en dehors de mon travail, puis j’ai décidé il y a trois mois que les choses allaient changé . J’ai commencé à méditer chaque jour, écouter mon corps et me concentrer sur l’instant présent , et je vois clairement la différence, je suis beaucoup plus positive , créative, présente … bravo à toi et Merci pour cet article 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour ce post très inspirant, c’est exactement ce dont j’ai besoin. « Pendant quelques années, j’ai eu besoin qu’on me tienne par la main pour pouvoir évoluer. Maintenant, j’ai envie de tracer ma propre voie. », ça résonne beaucoup. Par contre, je crois que je vais avoir besoin des GWS pour la trouver, cette voie! Joyeuses fêtes 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. « Je ne sais pas comment je m’organiserais si je n’étais pas responsable de mon propre emploi du temps. » Ça complique les choses ;-). Mon besoin d’activités manuelles est noyé sous le temps de travail + temps de trajets/de pause que je ne peux vraiment pas employer à être créative + tâches domestiques (même si l’homme a pris une sérieuse part, il y a des choses qui restent « mon » domaine, c’est un choix)

    L’écoute du corps, c’est pareil, en ce moment je l’entends bien me dire qu’il aurait tel ou tel besoin mais voilà… Je me dis qu’après les fêtes ça ira mieux, ce sera moins intense au boulot tant en durée hebdomadaire qu’en pression sur place 😉

    Passez de bonnes fêtes ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis privilégiée de par mon métier d’indépendante, je m’en rends compte. J’espère que tu arrives à dégager quand même un peu de temps créatif pour toi ❤

      Pour ce qui est de ton corps… fais juste attention aux blessures. En 2012, je n'ai pas pris la douleur au sérieux, et paf, hernie discale et antidouleurs pendant 8 mois. Prends soin de toi ❤

      Passe de bonnes fêtes aussi.

      PS : merci pour le livre et la petite carte ❤

      Aimé par 1 personne

  5. Je viens de commencer un billet « bilan 2017 » mais je regarde aussi 10 ans en arrière comme tu l’as fait. Ca aide de regarder le « big picture » , ça met certaines choses en perspective . Et je crois que ce billet va vraiment m’aider pour écrire mes envies/désirs/core desired feelings pour 2018….
    Bonnes Fêtes à toi aussi

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s