Pensée positive

10 questions pour terminer l’année 2017 sur une note positive

f44ec7e7b5ff1fc9d2f04f94bd08f8f9

2017 se termine pour moi dans la joie des moments partagés en famille. Mais elle n’a pas été beaucoup plus facile que 2016. J’ai connu pas mal de galères qui m’ont parfois plongée dans une grande angoisse. Si j’avais un vœu à formuler pour 2018, ce serait d’affronter moins de montagnes russes émotionnelles. J’aimerais une année plus calme et surtout plus sereine. En attendant, je vous propose de conclure 2017 sur une note positive avec cette liste de dix questions qui vous avait beaucoup plu l’année dernière. Je rappelle qu’il s’agit à l’origine d’un questionnaire de Gala Darling (en anglais).

1) Quels ont été vos cinq meilleurs moments de l’année ?

Mon voyage en Inde.

L’obtention de mon permis (enfin !)

Le séjour de mon père à la maison au mois de juillet.

Regarder grandir mes enfants : les discussions, les câlins, les balades, ma fierté de les voir s’épanouir en faisant du bateau (pour ma demoiselle) et de la musique (pour mon loulou)

L’installation de mon chéri à la maison.

Et je triche en rajoutant une sixième réponse, mais je ne peux pas ne pas mentionner tous nos séjours en Franche-Comté, les soirées entre ami-e-s et les moments en famille, notamment à l’occasion de l’anniversaire de mon chéri ou des fêtes de fin d’année. Je ne me suis jamais sentie aussi bien accueillie ni aussi bien entourée.

2) Vous êtes vraiment content(e) que ça soit fini. De quoi s’agit-il ?

Mes leçons de conduite. D’un côté, je passais de bons moments avec ma monitrice, de l’autre, je ne supportais plus le doute et la peur de l’échec. Je suis vraiment contente que tout ça soit derrière moi !

3) En quoi êtes-vous différent(e) aujourd’hui de la personne que vous étiez il y a 365 jours ?

Je me sens beaucoup plus en paix avec moi-même. Et même si je ne sais toujours pas de quoi demain sera fait (aurais-je du travail début février quand j’aurais rendu mes deux traductions en cours ?), je développe un projet qui me permet d’être plus optimiste quant à mon avenir immédiat. En fait, je crois que c’est ça la grosse différence entre celle que je suis aujourd’hui et celle que j’étais il y a un an. Je me fais de nouveau confiance, je sais que je retomberais sur mes pattes quoi qu’il arrive, et je fais de nouveau confiance à l’Univers. J’aborde 2018 avec une certaine forme de sérénité et beaucoup, beaucoup de curiosité.

4) Avez-vous réussi ou accompli quelque chose que vous avez oublié de fêter ? (Prenez le temps de vous féliciter pour tout ce que vous avez accompli cette année.)

En Inde, je me suis prouvé que je n’avais pas besoin de tout planifier et que je pouvais me laisser porter au gré des rencontres. Au final, j’en garde un souvenir merveilleux et j’ai hâte de recommencer.

J’ai obtenu mon permis malgré une bonne dose de stress et quelques petites erreurs. Comme quoi, mon perfectionnisme était bien en partie responsable de mes deux échecs précédents. A trop vouloir tout retenir, je me mettais une pression pas possible et je cafouillais sur tout. Là, j’ai lâché prise sur certains détails, j’ai fait de mon mieux, et ça a payé.

Malgré trois mois de chômage technique qui ont provoqué un grand nombre de crises d’angoisse, j’ai traduit une dizaine de livres (je compte les deux en cours, je ne compte pas forcément les livres de coloriage et autres livres de cartes postales sur les films Harry Potter).

J’ai fait 10 voyages : en plus de l’Inde, j’ai effectué 2 séjours en Bretagne, 5 séjours en Franche-Comté et 2 à Paris.

J’ai commencé une formation en PNL.

J’ai laissé davantage s’exprimer ma créativité. J’écris tous les jours ou presque et j’ai commencé un Bullet Journal.

Je me suis installée avec l’homme que j’aime.

J’apprends à accompagner les enfants dans cette période compliquée de la pré-adolescence. C’est délicat de trouver le juste équilibre entre maman poule et maman cool, on ajuste selon les périodes et les besoins de chacun.

5) Sur quoi avez-vous ouvert les yeux cette année ?

Cette année, ce n’est pas moi qui ai ouvert les yeux, c’est notre société. Avec le phénomène #metoo, les femmes ont montré qu’elles en avaient assez et qu’il fallait que les choses changent, que les mentalités évoluent. En début d’année, je n’aurais pas parié un centime là-dessus, à présent, je suis beaucoup plus optimiste, même si le combat est loin d’être gagné.

90642adb4482e2238f5f2622a2802e2d

6) Qui vous a réellement soutenu cette année ?

Mon chéri, nos familles respectives et nos ami-e-s.

7) Qu’est-ce que vous avez toléré pendant longtemps mais que, désormais, vous ne supportez plus ?

Le fait de maintenir à tout prix les apparences pour préserver un équilibre et une bonne entente qui étaient de toute façon illusoires. Je refuse de continuer à me rendre malade en côtoyant des gens avec qui je n’ai rien en commun, sauf les gènes.

8) Quelles croyances ou opinions avez-vous abandonné ? 

J’ai fait mentir l’adage sexiste que j’ai entendu pendant toute ma jeunesse, selon lequel les femmes sont dangereuses au volant.

9) Qu’est-ce qui a été vraiment difficile mais qui, au bout du compte, vous a fait grandir ?

Le chéri et moi avons traversé quelques tempêtes cette année. J’avais très envie qu’on s’installe ensemble, mais ça a réveillé en moi pas mal de peurs liées à l’échec de mon mariage. Je suis contente de les avoir affrontées au lieu de céder à la panique. Notre couple est encore plus solide, on a même du mal à croire que cela fait si peu de temps qu’on se connaît ! (Nos familles aussi d’ailleurs, on m’a même dit en rigolant que je fais déjà partie des meubles ! ^^)

10) Si vous pouviez remonter le temps, que diriez-vous à votre moi d’il y a un an ?

Tu vas traverser des perturbations, mais ça va aller. Aie confiance. Arrête de te poser autant de questions et écoute ton intuition, c’est ton meilleur guide.

Et vous, si vous deviez dresser le bilan de l’année 2017, à quoi ressemblerait-il ? 

Illustrations trouvées sur Pinterest.

12 commentaires sur “10 questions pour terminer l’année 2017 sur une note positive

  1. Très agréable de lire ce compte rendu. Pour ma part cette année je suis fière d’avoir quitté un boulot qui me prenait tout mon temps pour signer un cdi ailleurs .. je suis fière d’avoir autant avancé dans mes projets, la méditation, le blog , l’écriture … mes vœux pour 2018: Avoir ce foutu permis, car il ne me reste qu’un an pour l’avoir et j’ai encore un gros travail sur mon stress lorsque j’approche des heures de conduite .. je te souhaite de vivre une année plus calme , et te souhaite une belle soirée 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bravo pour tout ce que tu as réussi cette année. Je te souhaite le meilleur pour 2018 et je t’envoie plein d’ondes positives, car je sais à quel point la conduite et le permis peuvent être stressants. Continue à travailler là-dessus, je t’assure que ça va finir par payer. Bisous ❤

      Aimé par 1 personne

  2. Coucou Isa ! Cela fait une éternité que je n’ai pas commenté sur ton blog (un nouveau !). Je suis ravie que ton bilan de l’année soit aussi positif et constructif, je te souhaite tout le bonheur possible pour l’année 2018 et je resterai attentive à tes billets à nouveau !
    Bises !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s