Pensée positive

[Pensée positive] Les belles expériences que je dois à mon intuition

IsaPernot AJMA Ecouter son intuition.jpg

Ces dernières semaines, j’ai beaucoup laissé la peur bâillonner mon intuition. Et si j’en crois vos réactions à ce post du lundi sur Facebook, je ne suis pas la seule. Histoire de prendre un peu de recul, j’ai pensé que ça pouvait être intéressant de faire une petite liste des belles choses qui se sont produites dans ma vie chaque fois que j’ai écouté mon intuition.

Par exemple, à l’heure actuelle, ma vie serait très différente si je n’avais pas décidé de m’inscrire sur un site de rencontres, il y a près de trois ans. Cela faisait des semaines que je songeais à le faire, je jouais avec l’idée, je rédigeais des textes de présentation dans ma tête, j’avais envie de cette ouverture vers l’extérieur. Mais je n’étais pas très à l’aise avec le fait de me mettre ainsi en avant sur le web. (C’est très différent du blog, je trouve.) Et puis, la perspective de nombreuses conversations insipides avec de parfaits inconnus me décourageait d’avance. Pourtant, ce matin-là, je me suis lancée. J’ai choisi un site et, croyez-le ou non, pendant que j’étais en train de remplir mon profil, mon chéri est venu me parler. Pendant une heure et demie, on a discuté séries télé, comics, ésotérisme et musique et on a tout de suite compris qu’on venait de faire une rencontre importante. Quand mon chéri en a parlé à son colocataire, celui-ci s’est exclamé : « Oh, toi, tu vas tomber amoureux ! » Moi, quand j’en ai parlé à ma copine Lucile, je lui ai dit : « Je ne sais pas ce qui va se passer entre nous, mais une chose est sûre, c’est que ça va au moins déboucher sur une belle amitié. » De fait, tout le monde avait raison, la belle amitié s’est transformée en magnifique histoire d’amour.

Or, j’ai vraiment le sentiment d’avoir été « guidée », ou « inspirée », appelez-ça comme vous voudrez. Les sites de rencontre ne m’attiraient pas plus que ça, à la base. Et je n’y suis pas restée longtemps d’ailleurs. C’est juste le moyen qui m’a permis de rencontrer mon amoureux. Pendant des semaines, une petite voix me soufflait de le faire. Quand je l’ai finalement écoutée, ça a été magique. Rendez-vous compte, la toute première personne à qui j’ai parlé ! Bien sûr, on pourrait mettre ça sur le compte du hasard. Sauf que, personnellement, je n’y ai jamais cru, et l’Univers m’a souvent donné raison.

Des rencontres magiques qui ont complètement changé le cours de ma vie, il y en a eu d’autres. Sur mon ancien blog, je vous ai raconté comment j’ai rencontré mon premier éditeur : « à la croisée des chemins« . Beaucoup de choses ont changé depuis, tant sur le plan affectif que sur le plan professionnel, mais il est vrai que je dois ma carrière – et une belle amitié – à ce moment-clé où j’ai suivi mon instinct et où je me suis jetée à l’eau malgré la peur.

Les sauts dans l’inconnu, c’est un peu ma spécialité. A l’automne 2002, au bout de deux mois en maîtrise d’anglais, alors que le courant ne passait pas du tout avec la prof censée superviser mon mémoire, j’ai senti que je faisais fausse route. J’avais besoin de cette maîtrise pourtant pour accéder au DESS de traduction littéraire à Paris, qui était à l’époque le seul diplôme du genre en France. Mais je devais, d’autre part, terminer d’écrire ma série de Fantasy. J’ai donc décidé d’arrêter temporairement la fac. L’idée, c’était de reprendre une maîtrise l’année suivante. Mais je n’en ai pas eu besoin car les éditeurs chez qui j’avais fait un stage pendant mes études m’ont rappelée pour me confier une traduction. En janvier, cela fera 16 ans que j’exerce mon métier. Et je ne regrette pas un instant d’avoir abandonné la fac en cours de route !

En 2011, alors que j’étais loin de me douter de la gravité de l’état de ma mère (qu’elle cachait à tout le monde, à commencer par elle-même), j’ai décidé de quitter le Nord pour venir m’installer en Bretagne avec ma famille. A ce jour, je considère que ce déménagement est l’une des meilleures décisions que j’ai jamais prise et je bénis mon intuition qui m’a permis d’accompagner ma mère pendant les derniers mois de sa vie.

Dans la catégorie des bonnes décisions, je citerai également mon divorce. J’aurais pu choisir de rester et de garder un certain confort matériel, mais il était hors de question pour moi de renier mes principes. Est-ce que j’ai eu peur en partant ? Oui, évidemment. Mais on n’était pas heureux, et c’était important qu’on agisse en conséquence. De nouveau, j’ai choisi de faire confiance à la vie. Et la suite m’a donné raison. Alors que j’avais beaucoup moins travaillé en 2015, les traductions ont commencé à rentrer dès que je me suis retrouvée seule, et j’ai de nouveau la chance de bien gagner ma vie.

Il n’est donc pas question pour moi de céder à la peur aujourd’hui. Oui, faire confiance demande parfois de très gros efforts, parce que les expériences douloureuses s’accumulent. Mais si j’écoutais ma peur de souffrir, je me priverais de tous les moments magiques à venir, ainsi que de cette sensation délicieuse quand tout se met en place et que l’on comprend qu’on a fait le bon choix.

Si vous aussi vous doutez, je vous invite à faire la liste de toutes vos décisions qui, au départ, pouvaient sembler risquées mais se sont avérées bénéfiques. Je suis persuadée que cela vous aidera à y voir plus clair.

« Attraversiamo », écrit Liz Gilbert à la fin de Mange, Prie, Aime.

Oui, traversons le pont de nos peurs pour atteindre de nouveaux rivages. De belles découvertes nous y attendent.

P.S. : la photo qui illustre ce billet s’inspire de mon « mur de gratitude » dont je vous parle dans ma dernière story sur Insta 😉

13 commentaires sur “[Pensée positive] Les belles expériences que je dois à mon intuition

    1. Merci Roseline ❤ Tu sais que, s'agissant de prendre du temps pour soi, tes billets et tes photos Insta sont une source d'inspiration pour moi ? Surtout ces dernières semaines où j'ai beaucoup couru, j'avais l'impression de me détendre rien qu'en les voyant passer 😉 Bisous ❤

      Aimé par 1 personne

  1. MERCI pour ce magnifique article.

    Oui, suivre son intuition conduit à d’agréables surprises.

    MERCI pour ces clins d’œil sur ta vie qui donnent un éclairage sur la femme que tu es.

    Belle journée 😘

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s