Gratitude

Le meilleur de janvier 2020

Best of January 2020

Les dix meilleurs moments du mois : ce début d’année en famille sous les étoiles 🌟 une soirée en amoureux en Avignon 🌟 ces deux déjeuners de travail à la Cantine du Nid 🌟 le bilan de la dernière décennie, que je pensais ne pas rédiger et qui, finalement, m’a fait beaucoup de bien 🌟 La Reine des Neiges 2 avec ma grande demoiselle 🌟 Star Wars IX avec mon chéri 🌟 recevoir dans ma boîte aux lettres les cadeaux de Zenopia et la carte de vœux de Lietta 🌟 la soirée avec les copains d’Age Tendre 🌟 la soirée avec nos voisins 🌟 ce dîner en amoureux dans notre restaurant préféré pour conclure en beauté un mois très doux et très heureux.

La meilleure idée du mois : agrandir notre collection de vinyles. Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas écouté aussi attentivement des albums entiers ! C’est l’occasion de découvrir de nouvelles pépites, bien sûr, mais aussi de réécouter des chefs-d’oeuvre.

Les (petites et grandes) satisfactions du mois : 

  • j’ai lu 2 romans. D’accord, c’est un livre de moins par rapport aux 3 que j’envisageais, mais ça faisait longtemps que je n’avais pas autant lu en un mois, et l’objectif des #36livresen2020 me paraît encore jouable (si je ne choisis pas des pavés pour les 34 lectures restantes ^^).
  • le making-of d’Alien, que j’ai traduit en collaboration avec ma collègue Marie Renier, a reçu le prix du meilleur ouvrage étranger sur le cinéma 2019 de la part du syndicat français de la critique de cinéma. Et nos éditrices nous ont dit qu’on les avait particulièrement félicitées pour la qualité de la traduction 😉 #çafaittoujoursplaisir
  • boulot toujours, lundi dernier, l’éditrice et l’autrice de La Piste des Eclairs m’ont toutes les deux félicitée pour le soin que j’apporte à mon travail et l’attention que je porte aux détails. Je n’ai jamais reçu autant de compliments que depuis que je me suis réinvestie à fond dans ma carrière de traductrice, ce qui tend à prouver, si jamais j’en doutais (ce qui n’est pas le cas) que j’ai fait le bon choix !
  • j’ai effectué 24 des 30 séances du challenge Home proposé par Adriene. Comme les autres lectrices d’Armalite qui participaient à ce challenge, je l’ai trouvé poussif, répétitif et pas forcément inspirant. Mais je suis contente de m’être accrochée !

Le meilleur du Net :

  • ce post de Sand sur le traumatisme. Oui, on portera toujours en nous certaines blessures. Mais il arrive un moment où on se rend compte qu’elles ont cicatrisé et qu’elles sont devenues des expériences de vie qui, certes, font de nous ce que nous sommes, mais ne sont plus une souffrance au moment présent.
  • cette interview hilarante d’Andrzej Sapkowski, l’écrivain à l’origine de la série TV The Witcher, dont les nouvelles et les romans sont publiés en France aux éditions Bragelonne depuis 2003, bien avant, donc, qu’Henry Cavill se retrouve affublé de cette horrible perruque. Justement, les propos de l’auteur (et les memes qui circulent un peu partout sur le Net) m’ont donné envie de dépasser mes a priori stylistiques pour donner une chance à la série. Et vous, vous l’avez vue ? Vous en pensez quoi ?

La meilleure chanson du mois : c’est évidemment « Thanks For The Dance » de Leonard Cohen, mais comme je l’ai déjà partagée la semaine dernière, je vous propose « Blinding Lights » par The Weeknd. Je l’ai découverte début janvier en rentrant de vacances, je l’ai entendue à nouveau ce soir dans la voiture et j’aime décidément beaucoup !

Et pour vous, dites-moi, c’est quoi le meilleur de ce mois de janvier ?

12 commentaires sur “Le meilleur de janvier 2020

  1. Tout d’abord félicitations pour tous les compliments que tu as reçus. C’est motivant, ça fait du bien, ça donne du cœur à l’ouvrage !
    Alors les highlights du mois de janvier pour moi, ce sont d’abord ces divines heures passées au café Coutume à Paris, près du Musée de Cluny. C’est le soleil aux Tuileries (je m’en souviendrai longtemps je crois) où j’ai vraiment eu l’impression de me dissoudre comme un sucre et toutes les fois où le soleil a fait son apparition ce mois-ci (même si selon un vieil adage: mieux vaut voir chien enragé que chaud soleil en janvier!). Et c’est ce film chinois extraordinaire : Séjours dans les monts Funchun de Gu Xiaogang, avec ce fleuve immense et le passage des saisons. C’est aussi de ne pas ressentir l’angoisse de la page blanche (mais évidemment je me lève parfois en détestant mon sujet🙄… normal). C’est le goût des épinards à la vapeur et celui du fenouil et c’est de me surprendre à passer de plus en plus de temps au rayon légume… C’est de tomber sur Histoire d’un crime de Victor Hugo et de le savourer comme un feuilleton. Et les premières crêpes… Joli février à toi!

    Aimé par 1 personne

    1. C’est amusant, pour toi le bonheur en janvier est venu du soleil et pour moi il est venu des étoiles. J’aime ces clins d’œil célestes 😉 J’ai entendu beaucoup de bien du film dont tu parles, je le regarderai à l’occasion, sachant que mon film préféré de tous les temps est chinois, je ne peux qu’être agréablement surprise. Détester son sujet de temps en temps, oui, je crois que c’est normal, ça nous arrive à tous ! Ah le goût des épinards et du fenouil, et les crêpes ! Je n’en ai pas encore mangé, ce sera pour la semaine prochaine avec les enfants.
      Bon mois de février à toi aussi ❤

      J'aime

        1. « Hero » de Zhang Yimou. (Et je ne fais que passer, je répondrai à tous tes autres commentaires demain, merci pour ces conversations géniales que nous avons à chaque billet 💖)

          J'aime

  2. Merci beaucoup Isabelle pour ce petit clin d’oeil 😉
    Le meilleur de Janvier, de mon côté ? Une rencontre totalement bouleversante qui me remue énormément émotionnellement 😉

    Je t’embrasse fort !
    Merci pour tes écrits, qui chaque semaine font un bien fou !!

    Aimé par 1 personne

  3. J’aime bien lire les bonnes choses qui ont émaillé ton mois de janvier 🙂
    Merci pour le billet de Sand, je le ferais bien lire à quelqu’un de très proche qui me semble se complaire dans son statut de victime mais je crains que ce soit mal pris… En tous cas, il me conforte dans ce que je pense au sujet des personnes et évènements qui nous ont blessés : ils gardent du pouvoir sur nous seulement si on leur en laisse !
    Bises et bon week-end ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Concernant le billet de Sand, je pense qu’il faut avoir bien avancé sur le chemin de la guérison pour le comprendre. C’est comme les étapes du deuil en quelque sorte, il faut d’abord prendre conscience et/ou accepter qu’on a été une victime, puis reprendre confiance, puis se rendre compte qu’on est passé au-delà de la blessure… C’est un cheminement long et complexe. Mais je suis entièrement d’accord avec ta conclusion ❤
      Bisous et belle semaine !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s