Les petits bonheurs

Les petits bonheurs de 2020 #5

88d7026b0115d5e7c647cfbd1b1b7a6a-1

Cette semaine, j’ai :

  • décidé de revenir à l’ancienne présentation de cette rubrique, je trouvais la nouvelle fastidieuse 😉
  • été ravie de retrouver, en faisant du tri sur mon disque dur, toutes mes photos personnelles depuis 2003, et notamment celles des enfants. Je pensais en avoir perdu certaines et je suis tellement heureuse que ce ne soit pas le cas ! Il est peut-être temps de réaliser ces livres-photos que j’ai en tête depuis longtemps…
  • laissé libre cours à ma créativité en réalisant plein de collages et en testant de nouvelles mises en page dans mon Bullet Journal.
  • passé une très jolie soirée en tête à tête avec mon amoureux dans notre restaurant préféré à Saint-Rémy de Provence ❤
  • croisé des copines que je n’avais pas vues depuis longtemps. On a bavardé quelques minutes, le temps de se donner des nouvelles, et on s’est promis de se revoir très vite. Merci l’Univers pour cette rencontre impromptue 😉
  • enfin écouté mon corps et je lui ai donné le repos qu’il réclamait : une nuit de presque 12 heures de sommeil, et des heures et des heures de lecture et de visionnage de The Crown.

Et vous, c’était comment cette semaine ?

Illustration trouvée sur Pinterest

5 commentaires sur “Les petits bonheurs de 2020 #5

  1. Tu sais, je tiens un carnet depuis 6 ans (car j’en avais enfin trouvé un qui me plaisait), après moult tentatives…. avant je finissais par m’ennuyer, par les détruire à la première rature… j’en ai toute une collection maintenant.
    Dedans je consigne surtout des extraits de mes lectures, des citations, des listes de livres que j’aimerais lire… etc. Je ne note même pas si j’ai aimé ou pas le livre… je l’illustre avec des cartes des expos où je vais etc …. c’est un plaisir d’en faire un bel objet. Même si parfois j’ai envie de tous les détruire et de recommencer à zéro… (grrr les perfectionnistes!) mais ils sont trop beaux. (J’aime l’idée de tes collages!)
    Même si je n’y note pas mes états d’esprit, il suffit que je le feuillette pour savoir exactement ce que je ressentais et où j’en étais de ma vie quand je lisais tel ou tel bouquin: de la joie, du bonheur, quelque chose qui me portait et était plus fort que tout le reste. On peut dire que quand je lis, je suis aux anges. On cloud 9.
    Tou cela pour te dire que de te laisser de petits (!!) messages sur le modèle que tu proposes, c’est nouveau pour moi, même si j’ai tenu un blog il y a 10 ans, c’est presque transgressif, ça me fait réfléchir, ça m’aide à prendre conscience de certains trucs. C’est plaisant et utile. Surtout que tu positives. Tu vas de l’avant, tu ne te laisses pas abattre, et ça fait du bien de lire de telles choses.
    Par exemple, j’ai réfléchi à la semaine qui venait de s’écouler et à ses petits bonheurs. Quand on s’interroge une heure sur le bonheur déjà… y’a quelque choses qui cloche !🤣 oui, mercredi dernier j’étais super heureuse, il faisait beau, je retrouvais une amie dans un quartier animé de l’Est de Londres, on a mangé dans un petit resto calme, niché dans une jolie petite rue, et on a discuté discuté, de trucs joyeux, comme si on était en vacances et en fait, on l’était un peu… Et puis je suis allée voir un navet, mais ce n’était pas grave du tout, même si souvent ils ternissent l’idée même de cinéma ! Et la semaine dernière j’ai aimé bosser au calme chez moi. Je travaille sur un sujet qui me passionne, je découvre des trucs incroyables, c’est génial. Et pour mes loisirs je lis minutieusement Histoire d’un crime de Victor Hugo qui me fait réviser un pan de notre histoire fascinant… et si actuel en fait. Que dirait-il de notre époque avec ses mots si puissants?
    C’est déjà bien. Mais j’ai senti qu’il y avait un fond de tristesse, d’angoisse, avec les formalités liées à ce foutu Brexit, avec l’avenir incertain sur cette île, avec ce qui se passe dans le monde, avec les maladies de proches, à cause des gens qui te prennent la tête et te donnent envie d’hurler mais avec qui tu dois rester polie, avec les trucs terrifiants comme ce qui s’est passé hier après-midi dans le sud de Londres… c’est un vrai problème philosophique de ceux sur lesquels on écrit des disserts au bac! Comment être heureux quand les autres ne le sont pas? Ou quand tout concoure à nous rendre malheureux? J’avais oublié que j’étais si sensible, si perméable aux mauvaises ondes… Bref… peut-être en acceptant qu’on ne contrôle pas tout? (Et tant mieux) Et en grappillant des petits bonheurs, en glanant des petites joies, ici et là… en étant dans le moment présent… en tout cas, ces petits rendez-vous hebdomadaires sont de vraies pépites. Merci de me donner du grain à moudre.

    Aimé par 1 personne

    1. Pour ce qui est des carnets, ta manière de faire me plaît beaucoup, je n’ai pas encore trouvé l’équilibre entre le côté artistique et collection de souvenirs (tickets de cinéma, cartes de visite, billets d’expo ou de concert) et le côté écriture pure, j’aimerais mélanger encore plus les deux, c’est à dire rendre la partie écriture plus artistique.
      Je suis très touchée en tout cas que la lecture de ce blog te pousse à m’écrire ces messages qui nourrissent ta réflexion et débouchent sur certaines prises de conscience. L’écriture est une forme de méditation active, je trouve 🙂
      Et si tu savais comme j’aime ces aperçus de ta vie à Londres, tu me donnes l’impression d’y être un peu avec toi. D’ailleurs si les mots de Hugo sont puissants, les tiens le sont aussi, qui me donnent envie de lire ce livre que je ne connais pas pour y puiser un peu de sagesse et voir quelles leçons il y a à tirer de notre histoire.
      Merci à toi d’être au rendez-vous chaque semaine pour cueillir les petits bonheurs de la vie avec moi, ça fait partie de mes jolis moments, justement, et ça m’aide quand le ciel est un peu gris ou vire carrément à l’orage.

      J'aime

      1. C’est très gentil ! Je t’en prie ! Et toi… tu ne peux pas t’imaginer ce que ça me fait quand tu parles de la Provence. J’y ai passé quelques vacances ces dernières années, vers Bonnieux etc, et c’était vraiment le bonheur. Et à chaque fois ça me fait chaud au cœur de lire que tu es allée dîner dans telle ou telle ville… le nom de la ville me plonge dans une rêverie estivale très agréable.

        J'aime

  2. Semaine très étrange : j’ai fait quelques chouettes trucs comme retourner aux archives mais je me sentais très nerveuse, irascible, distraite. Et puis je me suis rendue compte que jeudi cela à fait 7 ans que mon père est parti : comme si mon corps se souvenait de cette terrible semaine. Bref, j’ai envie et besoin de me recentrer. Et lire tes billet est toujours un moment de calme, de recul et de réflexion bienveillante : du coup, je lis tous les billets en retard ! et je vais utiliser ta citation/illustration comme garde page !

    Aimé par 1 personne

    1. Le corps a l’art et la manière d’exprimer ce que l’esprit et le cœur ne peuvent pas toujours dire. Je compatis (crois-moi, je sais ce que c’est) et je suis heureuse de t’offrir ce moment de pause. Je t’embrasse fort ❤

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s