Les petits bonheurs

Les petits bonheurs 2020 semaine #14

11cfcee57a2d10c60781128a23648fb6
Note pour l’année prochaine : planter un lilas dans le jardin.

Cette semaine, j’ai aimé :

  • observer la nature autour de moi, le soleil qui brille à travers les feuilles vert tendre d’un chêne, les derniers bourgeons qui éclosent sur les poiriers et les cerisiers, les mésanges qui font leur vie dans la haie et le vent qui fait bruisser les branches. C’est merveilleusement apaisant.
  • partager mes soirées, en début de semaine, entre la lecture d’Untamed et les derniers épisodes de Grey’s Anatomy. J’avoue que je suis curieuse d’arriver à l’épisode 19 pour voir si ça s’arrête brutalement ou si les scénaristes ont senti venir le confinement.
  • me lever plus tard que d’habitude, après 9h, parce que j’en avais besoin et qu’après tout on peut bien se le permettre.
  • nos deux apéros WhatsApp, le premier avec Titi et Fabienne et le second avec Mitch et Maria. Merci les ami-e-s, c’était bon de partager ces moments avec vous ❤
  • le geste adorable de notre voisine, qui a offert des œufs et des lapins en chocolat à nos loulous. En cette période où on se relaie pour aller faire les courses et on pense surtout à l’essentiel, ça m’a fait chaud au cœur ❤
  • découvrir que non seulement Danielle LaPorte avait bien lu ce post où je parlais de son dernier programme de développement personnel, Heart Centered, mais qu’en plus elle a choisi de le mettre en avant dans le dernier numéro du cahier d’activités que l’on reçoit tous les mois. Je ne m’y attendais pas du tout et j’avoue que ça fait quelque chose 😀
  • regarder Gremlins en famille. Ce film culte manquait à ma culture générale, et j’ai passé un très bon moment.
  • ce matin, au réveil, boire mon thé seule sur la terrasse, au soleil. Au bout de trois semaines de confinement à 4, j’avais bien besoin de cet espace et de ce laps de temps rien qu’à moi.

Et vous, quels petits bonheurs avez-vous cueillis cette semaine ?

Photo trouvée sur Pinterest

12 commentaires sur “Les petits bonheurs 2020 semaine #14

  1. Bonsoir Isabelle, c’est vrai que ta mug sur fond de vignes, c’est très évocateur car qui n’a jamais ressenti la caresse des rayons des premiers soleils sur la peau à la sortie de l’hiver ? Qui n’a jamais entendu, alors que le silence règne autour de soi, des rires d’enfants qu’apporte la brise? Auxquels se mêlent les chants d’oiseaux? Les odeurs de la terre et de la nature qui parfument la scène et se mélangent à celle du thé ou du café qu’on tient au chaud au creux de sa main? Cette sensation d’apaisement que tout cela réuni apporte… tu me l’as fait ressentir l’espace d’un instant avec ta jolie photo. Merci.

    Les petits bonheurs sont ténus cette semaine, peut-être un peu répétitifs… mais qu’y puis-je? Je fais avec les moyens du bord…

    🐟Une amie qui fait ses courses dans un supermarché lointain et qui m’offre quelques denrées salutaires que je n’ai pas goûtées depuis belle lurette. Quand elle me les a déposées sur le pas de ma porte, j’ai brièvement pensé à la sorcière dans Cendrillon qui la tentait avec une pomme empoisonnée….

    🐟La fin d’un travail au long cours, toucher au but, et sentir la conclusion s’écrire toute seule dans sa tête, les mots s’échapper des touches tous seuls, tout cliquer, tout claquer, tout s’emboîter, tout coller, tout se répondre, c’est jouissif. Et se relire, et ne pas s’ennuyer. 😊 Je pense toujours, quand je dois me relire, à Marcel dans À la recherche du temps perdu, quand son premier article est publié dans Le Figaro et qu’il le lit comme si ce n’était pas lui qui l’avait écrit. C’est une scène très marrante.

    🐟Toujours les longues jambes des danseurs de ballet gainées de blanc ou de bleu, les voir s’envoler dans les airs et retomber comme des plumes… et tandis que je m’en extasiais dans un message à une copine, recevoir soudain une alerte au sujet du même danseur dont j’étais en train de vanter les entrechats, qui venait faire coucou de Melbourne aux confinés qui avaient admiré ses prouesses la veille.

    🐟Balzac et ses descriptions déjantées. Et surtout cette légère jubilation de sentir qu’on lit mieux qu’avant, comme si on était assis auprès de l’auteur et qu’il nous montrait comment il fait pour accrocher notre attention pour que nous ne lâchions pas le livre… mais bon, Balzac et moi sur une chaise, on va rapidement se retrouver les quatre fers en l’air!

    🐟L’auto-correcteur qui transforme Chateaubriand en Bateau riant. Ça lui aurait plu je crois.

    🐟Les « clébards » qui « gueulent » dixit Fabrice Luchini récitant du La Fontaine et que des aboiements intempestifs interrompent. Hilarant.

    🐟Le film Les Frangines avec Guillaume Galienne, Arielle Dombasle et Michèle Bernier sur YouTube. Trop fou et à se tordre de rire !

    🐟La Comédie française l’après-midi. La lecture de beaux textes par de grands comédiens ça réjouit le corps et l’esprit. Et la voix chaude de Denis Podalydes, pour moi, fait concurrence au soleil ☀️.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou, je suis ravie d’avoir pu te communiquer cet apaisement que j’ai ressenti hier matin 😊 Quant aux petits bonheurs, et si l’on parlait de cohérence plutôt que de répétition ? En ce moment, on fait effectivement avec les moyens du bord, et c’est normal qu’ils ne varient pas beaucoup d’une semaine à l’autre… (Heureusement qu’on peut observer l’essor du printemps, du coup !)

      C’est chouette que ton amie t’ait apporté des provisions, j’aime cet esprit d’entraide et de générosité qui se développe entre nous !

      Génial aussi pour ton travail d’écriture, et oui, ça fait toujours quelque chose de se relire, surtout quand on est satisfait de sa production !

      Vivent les ballets et les danseurs qui apportent une légèreté bienvenue dans notre quotidien parfois pesant !

      « Déjanté » n’est pas le premier mot qui me serait venu à l’esprit pour qualifier Balzac, mais j’avoue que ça ravive ma curiosité !

      Ah, la truculence de Luchini !

      Je note le titre du film que tu as regardé, pour les moments où j’aurai besoin de rire un bon coup 😊
      J’imagine aussi la voix de nos grands comédiens qui résonne au cœur de Londres, et je ne sais pas pourquoi, mais ça me fait quelque chose. Profite ❤

      J'aime

    2. Bateau riant ! Oh oui il aurait aimé !
      Ah oui quand tout s’emboite, que les phrases coulent limpidement du cerveau pour tout boucler, çà sent le point final iminent et c’est une merveilleuse sensation🤗. J’ai un projet comme çà qui est très clair dans ma tête et qui n’attend qu’à ce sue je me mette à mon clavier sérieusement. Une petite idée saugrenue qui m’est venue il y a 3 jours en relisant par hasard une nouvelle de Maupassant (« L’abandonné »). J’ai depuis les doigts qui me démangent. J’ai peaufiné ce matin, là j’attaque, zou !
      Je note pour « Les frangines », çà m’a l’air bien déjanté comme j’aime. Dernier film vu, grosse déception, « Les invisibles ». Pourtant j’aime Noémi Lvoski. L’as-tu vu ?
      Hop, écriture.

      Aimé par 1 personne

      1. Je n’ai pas vu ce film, mais je vois de quoi tu parles. J’aime bien Noémie Lvovski!
        Les Frangines c’est génial. Les dialogues, la façon folle dingue de jouer de Dombasle…
        Écris! Moi j’arrête. Il me reste quelques trucs demain et j’en serai à la conclusion !!!! Vertige de l’amour!!!

        Aimé par 2 personnes

  2. Ohhh on a regardé Gremlins ce week-end avec la poulette 😊 mes petits bonheurs : faire le puzzle Disney vilains sur le thème d’Alice avec la poulette, observer les oiseaux, jardiner, faire de la méditation chaque soir et participer à une journée de rituels tibétains via zoom. Gros bisous

    Aimé par 2 personnes

    1. Les grands esprits 😉

      C’est chouette de faire des puzzles avec les enfants, ça fait un bail que je n’en ai pas fait avec les miens, je ne sais pas si ça leur plairait encore…

      Et je remarque qu’on puise notre force et notre sérénité dans les mêmes activités. Ça devait être drôlement chouette, cette journée de rituels tibétains.

      Gros bisous et belle semaine ❤

      J'aime

  3. Tu décris si bien la nature qui t’environne…j’y étais presque, c’est super agréable ! Je suis bien d’accord, on a besoin de temps à soi, seule, rien que pour soi, c’est fondamental (dit l’ermite enfermée dans sa petite pièce, qui procrastine en geekant au lieu d’écrire…). Bises Isa !💖🌿

    Aimé par 1 personne

    1. On sous-estime, il me semble, les bienfaits de la procrastination. Maintenant te voilà fraîche et dispose pour affronter la page blanche qui a soif de boire tes mots ❤
      Et je continuerai à t'emmener en nature avec moi si tu veux bien car j'adore la décrire !
      Gros bisous et joyeux lundi ❤

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s