Self-Love

Les envies de juin 2020

AJMA A Word For The Month June 2020

Le confinement m’aura au moins appris (ou plutôt rappelé) une chose : c’est tout de même bien agréable d’avoir du temps pour soi et de ne pas bosser le week-end. J’ai enfin (re)trouvé un certain équilibre entre vie professionnelle et vie privée et j’ai bien l’intention d’entretenir cet équilibre, alors même que l’été s’annonce chargé.

Je le disais déjà il y a quelques mois, mais tout est une question de priorités. Par exemple, pas question de négocier sur le yoga et la méditation. La régularité de ma pratique me fait un bien fou, je m’enferme moins dans des pensées négatives, je suis moins réactive et j’ai l’impression d’avoir libéré de l’espace dans ma tête, un peu comme si j’étais montée faire le ménage au grenier et qu’en enlevant toutes les toiles d’araignée, j’avais laissé entrer la lumière. Sur le plan physique aussi, j’en ressens les bienfaits, mes muscles sont beaucoup plus détendus et je souffre moins de rester assise pendant des heures, je n’ai plus ces douleurs lancinantes en haut du dos et dans l’épaule droite. Donc, pas question de rogner sur cette heure dédiée exclusivement à mon bien-être. Je me suis lancée dans le tout premier challenge « 30 Days of Yoga » qu’Adriene a proposé en 2015 et je vais aussi explorer le yoga nidra à travers une série de 5 cours gratuits (jusqu’au 12 juin).

La deuxième priorité, c’est le travail. J’ai vraiment trouvé un rythme de croisière pendant le confinement. Le matin, je me lève et je prends mon petit déjeuner en lisant les nouvelles du monde. Je commence à travailler vers 10h, je fais une pause vers 13h30 pour déjeuner avec les enfants et je reprends vers 14h30 pour une durée qui dépend de la quantité de pages que j’ai à traduire. Généralement, je fais mon yoga quand j’ai terminé ma journée de boulot, avant de passer la soirée en famille.

C’est bien sûr ma troisième priorité : passer du temps de qualité avec ceux que j’aime. Je suis de nouveau sur une deadline assez courte, et le défi des deux prochains mois consistera à travailler le plus possible la journée pour ne pas avoir besoin de retourner à mon bureau le soir et/ou le week-end.

Au-delà des priorités, je ne perds pas de vue mes envies du moment :

  • m’informer pour prendre conscience des privilèges qui sont les miens et comprendre de quelle manière je peux agir, concrètement, pour soutenir le combat des personnes de couleur. (Sur ma page Facebook, je partage ici les articles qui, chaque jour, me touchent et/ou me font réfléchir.) Sur ce même sujet, j’ai décidé d’inclure dans mes lectures du mois le livre Me and White Supremacy de Layla Saad.
  • terminer La couleur des sentiments. Pour la suite, j’hésite encore entre L’Empreinte de toutes choses d’Elizabeth Gilbert et Isabelle, l’après-midi, le dernier Douglas Kennedy.
  • retourner aux Carrières de Lumière avec nos ami-e-s Lionel et Sylvie pour découvrir la scénographie consacrée à Dalí et à Gaudí.
  • trouver le ou la thérapeute qui saura m’aider à travailler avec mon enfant intérieur. (Dans l’absolu, je comprends le principe mais j’ai beaucoup de mal à effectuer ce travail toute seule.)
  • me couper les cheveux. Je sais, ça fait des mois que j’en parle, mais, à l’approche de mon séjour en Bretagne et de possibles bains de mer, je me dis que ce serait vraiment une bonne idée !
  • aller dîner avec mon chéri dans notre restaurant préféré, à Saint-Rémy-de-Provence ❤

Et vous, quelles sont vos envies du mois ?

37 commentaires sur “Les envies de juin 2020

  1. Beau mois de Juin!
    Ce que j’ai envie de faire en juin c’est…

    (Même si je suis contre le fait de vouloir à tout prix « faire quelque chose », si je me suis dégagé du temps en travaillant non-stop comme une forcenée, ce n’est pas pour le gaspiller. Je suis pour l’otium, l’oisiveté intelligente à la romaine…)

    🐙faire de l’espagnol tous les jours. Hier je suis tombée sur une nouvelle d’une beauté confondante – Una lucecita Roja (Azorín, 1912) – et ça m’a tant réjouie… Donc de l’espagnol sous toutes ses formes.
    🐙lire un livre de A à Z en arrêtant de papillonner parce que c’est frustrant
    🐙Au moindre rayon de soleil, aller me promener dans le parc derrière chez moi
    🐙créer quelque chose: écrire
    🐙explorer les œuvres inédites du musée Thyssen de Málaga avec son audio-guide magnifique, si poétique et clair, pour me ramener à mes racines, à mes vacances… « good vibes » garanties.
    🐙Et dès que ce sera possible me faire couper les cheveux hyper courts.

    Gros bisous!

    Aimé par 1 personne

    1. Ah mais c’est difficile, tu ne trouves pas, après une période de travail acharné, de trouver un autre rythme, plus paisible, plus tranquille. Il me faut toujours un temps d’adaptation (ou de transition) 😉 Je te souhaite de réaliser toutes ces envies et de passer un mois de juin doux et serein. Bisous ❤

      J'aime

      1. Bonjour Isa! Oui. En vacances, je dormais comme un loir les premiers jours. C’est là où tu sens combien on se tient sous tension le reste du temps. Tu sais que j’ai eu mon premier rêve depuis longtemps la nuit dernière? Dans celui-ci je ne pouvais pas rentrer chez moi parce que j’avais laissé mon sac dans mon bureau de la fac, fac fermée à double-tour depuis fin mars. Etrange, hein?
        Le truc c’est que je ne suis pas vraiment en vacances, et je ne peux me permettre d’être indolente, mais en même temps… je suis dans un entre-deux… Je m’amuse en préparant des dossiers pour mes cours d’espagnol par correspondance, et je découvre pleins de trucs… Il faut que je m’arrête de m’amuser assise à mon bureau. Et faire des siestes. Bonne journée et bisous!

        Aimé par 1 personne

  2. Retrouver mon équilibre : le confinement a solidement secoué notre équilibre familial (déjà fragile) et là plus personne n’est à sa place. Beaucoup de tension, à tel point que j’ai du mal à écrire. J’ai besoin de me poser. Vital !
    Je te souhaite un très très beau mois de juin et le plein d’envies réalisées !

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends et j’espère que vous allez rapidement trouver votre nouvel équilibre. Je te souhaite moi aussi un très beau mois de juin, avec beaucoup de repos et la sérénité retrouvée, je l’espère. Je t’embrasse fort ! ❤

      J'aime

  3. Un rythme qui va etre different de jour en jour avec les gamins ayant fini leur cours.
    Des besoins de rangement; pas forcement envie mais rien fait pendant le confinement donc…. Essayer de refaire du sport, lire dehors avec Muppet 😉
    Belle semaine
    Bizzzz

    Aimé par 2 personnes

    1. Ah, trouver un nouveau rythme, on en parlait plus haut avec Agnès, ce n’est pas forcément évident ! Je te souhaite un très beau mois de juin, de chouettes séances de lecture et la découverte de nouvelles envies, qui sait ? Bisous ❤

      Aimé par 1 personne

      1. Il faut que j’arrive a me rebooster. Je dis au revoir a mes gamins, un chaque semaine en ce moment, ca fait bizarre. Eux meme reprennent l’école, enfin un peu d’école et me disent au revoir et sont aussi tout chose.
        On croise les doigts pour que ca caille en juin!
        Belle soiree
        Bizzz

        Aimé par 1 personne

  4. Hello Isa ! Je te souhaite de parvenir à maintenir cet équilibre vie pro/vie perso. Pas évident lorsque ta quantité de travail est variable. Pour le yoga, ton rythme est bien pris, tu vas réussir à maintenir j’en suis sûre. Moi les cheveux je les laisse pousser et j’ai envie de m’offrir une « wavy », un bouclage léger, je vais étudier celà…des bises !

    Aimé par 1 personne

    1. Raah moi aussi j’ai envie de me refaire une « mini-vague » comme dirait ma coiffeuse. Ça reste ma coiffure préférée (mais ça représente beaucoup de produits chimiques, alors je me débrouille en coiffant mes cheveux avec mes doigts après la douche, comme tu en as parlé sur ton blog !)

      Aimé par 1 personne

  5. Hello Agnès ! Vive l’otium ! Du moment qu’on peut aussi se prélasser en gobant des fruit frais, hein, parfait !🤗
    Je trouve magnifiques les femmes aux cheveux hyper courts, rasés. Je trouve celà très féminin et j’admire.
    Je te souhaite un super mois de juin aux couleurs espagnoles pour arriver emplie de couleur et toute reposée à ton anniversaire. Olé !!!🦋🍓🦋🍓

    Aimé par 2 personnes

    1. Heu… ne nous emballons pas! Rasés… je n’y suis pas encore! Je crois que je les aurais sur les épaules quand on sortira enfin du confinement… Je vais finir par me faire une choucroute!
      Pour les fruits frais, oui… mais je suis en train de grignoter des tortilla chips… ça commence mal!!!
      J’aime bien ton enthousiasme!
      Moi aussi je te souhaite un super mois de juin! Tu dois être si requinquée… 2h au jardin public derrière chez moi m’a donné plein d’énergie, j’imagine qu’un week-end au bord de la mer et je sauve le monde!
      Que la vie nous soit la plus douce possible…

      Aimé par 1 personne

      1. Je suis requinqué c’est clair ! L’air de la mer, revoir les lieux que j’affectionne, cette région, ce bout de presqu’île si peu peuplée qu’aucun cas de covid n’est venu jusque là. Çà fait un bien fou même si aujourd’hui je suis crevée par tous ces kilomètres parcourus en 4 jours (j’aime pas conduire!), mais la fatigue sera vite oubliée, les souvenirs resteront ! Je te souhaite de tout coeur de vivre celà le plus vite possible. J’espère que çà s’améliore un peu à Londres…

        Aimé par 1 personne

        1. Non, c’est pire. Le plus drôle c’est qu’on a reçu un message de Transport for London, qui nous annonce d’un côté que London rouvre, tu parles… mais qu’il faut marcher… et ils envoient un plan des distances ENTRE les stations de métro, métro et bus qu’il faut s’abstenir de prendre. Cela veut dire que je vais passer plusieurs mois dans un rayon de moins d’1km et encore, car aller faire des courses à pied et en revenir chargée, je ne suis pas assez forte pour cela. Très déprimant. Et pluie pour 15j non stop selon la météo. Donc il faut vraiment un moral d’acier pour ne pas craquer. Car Londres est immense par rapport à Paris et mes amis très très loin.

          Aimé par 1 personne

          1. Oh la la oui c’est vraiment pas cool, çà…ça veut dire que le virus est encore bien présent et qu’ils contrôlent rien. Heureusement que tu as ce parc…as-tu moyen de te faire livrer des courses par les superettes ou supermarchés ? N’hésite pas à utiliser les salons virtuels bloguesques pour papoter si tu en ressens le besoin, on est là !💕

            J'aime

            1. Pour se faire livrer c’est quasiment impossible. Ils ont peu de personnel donc ils l’emploient pour livrer aux gens qui en ont vraiment besoin et aux infirmières etc. Pour rien contrôler… Bref… no comment.

              Aimé par 1 personne

            2. Ah purée si je pouvais, je t’enverrais un jet…
              J’espère que tu as de quoi faire de belles lectures, des collages, des idées d’écriture, bref tout plein de chouettes petits projets qui aident bien à maintenir le moral à flot…

              J'aime

          2. Agnès, comme Roseleen, je t’envoie plein de bonnes ondes pour tenir le coup, et je plussoie, tu es la bienvenue dans nos salons bloguesques à toute heure du jour et de la nuit 😉

            J'aime

  6. J’aime bien tes articles d’envie chaque mois, çà doit bien driver. Alors hop, je liste aussi mes envies :
    🦋 moins me perdre, m’éparpiller sur les réseaux sociaux, être en intéraction juste avec quelques personnes 🦋 avoir plus de temps, du coup, et l’utiliser à lire et écrire 🦋 écrire, mais avant tout pour moi (grose remise en question de mon blog ces temps-ci, à nouveau je n’en vois plus le sens pour moi, c’est bien beau de faire plaisir aux autres mais moi, je me fais plaisir ? 🦋 finaliser un premier jet de mon roman 🦋 continuer l’exercice physique, dompteur en chef de mes angoisses et de ma pêche générale 🦋 me faire boucler les cheveux, j’y pense depuis un bail, faut que je regarde les tarifs🦋 reprendre plus régulièrement le japonais, j’ai relâché ces derniers temps 🦋retourner à Paris au moins une fois.
    Bisous !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois que le pire c’est l’éparpillement, c’est l’aliénation pour moi. Butiner oui, être léger comme l’abeille🐝, s’octroyer du temps pour le faire, mais partir dans tous les sens comme une mouche…🦟 je me déteste quand je le fais…c’est signe que quelque chose cloche. que la déprime m’attend au détour du chemin, c’est comme si on avait donné un coup de pied dans la fourmilière. 🐜En fait je préférerais être une araignée 🕷qui tisse une toile de plus en plus grande…🕸 Ah! Etre cigale, 🦗c’est du boulot!

      Aimé par 2 personnes

      1. Je suis bien d’accord Agnès, quand on s’éparpille trop, qu’on commence des trucs qu’on abandonne vite, que rien nous booste à fond, c’est le signe qu’il faut revoir quelque chose et/ou qu’on a atteint le seuil de saturation. C’est bien de s’en rendre compte, dejà…çà permet de réajuster…Longtemps je n’ai pas pris en considération ces symptômes, j’étais mal en permanence. À présent, je m’écoute et essaie de respecter mes besoins. C’est fondamental ! Bizz !

        Aimé par 1 personne

        1. Et souvent je sens que chez moi c’est comme si quelque chose me disait: Tu vas pas continuer comme ça, l’herbe est plus verte ailleurs… alors je saute la barrière, et je m’aperçois au bout d’un certain temps, assez vite, que ce que je faisais, que mon pré, me suffisait… je ne suis pas la petite chèvre de monsieur Seguin! Si je change, c’est comme un crabe, de biais…
          Bon, j’arrête avec mes animaux, il pleur des cordes!

          Aimé par 2 personnes

            1. Trop gentille pour le jet! Merci… Je ne peux pas m’ennuyer… mais j’ai peur de la lassitude. Mais tu vois, ce qui m’émerveille c’est que presque à mon insu, mon cerveau a eu l’idée de faire de petits dossiers pour des cours de français ou d’espagnol, et tout s’est mis en branle… ça me passionne. J’ai 3 élèves déjà! Poèmes, nouvelles, exercices, tableaux, je m’éclate. Donc les jours sont courts. Mais bon, côté lecture, je ne sais pas quoi lire, rien ne me plaît. En fait, j’ai envie d’un truc nouveau, qui me donne du fill à retordre, qui me force à faire des recherches… je vais aller fureter du côté du moyen-âge…

              Aimé par 2 personnes

            2. Coucou Agnès ! C’est génial ces nouveaux cours et que tu aies dejà des élèves ? Tu es aussi professeur indépendant ? Pourquoi pas fûteter du côté de Guillaume le Conquérant ? J’étais chez lui lundi dernier 😂 mais je ne le connais pas beaucoup, faudrait que je lise sa bio, tiens ! Bises et très bel après-midi !

              J'aime

    2. Roseleen, elles sont chouettes tes envies, et je te comprends parfaitement, je suis retournée sur Instagram mais je suis en train de faire le ménage dans mes abonnements pour épurer mon feed !
      Agnès, il me vient une idée. Mon roman préféré de tous les temps s’appelle « Les Lions d’Al-Rassan », par Guy Gavriel Kay. C’est ce qu’on appelle de la Fantasy historique, l’intrigue se déroule dans un univers imaginaire qui s’inspire de l’Espagne à l’époque de la Reconquista. C’est dense, merveilleusement bien écrit (Kay est aussi poète et ça se sent) et parfaitement documenté. Bref, je me dis qu’éventuellement ça pourrait te plaire.
      Bisous à vous deux ❤

      Aimé par 1 personne

  7. Bonjour Isa, bonjour Roseleen!
    Pour les cours, ce sont des cours privés. Je n’en donne plus beaucoup. Mais j’avais des amies qui voulaient faire de l’espagnol, et comme je le parle et que j’adore faire des petits journaux etc… j’ai fait des dossiers avec des lectures et des exos divers… et deux de mes amies s’y sont abonnées. Un autre ami voulait un cours de français. J’adore l’idée de carnets de vacances.
    J’adore que vous me conseilliez des bouquins… merci! en fait je crois qu’en ce moment je me sens un peu vide. Je pourrais rester des heures sans rien faire…

    Aimé par 1 personne

    1. Alors ne force rien, laisse-toi voguer au gré de ton humeur, c’est juste une phase et ce sera intéressant de voir ce qui en sortira. Je te souhaite un excellent week-end !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s