Humeur

Cette semaine #22

3235dbbddce4b7ae7b4c0844083cae1e
Source

Je lis le dernier Flow après avoir fini La Couleur des sentiments mercredi dernier. J’ai commencé Me And White Supremacy, mais ça risque de prendre un certain temps, ça demande pas mal de réflexion et d’introspection. J’ai également commandé plein de nouveaux livres !

J’écoute Heart of Gold, la version de Tori Amos qui décoiffe beaucoup plus que celle de Neil Young – on aime ou on n’aime pas. Je ne sais pas pourquoi, j’avais les paroles de la chanson dans la tête cette semaine, et c’est cette version-là que j’entendais (alors que c’est loin d’être ma préférée sur l’album de reprises Strange Little Girls, allez comprendre).

Je regarde rien du tout cette semaine, j’ai beaucoup bossé et beaucoup lu !

Je mange des fruits et légumes de saison, et puis des petits biscuits au chocolat avec mon thé du midi, tant qu’à faire !

Je suis ravie car je bosse depuis quelques jours sur une nouvelle traduction absolument géniale, je sens que je vais bien m’éclater pendant deux mois. En plus, c’est pour un nouvel éditeur qui m’offre des conditions plus qu’honorables, pour vous donner une idée, c’est comme si j’avais reçu une augmentation. Bref, que du bon, je suis très, très reconnaissante !

J’aime les moments privilégiés avec mes ados, notre complicité et nos démonstrations d’affection. J’aime les sourires de mon amoureux, son regard qui pétille et ses bras qui me serrent. J’aime cette météo chaotique qui me fait dire que je suis bien à la maison.

Je fais un vrai travail intérieur pour analyser et comprendre mes privilèges car je veux faire ma part et contribuer à faire bouger les lignes. Pendant le confinement, j’appelais de mes vœux un vrai changement de société, je ne tiens pas à passer à côté !

J’envisage d’y aller doucement sur le yoga car je suis fatiguée aujourd’hui.

Je pense que le yoga nidra, c’est vachement bien, et que je vais faire beaucoup, beaucoup de méditations avec Tracee Stanley.

Je porte encore et toujours mon uniforme de l’été (jupe longue et t-shirt) avec un gilet en prime parce que, quand même, il fait frais avec tous ces orages !

J’ai envie de dormir, mais c’est parce que la semaine a été intense !

Et vous, comment ça va ?

6 commentaires sur “Cette semaine #22

  1. Cette semaine :

    Je lis les listing des futures classes de FM dont je vais m’ occuper en septembre, prévoir des planning avec 35% de réinscrits n’ est pas du tout chose aisé… donc j’ attend.

    J’écoute Alain Chamfort, moment nostalgique (j’ ai écouté Prince juste avant, album 1999)

    Je regarde d’ un oeil les infos, avec le casque sur les oreilles pour éviter d’ entendre toutes les conneries… l’ ère Macron nous auront bien foutu dans la M…. et je ne fais pas de politique… le déconfinement est de pire en pire… pauvre France…. je suis pessimiste.

    Je mange un petit bout de pain avec un tout petit peu de pâte à tartiner maison, et le dernier Bn Fraise !

    Je suis ravie d avoir réussi mes cours en visio, et oui au moins une satisfaction personnelle.

    J’aime les jours qui passent avec mon chéri, les câlins et les habitudes de mes chats 😉

    Je fais toujours mon challenge Activité Physique, je suis très fière de ces petits efforts qui deviennent un rituel.

    J’envisage d’ orienter mon travail en utilisant les nouveaux moyens informatiques (le confinement m’ aura aidé à passer un cap) ludiques et efficaces, pour motiver mes troupes 😉

    Je porte un t shirt amble, un jean boy-friend usé et des converse basse blanche. Converse I Love U 😉

    J’ai envie de voir des jours meilleurs et des actualités positives.

    J'aime

  2. Bonsoir Isabelle, et félicitations pour ce nouvel éditeur! Et j’ai hâte de voir, au fil des semaines, ce que tu as bien pu dégoter comme bouquins.

    Je lis… je rigole en écrivant cela… en ce moment, comme je te l’ai dit auparavant, j’ai l’impression d’avoir mis mes envies de lecture sur mode aléatoire, et que le système s’est emballé… du coup je pillotte, comme disait ce bon Montaigne, de livre en livre… Mais, enfin, aujourd’hui, j’ai réussi à me passionner pour « Mes carnets rouges au temps de la Commune » de Maxime Vuillaume. Hourrah!

    J’écoute, au soleil, assise sur un banc du parc du quartier, devant un parterre de roses, visitée par un tout petit rouge gorge peu farouche qui m’observe de ses yeux ronds…. les chansons accumulées sur ma playlist depuis deux ans… en mode aléatoire… Foule sentimentale live d’Alain Souchon, Hasta la raíz de Natalia Lafourcade, Si près si… de M et sa fille….

    Je regarde un film anglais qui ne paye pas de mine: Days of the Bagnold Summer de Simon Bird. Un ado bourru, aux cheveux gras, fan de Metallica, et sa mère nian-nian qui passent l’été ensemble en Angleterre. Très émouvant, ce film. Très bien vu.

    Je mange des muffins cheddar-épinard, mes premières glaces à la pistache, du saumon fumé, du Victoria sponge, toutes sortes de fromages, du gazpacho, du poulet teriyaki… bref, ça valait la peine de faire la queue pendant 1h devant le supermarché. Ça met du baume au coeur de mettre du beurre dans les épinards!

    Je me sens très fatiguée et je me couche comme les poules.

    J’aime la première tasse de café le matin, aux aurores, quand le quartier dort encore, que les oiseaux s’agitent dans les branches…

    Je fais des rêves incroyables en ce moment, au fur et à mesure que mon cerveau s’apaise – alors que pendant des mois je ne m’en souvenais pas. Mais ils tournent tous autour du boulot! Quel soulagement en ouvrant les yeux!

    J’envisage toutes sortes d’agapes pour mon anniversaire! Mais où en serons-nous avec le confinement d’ici-là?

    Je pense que je fais bien de ne plus être accro aux infos comme avant.

    Je porte mon sweat gris clair préféré, usé jusqu’à la corde, et qui ne passera pas l’année.

    J’ai envie de boire un bon cocktail bien frais. A la première occasion…

    J'aime

  3. Hello Isa ! Une semaine riche et douce pour toi, j’en suis ravie !🙏🤗Bravo pour ce nouveau contrat, oui il faut voir celà comme une augmentation et une reconnaissance de ton travail. C’est super ! Tu m’as donné envie de me faire un bon thé et d’aller chiper un petit cookie dans le placard, histoire de savourer encore plus ma séance de lecture de ce dimanche après-midi (connais-tu Jonathan Dee ? J’adore cet écrivain américain…). De gros bisous !

    J'aime

  4. Hello Agnès !
    🦋 Ah si je pouvais t’inviter à boire un Spritz bien frais sur ma petite terrasse…ce serait avec grand plaisir.
    🦋Je ne connais pas Maxime Vuillaume mais suis bien intéressée pour en savoir plus.
    🦋Je suis raide dingue de cette chanson, « foule sentimentale », d’Alain Souchon. Il faut d’ailleurs que j’écoute son dernier album, j’aime le rythme, la poésie et les vérités chantées par cet homme.
    🦋Dis-donc, oui, ça valait le coup, cette attente au supermarket, tes repas ont l’air plus délicieux les uns que les autres. J’espère que dans les files d’attente les gens gardent une distance, et un masque.
    🦋Souvent, je me couche en ayant hâte au premier café du lendemain matin, le meilleur.
    🦋Les infos ça devient atroce, le monde vire assez mal, il n’y a plus trop de pensée ces temps-ci, place à l’impulsion et au montage des uns contre les autres, çà m’afflige et développe mon côté ermite.
    🦋Je retourne à mon bouquin, la plume de Jonathan Dee me ravigore. 🙏Je t’embrasse et te souhaite un très bon après-midi 🌹🏵🌹🏵

    J'aime

    1. Bonjour! REbonjour!
      🧘🏻‍♀️Si tu pouvais, je serais déjà là!
      🧘🏻‍♀️Moi non plus je ne le connaissais pas. Il a écrit ses souvenirs sur la Semaine Sanglante au début du XXe siècle. Je ne sais plus comment ma boussole me l’a fait découvrir, mais je t’avoue que je ne pourrais plus passer rue Soufflot et regarder les marches du Panthéon comme avant.
      🧘🏻‍♀️En public elle est magnifique aussi… j’adore Souchon, s’il n’en reste qu’un… j’aime ce disque avec Voulzy.
      🧘🏻‍♀️Franchement, c’est pas bien, mais j’ai combattu la déprime par cette visite en toute sécurité dans ce supermarché où tout est bon, m’en donnant à coeur joie niveau péchés mignons… La frugalité à un moment ça devient une punition. Une petite voix me disait « tu n’es pas une sylphide, attention » mais je ne l’ai pas écoutée. Et heureusement que je n’avais que deux bras… J’y retournerai pour mon anniversaire, et retomberai entre-temps dans la frugalité… et en sortant du magasin j’ai pensé à une phrase de Voltaire à Madame du Deffant que je venais de lire: « Vous êtes la plus heureuse femme de votre triste sort »!
      🧘🏻‍♀️Le meilleur… un hommage au silence et à la paix.
      🧘🏻‍♀️Bon… tout ça m’insupporte… la mauvaise foi, la bêtise, la haine, la violence… le buzz… les mêmes vautours qu’on invite pour débiter leur haine du genre humain… ceux ou celles qu’on laisse parler sans les contredire… ici, en France, aux USA, dans le monde entier… hier je me suis demandée: où se cacher? J’ai imaginé plonger dans un livre et ne plus en sortir. Je vois très bien cela… une piscine derrière la couverture… ou bien je veux bien me métamorphoser, comme chez Ovide, en un boulingrin du château de Versailles et basta!
      🧘🏻‍♀️Je vais écrire, lire aussi… je me calme un peu et j’ai trouvé mon bonheur niveau farandole livresque… et je t’embrasse et à bientôt ! Joli Sunday afternoon!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s