Les petits bonheurs

Les petits bonheurs de 2020 semaine #28

Cerf-volant Bretagne Côtes d'Armor

Comme le lapin blanc d’Alice, je suis en retard (pour publier ce post) et en proie à une certaine effervescence. Mais, contrairement à lui, c’est une effervescence joyeuse qui m’anime : oui, je bosse (et je bosse dur, même), mais j’arrive à profiter un maximum de mon séjour en Bretagne auprès de ma famille, et je m’en réjouis. Ça se voit, d’ailleurs, je n’avais plus posté quotidiennement sur Instagram depuis des lustres ! Il faut dire que j’ai de la matière : premier bain de mer (juste les pieds, elle est froide !!!), balade sur le sentier douanier, nouvelle coupe de cheveux, gourmandises bretonnes, grande promenade sur la plage, châteaux de sable et accrobranche…

Hier, je me suis régalée, j’ai pris ma première vraie journée off depuis que je suis arrivée en Bretagne, le 2, et c’était trop bien de pouvoir prendre mon temps, de profiter de cette matinée dans les arbres avec mes enfants, puis d’aller visiter un marché de créateurs avec la compagne de mon père et terminer cette journée parfaite par une longue promenade en famille pour regarder le soleil se coucher sur la mer. Samedi, comme je l’avais annoncée, je suis allée travailler à la terrasse du casino pendant que les enfants faisaient leur château de sable justement. Quel luxe de pouvoir avancer sur ma traduction en respirant l’air iodé ! Je mesure chaque jour la chance qui est la mienne d’avoir ce métier-là et de pouvoir l’exercer dans de telles conditions…

Il y a aussi tous ces repas pris en famille sur la terrasse. (Vous connaissez ma passion grandissante pour les terrasses !) Sous ce ciel si bleu, il fait parfois doux (petit gilet de rigueur), parfois chaud (là, c’est le parasol qu’on ouvre), mais je savoure chaque seconde de ces moments de pause entre deux grandes plages de boulot.

Et puis il y a les soirées, où je travaille au bout de la table pendant que ma fille dessine à côté de moi et que mes parents jouent aux cartes avec mon fils. On est tous ensemble, on est bien. Pour faire la transition entre le boulot et le sommeil, quand on monte se coucher, je me plonge avec délice dans le dernier roman, A Brightness Long Ago, de l’un de mes auteurs préférés, Guy Gavriel Kay. C’est merveilleusement bien écrit et toujours aussi poignant. (Lequel de ses romans ne l’est pas ?) Mais, parfois, rattrapée par la saine fatigue de longues journées au grand air, je ne lis que quelques pages avant de piquer du nez…

Pour parfaire ce séjour, il ne manque que mon chéri, ça tombe bien, il nous rejoint dans deux jours !

Et vous, les ami-e-s, comment allez-vous en ce moment ?

8 commentaires sur “Les petits bonheurs de 2020 semaine #28

  1. Mais quelle belle semaine et tu me mets l’eau à la bouche car je pars sur la côté belge vendredi !!!!
    J’espère juste qu’il n’y aura pas trop de monde …..
    Allez profite bien de ton séjour et de l’arrivée de ton amour. Bises

    J'aime

  2. Rien qu’à te lire je ressens toutes ces bonnes énergies et cette plénitude partagée en famille !
    Merci Isabelle ! Quel bonheur ❤
    Et merci également d'avoir pris de ce temps si précieux pour passer me lire.

    J'aime

  3. Comme c’est bon de lire tout ça, on se sent tellement bien (tu devrais peut-être te remettre à écrire des bouquins 😉 ). Profite bien de ces moments et des bonnes ondes bretonnes ❤

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s