Pleine conscience

Recommencer à respirer

Cette version de « La Maison-Dieu » vient du magnifique Light Seer’s Tarot de Chris-Anne.

En ce moment, j’ai l’impression que nous sommes en suspens entre l’ombre et la lumière. Une pièce s’est envolée, et je retiens mon souffle en attendant de voir de quel côté elle va tomber. Pile ou face ? Deuxième vague, reconfinement ou le retour à une vie aussi normale que possible (derrière nos masques, bien sûr) ?

Dans Heart Centered, ce mois-ci, Danielle LaPorte nous parle de résilience. « Etre adaptable et résilient en cette période de changement, qu’est-ce que ça signifie pour vous ? » nous demande-t-elle. « Ça ne me change pas de d’habitude », ai-je envie de lui répondre spontanément. Je suis née avec plusieurs planètes dans le signe de la Vierge (Soleil, Mercure, Saturne et Jupiter) et j’ai la Lune en Poissons et un ascendant Gémeaux. Que des signes mutables, ce qui veut dire que, plus adaptable que moi, tu meurs. Et, pour avoir surmonté le traumatisme d’une agression sexuelle, j’en connais un rayon sur la résilience.

Mais les deux dernières semaines ont été vraiment difficiles. Pas autant que de surmonter le dit traumatisme mais, quand même, le monde me paraît particulièrement brutal en ce moment, et mon hypersensibilité a du mal à encaisser. Je me rends compte que la résilience, pour moi, à l’heure actuelle, c’est la capacité de respirer et de calmer mes nerfs à vif. Alors je reformule la question : « Comment reprendre mon souffle en cette période de changement ? »

Par le biais du tarot (l’outil le plus précieux dont je dispose quand mon esprit est embrumé et se sent dépassé), mon intuition murmure : « Prête attention à ce qui t’entoure. Agis en conscience au lieu de faire les choses machinalement. Vois la lumière au lieu de te focaliser sur l’ombre. »

Comme un fait exprès, le soleil filtre à travers les volets et illumine mon journal. Je m’en rends compte parce que j’ai décidé de prendre ce temps de réflexion. J’ai appuyé sur pause et je prête attention à ce qui m’entoure. Il n’en fallait pas plus pour que je respire à nouveau.

15 commentaires sur “Recommencer à respirer

  1. Bonjour Isabelle, c’est vrai, tu t’apaises et te lire apaise… Cela m’a fait du bien de lire ce titre, et ce verbe, respirer. Tu sais, cette nuit j’ai fait un cauchemar. Peut-être parce que je suis en vacances, mon cerveau est moins embrumé et je recommence à rêver… et, en l’occurence, à cauchemarder… mon frère était dans cette histoire… j’ai lié ce cauchemar à l’état de santé de mon père… et comme j’ai un sixième sens, cela n’a pas raté… mon frère m’a annoncé une mauvaise nouvelle ce matin… (état de santé qui empire)… Et j’ai eu du mal à respirer, j’avais envie de me précipiter dans le premier bus, et de courir partout… mais ensuite, au lieu de tout cela, j’ai pensé: respire.
    Franchement on ne sait pas où l’on en est. Qui croire ? En faisons-nous trop? pas assez? Pour vivre il faut s’adapter, c’est inévitable, et c’est dur, il faut puiser sans cesse dans nos forces, et renouveler nos ressources pour qu’elles ne s’épuisent pas… il faut être équipé.e.s… Emmagasiner, engranger, la moindre petite chose belle et douce qui pourra nous apporter de sa chaleur si le temps se couvre… quel boulot. J’aime, sur les enluminures des Riches heures du duc de Berry, regarder les travaux des champs. Il y a toujours, derrière les riches damoiselles et damoiseaux à cheval, des paysans qui sèment, qui ratissent, sarclent, cueillent, lient les gerbes de blé, moissonnent… et en hiver voir les granges remplies à rebord… j’y vois une leçon de vie en sourdine. A chaque saison ses travaux, à chaque jour sa peine, ne jamais cesser, pour que le cycle de la vie puisse s’accomplir.
    Respirons à fond! ❤️

    Aimé par 2 personnes

    1. Je ne peux qu’être d’accord avec toi sur l’importance du moment présent, mais je suis désolée d’apprendre cette mauvaise nouvelle concernant ton père. Je t’envoie tout plein de pensées affectueuses ❤

      J'aime

    2. Hellllo Agnès ! Ah la la les rêves prémonitoires, çà m’arrive aussi en période de repos…J’espère de tout coeur que tu as pu avoir de meilleures nouvelles. Bravo pour t’être posée et avoir respiré, d’avoir su garder corps et esprit à peu près alertes. Ce n’est pas facile à faire…plein de douces pensées 🌼🌷🌼🌷

      Aimé par 1 personne

  2. J’espère que tu t’apaises doucement.
    C’est bien d’avoir un outil qui permet de lâcher prise, de prendre du recul, de lâcher ce réel trop dur….
    J’aimerais y avoir accès et casser parfois mon côté trop rationnel, rigide et cartésien. J’aimerais aller vers ça.
    Bises très très fort…

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis aussi très cartésienne, ce qui n’est pas toujours évident, j’ai parfois l’impression de faire le grand écart. Mais, le plus souvent, je me dis que j’ai le meilleur des deux mondes, l’intuition et la raison 😉 Je te souhaite d’arriver à négocier avec ton côté cartésien pour découvrir le reste ❤ Moi aussi, je t'embrasse fort !

      J'aime

  3. Hello Isa ! Cette période est très délicate et nous fait tester bien à fond nos limites, c’est épuisant. L’incertitude est une des choses les plus stressantes pour l’homme, alors quand le risque de pour la santé ou la vie s’en mêle, c’est du vrai explosif à stress ! C’est le moment où jamais de dresser une jolie liste de toutes les choses qui nous apaisent lorsque nous les réalisons, et de se les mettre de façon impérative à nos emplois du temps quotidiens. Je reprends l’allusion de l’amie Agnès : enluminons nos vie ! Et distillons plein de petites douceurs dans chaque journée. Au final je suis persuadée que nou sortirons renforcés, fortifiés, mieux centrés, de cette drôle de période. Gros bisous Isa ! Aujourd’hui j’ai fait du cerf-volant ! J’aime tellement çà ! J’en faisais beaucoup quand j’habitais en Normandie. C’était génial ! Bises !!!🎏🎏🎏

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s