Humeur

Cette semaine #28

Je lis La Ligue des Gentlemen Extraordinaires. J’ai fini le premier run, c’est vraiment une très belle idée de réunir des personnages aussi célèbres de la littérature du 19ème siècle, le capitaine Nemo, Wilhelmina Murray – la Mina de Dracula – Allan Quatermain, docteur Jekyll, etc. et de leur faire vivre des aventures dans un univers steampunk. (Grosse grosse pensée pour Armalite qui adorerait, je pense, le design du Nautilus.) J’ai également commencé Erotic Stories for Punjabi Widows, l’histoire d’une jeune Indienne qui donne des cours d’écriture créative à des veuves de sa communauté et qui voit la thématique de ces leçons lui échapper complètement, comme le laisse deviner le titre. C’est drôle et tendre mais, pour l’instant, un peu moins captivant que je ne le pensais.

J’écoute J’applaudis mon chéri en concert et je chante « Ho Hey » de The Lumineers à tue-tête avec V., la fille de nos voisins, qui est un peu ma fille spirituelle, comme on me l’a très justement fait remarquer. (C’est une Potterhead, on a plein de références en commun et on est tatouées toutes les deux.)

Je regarde des extraits de dessins animés pour le boulot et c’est à peu près tout cette semaine.

Je mange du houmous et des keftas maison, de la salade de tomates, un poke bowl savoureux, du melon vert et des bananes. C’est encore et toujours l’été dans mon assiette (et ça, pour le coup, je ne m’en lasse pas, contrairement à cette p***** de chaleur !)

Je suis contente parce que j’ai bouclé la trad pour laquelle je n’avais que trois semaines de délai et parce que le processus de correction sur le gros bouquin que j’ai traduit pour un nouvel éditeur se passe bien. Et puis, pendant les deux prochaines semaines, je vais bosser tranquillement sur un petit projet amusant, dont j’ai hâte de vous parler d’ailleurs. C’est vraiment l’année du renouveau et de l’inédit sur le plan professionnel et ça, c’est super enthousiasmant ! #gratitudeinfinie

J’aime que mon fils m’envoie des photos de Chenonceau en me disant « C’est trop beau ! ». (Un ado qui n’est pas blasé, ça fait toujours plaisir !) Et je suis très touchée que mes voisins, en me voyant au bout de ma vie, nous aient invité à déjeuner. « Ce dont tu as besoin, là, c’est de te détendre au bord de la piscine. » Euh, en fait, oui, c’est vrai, j’en avais besoin et j’ai bien rechargé mes batteries, merci ❤

Je fais je n’ose pas faire de projets pour la rentrée, j’aimerais bien aller à Paris, ou à Lille, ou les deux, mais on navigue tellement à vue depuis le début de cette année 2020 que je n’ose pas vraiment me projeter. A la place, je fais des vœux: je souhaite que les enfants puissent retourner en classe, je souhaite que ma fille se plaise au lycée et se fasse plein d’ami-e-s, je souhaite que mon fils retrouve ses trois grands copains, je souhaite que mon chéri puisse faire ses deux semaines de résidence avec ses groupes principaux, je souhaite faire un petit voyage en solo et voir mes ami-e-s à moi, je souhaite que nous puissions fêter les 40 ans de ma belle-sœur en famille comme prévu. Cher Univers, si tu m’entends…

J’envisage de faire une nouvelle permanente et de me couper les cheveux encore plus courts, c’est quand même la coiffure qui me va le mieux. Et j’ai promis des cheveux bleus à ma fille avant la rentrée, donc on va certainement passer chez le coiffeur toutes les deux la semaine prochaine.

Je pense qu’on a tous besoin d’un peu plus de douceur dans nos vies.

Je porte ma tenue de yoga. (Si je l’enfile dès que je me lève le matin, ça me motive pour faire ma séance quotidienne, alors que si j’attends l’après-midi, la tentation de ne pas bouger mes fesses est très forte.)

J’ai envie de prendre le temps. La semaine qui vient s’annonce chargée, mais je fais le vœu de la vivre le plus sereinement possible. Oui, je dois m’occuper des fournitures des enfants (je n’ai pas eu le temps de le faire avant), emmener Typhaine chez l’orthodontiste et le coiffeur, régler les détails concernant les cartes de bus (les joies de la vie à la campagne) et m’assurer que tout est prêt pour la rentrée. Mais j’ai décidé de m’offrir une journée à Aix-en-Provence avec Armalite et je compte bien fêter dignement mes 40 ans vendredi prochain. (Pas de grande fête, en pleine crise du Covid et à deux jours de la rentrée, ça paraissait un chouïa compliqué, étant donné que la plupart de nos ami-e-s habitent loin. Mais ce sera l’occasion du coup de fêter l’événement en plusieurs fois et en petit comité, c’est bien aussi !)

Et vous, comment ça va ?

10 commentaires sur “Cette semaine #28

  1. Bonjour Isa, et bon samedi! Quel bonheur de lire ton billet! Vraiment! Les keftas m’ont mis l’eau à la bouche. Chenonceau c’est merveilleux… j’ai lu il y a quelques temps le « Portefeuille de Madame Dupin » une des ancêtres de George Sand, qui vivait dans ce château au XVIIIe siècle et dont le secrétaire était Jean-Jacques Rousseau.

    Alors ici.. depuis quelques jours, et la mauvaise nouvelle que tu sais, tu peux imaginer que cela ne va pas trop bien, je me sens oppressée et j’ai du mal à rester seule… Mais j’essaye de me porter le mieux possible.

    Je lis toujours les lettres de Madame de Sévigné… La lettre du 5 novembre 1676 est une merveille. Imagine que le Roi voulait faire cadeau à Madame de Montespan d’une robe « d’or sur or, rebrodé d’or, rebordé d’or… la plus divine étoffe jamais imaginée ». J’ai imaginé la robe soleil de Peau d’Ane! Mais au lieu de lui donner comme ça, il y a eu toute une mise en scène… Le tailleur lui a fait essayer une robe mal faite, il s’est fait tirer les oreilles, et puis il lui a dit, faussement penaud: « Dans cette boîte il y a peut-être quelque chose qui vous irait?  » Et là, la merveilleuse robe apparaît, comme cousue par des fées… Tu as compris pourquoi je lis ces lettres… ?

    J’écoute ou j’entends en ce moment mon nouveau voisin aménager dans l’appart à côté…. je prie pour qu’il soit aussi calme que les derniers…

    Je regarde les vlogs d’une dessinatrice chilienne, qui vit à Brooklyn, qui adore le Japon, les papeteries, et qui m’inspire beaucoup dans mes petites tentatives peinturluresques. J’ai pensé, en la regardant, à ce que signifiait d’être inspiré par quelqu’un. Souvent, dans mon boulot, mon rôle c’est de motiver, et c’est quelque chose que j’adore faire: donner envie d’apprendre le français. Et l’étape suivante c’est quand on te dit: tu m’inspires. J’aime les gens qui font leur propre truc avec passion, et à travers eux trouver sa propre voix/voie…

    Je mange du risotto aux fruits de mer, sinon rien d’extraordinaire.

    Je me sens comme quelqu’un qui ne tiendrait à une branche d’arbre que d’une main… Je veux remonter dans l’arbre! Des fois j’y arrive, puis je retombe. Hier j’ai entendu – par hasard… mais je me demande si c’est le hasard – à la radio quelqu’un qui vit ma situation, et la peur qui m’étreint en fait de ce qui va advenir, et la discussion m’a beaucoup aidée.

    J’aime l’après-midi passée sur un banc du parc derrière chez moi avec une mon amie C. Il faisait si beau! Quand j’allais dans ce parc avant, avec une autre amie, on ne faisait que marcher, marcher, sans se poser. Tandis que jeudi, on s’est posées, avec un café, et on a papoté des heures durant. On a ri, on a été émues aux larmes… j’en suis revenue rassérénée.

    Je fais dessin sur dessin. J’avais peur que cette nouvelle passion ne soit qu’un feu de paille… mais cela me détend tellement! Je n’ai aucune technique, et je suis toujours ébahie quand j’arrive à faire un truc qui ressemble à quelque chose. Quand je vois un dessin qui est à ma portée, je le copie, je le colore, et je me dis: mazette!

    J’envisage toujours d’aller à Paris début septembre… je pense que cela me fera le plus grand bien. Je vais attendre la semaine prochaine pour décider ou annuler.

    Je pense que demain l’idéal serait que j’aille à Soho dans mon resto préféré, et que je trouve un endroit calme où écrire et dessiner… la semaine qui s’annonce va être très remplie… mais je vais essayer de me laisser porter par la grande vague bleue de Kanagawa et son écume blanche, dessinée par Hokusaï….

    Je porte un jean et un top rayé en lin.

    J’ai envie d’aller au Mucem à Marseille, de musarder dans les papeteries de Tokyo et de Kamakura, de m’attabler devant un plat de nouilles et de soulever le couvercle de multiples petits paniers remplis de bouchées à la vapeur, d’aller chez Foyles à Charing Cross road pour me trouver un bouquin de dessins à copier à ma sauce, de prendre un café au Café Véloce à Ikebukuro, ou bien au Café Coutume, rue Sommerard à Paris, ou quelque part à Hampstead près du parc.

    Belle semaine Isa, et merci… de m’inspirer. Du fond du coeur: ❤️

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi ❤

      Tu me donnes vraiment envie de me plonger dans les lettres de Madame de Sévigné, l'anecdote que tu racontes est un régal ! Et oui, comme je te comprends !

      Le nouveau voisin est-il aussi calme que tu l'espérais ?

      Toi aussi, tu m'inspires, tu sais, cette passion avec laquelle tu nous parles de ton métier, de tes découvertes culturelles ou de ta vie, tout simplement, est très stimulante ! Et c'est vrai que c'est génial de découvrir sa voix/voie grâce aux exemples que nous donnent les autres.

      Je suis heureuse que l'Univers t'envoie des petits coups de pouce pour t'aider à vivre cette situation difficile.

      Je me réjouis que tu savoures ces rencontres entre ami-e-s et cette nouvelle passion pour le dessin.

      Sais-tu déjà quand tu seras à Paris ? Je croise les doigts pour que ce voyage puisse se faire.

      Je t'imagine te laissant porter la vague d'Hokusaï, c'est une vision très poétique 😉

      Je t'envie de porter un jean, vivement des températures clémentes pour que je puisse faire pareil !

      Moi aussi, je rêve du Muceum, et pourquoi pas de te rejoindre au Café Coutume, ou mieux encore, à Hampstead, j'aimerais tellement revoir Londres !

      Je t'embrasse fort ❤

      J'aime

      1. Bonsoir Isa! Merci de tes gentils mots!
        Le voisin est une souris… on ne l’entend pas. Il ne claque pas les portes! Il ne parle pas avec une voix de stentor dans son téléphone… so far so good! Tu ne peux pas t’imaginer le poids que cela m’a enlevé…
        Normalement je serai à Paris jeudi prochain, mais rien n’est moins sûr. Je me demande si je ne devrais pas reporter et quand on peut mieux circuler et qu’il n’y a pas de quarantaine ici… mais je suis partagée. Mais là, le fait de lire Café Coutume… c’est un endroit si magique.
        J’ai remarqué que le bel arbre devant ma fenêtre prenait son feuillage d’automne…
        J’espère te voir à Londres ! T’imagines? Moi oui!
        Je t’embrasse!

        Aimé par 1 personne

  2. Regarder des dessins animés pour le boulot, çà c’est top ! 🌼 Tes voisins sont au top 🌷 Si j’avais moins de 20 ans mais j’ai le double et 6 en rab (je crois), ben je me tenterais les cheveux en vert. Na.
    Bon alors de mon côté, cette semaine :
    🍍Je lis  » trois jours chez ma mère » de François Weyergans. Alors que je viens d’en passer 5 chez mes parents, tiens c’est rigolo !
    🍋J’écoute, ou plutôt j’ai écouté le bruit des vagues et les doux babillages des enfants de ma soeur, de bien belles musiques.
    🍉Je regarde la mer qui déborde, c’est les grandes marées, çà fait bien longtemps que je les avais vues. J’aurais aimé aller pêcher des coques à marée basse, mais pas eu le temps.
    🍇Je mange des moules à la crème, des tomates farcies, des frites, des crêpes, des figues du figuier de mon papa, des confitures idem, du poisson tout frais, des pommes de Normandie.
    🍒 Je suis contente d’être rentrée dans mon cocon mais çà m’arrache le coeur à chaque fois de quitter mes parents et ma presqu’île sauvage, mon Cotentin.
    🍊 J’aime m’endormir en écoutant souffler le vent dans ma petite chambre mansardée d’enfant/ado.
    🥥Je pense que la vie nous réserve des surprises et nous joue de sacrés tours mais que nous aussi on peut la surprendre et l’illuminer.
    🍋Je fais des parties de Uno avec ma soeur, mon fils et ma petite nièce. Des parties de Barbu avec ma maman, mon fils, ma soeur. En mangeant des m&m’s, c’est les vacances, crotte !
    🍉J’envisage ou plutôt j’ai la certitude que j’irai revivre (ermiter) là-bas, mais faut juste que je sois très patiente.
    🍒 Je porte un jean large bleu délavé, un t-shirt fushia, des tongs.
    🏖J’ai envie d’aller écrire, ou de faire un ptit collage, ou les deux, à voir !
    Bon week-end Isa !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, c’est rigolo, la coïncidence entre ta lecture et ton séjour chez tes parents 😀

      Ah, le bruit des vagues et le babillage des enfants ❤

      Les grandes marées, c'est tellement beau, je suis ravie que tu aies pu profiter de ce spectacle.

      La description de tes repas m'a donné l'eau à la bouche 😉

      Je comprends ton déchirement, pour moi aussi, c'est un crève-coeur de quitter la Bretagne, même si je me sens de mieux en mieux dans le Sud.

      J'adore t'imaginer t'endormant dans ta chambre d'enfant. La mienne est loin et inaccessible, on a vendu la maison il y a 15 ans. Mais je me suis construit de nouveaux souvenirs dans la maison bretonne de mes parents, justement.

      Oui, illuminons nos vies !

      Vive les parties de cartes endiablées et les m&m's, tu as bien raison de profiter de ces vacances !

      Moi aussi, un jour, j'irai vivre ailleurs qu'en Provence, cultivons ensemble la patience, si tu veux bien ❤

      Belle semaine à toi aussi, plein de bisous !

      J'aime

  3. L’avenir est inquiétant; tant de choses ont ete bouleversées cette annee!
    Perso cette semaine fut encore remplie de doutes, montagnes russes émotionnellement…. que cela creve et il est difficile de respirer un grand coup pour tout oublier. Un jour ca ira mieux.
    Profitons de chaque instant.
    On a tous besoin d’un peu plus de douceur… so true!
    Tres belle semaine; tu mérites de te faire chouchouter 😉 Bizzzzz

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s