Self-Love

20 envies pour 2020 : le bilan de presque mi-parcours

Oui, bon, en vrai, j’ai deux mois de retard mais, en même temps, si on enlève la période du confinement (qui ne compte pas vraiment), je tombe juste, non ? Allez, c’est parti pour le bilan :

  1. Fusionner mon site professionnel et mon blog de manière à n’avoir plus qu’une seule plateforme dédiée à la traduction et à l’écriture : je suis encore en train d’y réfléchir. Je vais demander conseil à la personne qui va m’aider à refaire mon site pro. Normalement, on s’en occupe vers la fin du mois d’octobre.
  2. Trouver un nom pour ce nouveau site : l’idée de réunir mes traductions et le blog sur un seul site à mon nom me tente énormément mais, comme je le disais, je suis en pleine réflexion.
  3. Aller à la rencontre de mes éditeurs à Paris, ça fait trop longtemps que je me limite aux contacts par mail : comment dire ? Avec le Covid, je crois que je peux repousser cette envie à l’année prochaine…
  4. Travailler hors de chez moi 2 à 3 fois par semaine : on était loin de se douter de ce qui nous attendait quand, début janvier, on a fait des projets pour 2020 ! J’ai pu retravailler en dehors de la maison depuis le confinement, mais ça reste exceptionnel. Allez, on va dire que je vise une séance de travail à l’extérieur par semaine d’ici à fin décembre, en croisant les doigts pour que cela reste possible.
  5. En profiter pour développer et alimenter la rubrique des « Instantanés« : je ne demande pas mieux, c’est un format de billet que j’adore, même si je ne l’ai quasiment pas exploité cette année.
  6. Ecrire un billet de blog par semaine en plus des petits bonheurs et de la rubrique qui remplacera prochainement les états d’esprit du vendredi : j’ai l’impression que je m’y suis plutôt bien tenue… en dehors des périodes où j’ai disparu complètement du Net. Honnêtement, je ne me mets pas la pression, je publie quand j’en ai envie et quand je le peux. Les moments de déconnexion me font toujours beaucoup de bien, et j’ai l’impression qu’ils m’aident à retrouver l’inspiration.
  7. Soigner ma parodontite. Alors, on s’est rendu compte que j’avais un problème au niveau d’une dent dévitalisée, et il a fallu l’extraire. Ensuite, il a fallu attendre la cicatrisation. Maintenant, on envisage la pose d’un implant. Bref, la parodontite attendra. (Mais la dentiste est confiante, et moi aussi.)
  8. Ramener les enfants chez l’orthodontiste. Nous avons commencé les soins pour Typhaine cette année, et je suis très contente parce qu’on a trouvé quelqu’un de très compétent sur Avignon, à deux pas de son lycée. Sauf qu’à l’époque où on est arrivé chez lui, on ne savait pas que Typhaine irait dans ce lycée-là. Bref, merci l’Univers pour cette belle synchronicité.
  9. Trouver enfin un vrai médecin de famille pas trop loin de chez nous. C’est fait !
  10. Prendre rendez-vous chez la thérapeute qu’on m’a recommandée. Au final, j’ai choisi quelqu’un d’autre. Mon premier rendez-vous a eu lieu avant-hier et s’est très bien passé.
  11. Marcher 20 minutes par jour. Entre le boulot et les chaleurs estivales, j’ai complètement lâché l’affaire, je ne suis pas fière de moi. Allez, je me remotive !
  12. Acheter de nouvelles culottes de règles. Ce serait vraiment bien, mais je ne m’en suis pas encore occupée.
  13. Ne plus acheter aucun produit alimentaire emballé dans du plastique. Il y a du progrès, mais je n’ai pas encore réussi à tout éliminer…
  14. Partir quelques jours en amoureux. Nous avons réussi à passer quelques jours à Saint-Cyprien puis à Paris juste avant le confinement, nous avons eu de la chance !
  15. Faire un city trip avec une copine. Nous en parlions justement avant-hier avec Kleo. Avec un peu de chance, on arrivera à programmer ça en 2021. (J’y crois !)
  16. Emmener les enfants à Disneyland Paris en octobre pour voir les décos d’Halloween. On y a renoncé pour cette année, ça me paraît trop compliqué. Du coup, on reporte à l’année prochaine (et on continue d’économiser en attendant !)
  17. Explorer la Provence. On le fait de manière détournée, presque sans s’en rendre compte, en empruntant les itinéraires moins fréquentés plutôt que les autoroutes. Et ça me plaît énormément.
  18. Trouver une nouvelle plage pas trop loin de la maison où nous pourrons nous rendre régulièrement, la mer me manque. Pour le coup, je n’ai pas encore trouvé, ni vraiment cherché d’ailleurs. Mais, hé, il nous reste trois mois avant la fin de l’année, on est large 😉
  19. Lire trois livres par mois, c’est-à-dire 36 livres dans l’année. Comme vous pourrez le constater en tapant les hashtags #leslecturesdisapernot et #36livresen2020 sur Instagram, on est loin des trois livres par mois, en tout cas depuis début juillet, et je ne suis pas sûre d’arriver à 36 d’ici fin décembre. Il n’empêche que cela faisait longtemps que je n’avais pas autant lu, et je considère donc que ce challenge est un succès, même si je risque de ne pas atteindre mon objectif.
  20. Lire un roman en espagnol. J’ai acheté et téléchargé sur mon téléphone mon roman préféré de tous les temps, qui s’intitule donc, dans sa version espagnole, Los Leones de Al-Rassan, et j’ai hâte de m’y plonger !

Pour résumer, je suis très fière de mon bilan pour tout ce qui concerne les soins médicaux. Je suis heureuse aussi de mes nombreuses lectures et de ma présence plutôt constante sur le blog. Il me reste à poursuivre mes efforts en matière d’écologie et à mettre les bouchées doubles sur mon site pro au dernier trimestre, sans oublier de reprendre la marche. (#leyogacestbienmaiscestpassuffisant)

Et vous, quel bilan provisoire tirez-vous des trois premiers trimestres de cette drôle d’année ?

15 commentaires sur “20 envies pour 2020 : le bilan de presque mi-parcours

  1. Bonsoir Isabelle, et merci de cette jolie surprise du mercredi! Youpi!

    Certes, je n’écris pas mes objectifs, alors j’ai un peu de difficultés pour faire le bilan de ma petite entreprise… Toutefois, il me suffira de comparer la petite Agnès qui lézardait sous un soleil éclatant sur un banc du Jardin des Tuileries début janvier, avec celle qui t’écrit en ce soir d’automne, sous des trombes d’eau, pour faire le bilan des neuf premiers mois de cette année en demi-teinte…

    🍁Un de mes objectifs était de commenter tes billets, de te faire savoir que j’appréciais ton blog et la personne qui transparaît à travers ces textes si réjouissants… objectif atteint!
    🍁J’avais un autre objectif, clair et net: écrire un nouvel article entre janvier et mars. C’est fait. Que j’ai aimé l’écrire! Quelle période bénie!
    🍁Un autre objectif était de passer un été peinard après avoir préparé mes cours encore plus à l’avance que d’habitude…Nous n’avions pas bouclé l’année que la suivante était prête… Objectif atteint… Patatras, je n’ai pas eu le temps de me réjouir car tout a été chamboulé au boulot, et mon été tranquille a sombré corps et âmes. Mon objectif aujourd’hui c’est de passer un automne, un hiver et un printemps peinards en mode croisière…
    🍁Je ne pense pas avoir formulé d’objectifs clairs niveau films, livres, ou expos… Mais j’avais quand même celui de continuer la lecture de la correspondance complète de Madame de Sévigné: j’y réussis plus ou moins… et j’aime ces lectures au long cours qui m’accompagnent au quotidien pendant des années… C’est qu’elle était atteinte de graphomanie la marquise!
    🍁Au niveau de la langue espagnole – et je suis ravie de ton initiative – mon objectif de la pratiquer régulièrement est atteint. Cela fait désormais partie de ma vie. Tu te souviens du charmant Mikel et de ses savoureuses recettes en direct durant le confinement?

    Mais le Covid est passé par là… comme un rouleau-compresseur… et l’état de mon père s’est aggravé… et le boulot s’est compliqué… je me rends compte que j’ai eu peu de moments apaisés depuis ce radieux séjour parisien de janvier… Une chose que j’ai apprise c’est que je suis vraiment résiliente, que j’ai une énergie folle, et une capacité de travail incroyable! Et aussi que j’arrive de mieux en mieux à compartimenter et à profiter de petites poches de calme quand elles se présentent.

    Et enfin, l’une des choses les plus belles de ces 9 derniers mois ne date que de 6 semaines: la découverte du dessin et de la peinture… je suis en paix quand je dessine, je suis en joie quand je me tiens devant le présentoir des markers japonais, et quand je me concentre sur mon croquis peu me chaut cette boule ronde qui est notre monde et sa course folle.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Agnès ! Comme j’aime l’image de celle que tu étais sur le banc des Tuileries et de celle qui m’a écrit ce commentaire un soir de pluie d’automne à Londres, et la manière dont tu relis les deux, je ne saurais pas l’expliquer, mais ça m’enchante !

      🍁Mille mercis pour tes commentaires, ton enthousiasme et ton amitié. Ce blog a une nouvelle saveur depuis toi ❤
      🍁Je me souviens de l'écriture de ton article, encore bravo !
      🍁 Bravo pour la réalisation de ton objectif premier. Je te souhaite à présent que les prochaines saisons te permettent de voguer tranquillement sur une mer d'huile…
      🍁Je me suis régalée à te lire quand tu parles de tes lectures et de tes films et j'aime quand tu me contes les aventures de la marquise !
      🍁Je me souviens du charmant Mikel et j'espère bien pouvoir suivre ton exemple et pratiquer couramment l'espagnol d'ici quelques mois !

      J'ai une pensée pour ton papa et je te serre dans mes bras de manière virtuelle, car la résilience, c'est magnifique, mais j'aimerais que la vie nous donne un peu moins d'occasions de l'être… Oui, tu as une énergie folle et une capacité de travail incroyable, et je t'admire, tout en te souhaitant plein de petites poches de calme pour te ressourcer.

      Enfin, je me réjouis de ce havre de paix et de créativité que tu as trouvé dans le dessin et la peinture, c'est magique ❤

      J'aime

  2. Hello Isa ! Chouette bilan ! Pour ma part, je ne me fixe jamais d’objectif officiel en début d’année, sinon je les tiens pas, mais plutôt des « tiens j’aimerais bien… » officieux, ceux-là ce sont souvent des fils conducteurs et sans m’en rendre compte, je m’y attelle ! Cette année, mes « tiens j’aimerais bien  » me demandaient du temps, et aussi d’être chez moi. Bingo, y a eu le confinement ! Hé hé ! J’ai donc avancé pas mal de trucs de façon plutôt naturelle : lire plus, regarder plus de films, commencer sérieusement un roman, faire du renforcement musculaire chaque jour où à peu près, faire plus régulièrement du japonais. J’ai même fait du rab de rêve en me remettant un peu à l’aquarelle, sous l’impulsion de l’amie Agnès, et aussi fait plein de collages et même débuté mes « poésies collées » ! Bref, pour le moment, c’est une bien chouette année, toute cette créa m’aide énormément à gérer le stress ambiant, çà me file la pêche et des ailes ! Bises Isa !

    Aimé par 1 personne

  3. Ben dis donc c’est pas mal vu tous les bouleversements qui nous sont tombés dessus !
    J’aime bien ta liste, elle est très concrète. J’ai parfois tendance à être trop vague. De toute façon, j’ai carrément oublié ce que j’avais noté: tout est passé à la trappe : il faut dire que cette année ça secoue pas mal. Je vais aller voir sur mon blog pour un petit coup de frais…..
    Bises + badge « Yes, I can »

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour,

    C’est comme la Bucket list pour la vie et tu m’as ouvert l’esprit de le faire pour 2020…

    Dès que j’ai publier mon article de la semaine je fais la liste..

    Cool

    Rodney

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s