Les petits bonheurs

Les petits bonheurs et les petites victoires #3

L’une de mes odeurs préférées ! (Source)

Cette semaine, j’ai aimé :

  • que les enfants me fassent penser aux décorations d’Halloween. Grâce à eux, nos jolies citrouilles ornent à nouveau la salle à manger et on a allumé plein de bougies tous les soirs.
  • recommencer à regarder Malcolm en famille et entendre les enfants rire aux éclats.
  • ces moments de complicité avec mon amoureux quand nous sortons le soir admirer la lune et/ou les étoiles. Cerise sur le gâteau, depuis quelques jours, le chat vient s’installer sur mes genoux et ronronne pendant que je le caresse. Je ne connais pas de meilleure façon de terminer la journée !
  • voir s’ouvrir les nouvelles feuilles de mes plantes. Ca pousse, ça pousse !
  • composer une nouvelle tenue d’automne avec ma jupe préférée. Je lui ai associé une marinière, un long cardigan bleu foncé et mes boots à talons en cuir fauve, une expérience à renouveler !
  • discuter avec Ingrid à propos de nos plantes respectives.
  • que mon fils lise un nouveau roman graphique, il est de plus en plus curieux et ouvert aux lectures qu’on lui propose. (Victoire !)
  • recevoir une nouvelle traduction qui va m’occuper jusqu’à fin décembre. Il n’y a pas à dire, 2020 aura été faste sur le plan professionnel, et j’en suis infiniment reconnaissante !
  • faire brûler une bougie pendant des heures tandis qu’à l’extérieur, il pleuvait à verse ❤
  • retrouver nos ami-e-s Johann et Julie, parler plantes (et en recevoir une nouvelle, merci <3) et déguster en leur compagnie la première raclette de la saison.
  • fêter les 40 ans de ma belle-sœur en famille ❤
  • recevoir à cette occasion un cadeau pour mes propres 40 ans, un véritable « kit cocooning » composé d’un livre, d’une bougie, d’une boîte de rooibos parfumé et d’une tablette de chocolat suisse. Merci, j’ai adoré l’idée ❤
  • faire une balade en forêt, au bord du Doubs, au milieu des arbres qui commencent à changer de couleur. Merci belle-maman de m’avoir fait découvrir ce coin ❤

Et je suis contente d’avoir :

  • réussi à préparer des déjeuners variés la veille au soir afin que Typhaine puisse les emmener le lendemain dans son bento. (La cantine du lycée est vraiment épouvantable, apparemment.)
  • trouvé un chouette gilet tout doux et une nouvelle doudoune imperméable pour ma grande demoiselle. Mon loulou, lui, peut encore mettre son manteau de l’année dernière (pour l’instant).
  • faire un tri dans les images que je collectionne pour mes collages (mais il y a encore du boulot !)
  • réussi à joindre le service des bus scolaires. La carte de Typhaine a été expédiée le… 4 septembre, mais apparemment le facteur l’a renvoyée à l’expéditeur car il n’a pas réussi à identifier notre boîte aux lettres (sachant qu’il y a une plaque dessus avec le nom de mon chéri, le mien et celui des enfants, je dis ça, je dis rien.) Bref, j’ai obtenu un nouveau certificat temporaire en attendant qu’on nous renvoie la carte…
  • trié mes vêtements, sorti les affaires d’hiver et rangé celles d’été, c’était l’une de mes envies/objectifs du mois, c’est fait !
  • dépassé allègrement les 10000 pas ce dimanche grâce à une promenade nocturne avec mon chéri et la balade en forêt avec belle-maman.

Et vous, c’était comment cette semaine ?

8 commentaires sur “Les petits bonheurs et les petites victoires #3

  1. Bonsoir Isabelle! La forêt, la raclette, le cadeau « conceptuel », les rires… chouette de te lire en ce sombre et humide dimanche soir « alors que dehors il pleut à verses »… depuis 48h! J’ai passé l’été de mes lointains 14 ans dans le Doubs chez une tante revêche… mais mon rêve est d’y retourner pour visiter le musée Courbet.

    Cette semaine, moi j’ai aimé…

    🍥mes dessins. Tous ceux de cette semaine m’épatent. Vraiment. (Je partais de 0…)
    🍥découvrir les nuances de la couleur sépia, entre marron et noir.
    🍥déceler, émue, sur les tempes d’Auguste Renoir (sur son autoportrait datant de 1875), de fines lignes ondulantes couleur olive (ma couleur préférée… inexplicablement) qui partent de son oreille et serpentent jusque sur ses paupières où elles s’épaississent …
    🍥lire un long poème de Federico García Lorca intitulé « Ritmo de Otoño », qui commence ainsi « Amargura dorada en el paisaje./El corazón escucha. »
    🍥acheter de la menthe fraîche pour le thé, une habitude qui me renvoie à l’hiver dernier quand j’écrivais joyeusement mon article.
    🍥Arriver enfin à 1779 dans ma lecture au long cours du Journal de Paris… Je préfère les disputes autour de la pomme-de-terre (Parmentier écrit une lettre ouverte à l’un de ses détracteurs pour annoncer que lui n’ajoute pas de farine dans son pain à la pomme-de-terre ) à nos débats d’aujourd’hui!
    🍥Faire un bond dans ma lecture de Madame de Sévigné qui nous sucre deux ans de lettres à sa fille vu que celle-ci passe deux ans à Paris auprès d’elle, à l’Hôtel Carnavalet. Enfin, 1679! Elle est quand même casse-pied cette Madame de Grignan, qui est trop maigre et ne veut pas boire du lait de vache!
    🍥Lire une lettre de la marquise dans laquelle elle décrit une promenade en forêt où elle voit des feuilles d’automne « aurores, et de tant de sortes d’aurore, que cela compose un brocart d’or riche et magnifique ».
    🍥vérifier la date de la mort de Madame de Lafayette qui était fort malade [en 1677] et qu’on croyait perdue… et apprendre qu’elle vivrait encore 16 ans. Ouf! J’étais inquiète!
    🍥ces deux jours volés à la folie du boulot: pour vivre heureux, vivons cachés!
    🍥me coucher dans mon lit douillet… pour laisser le monde tourner sans moi.

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis ravie que la santé de Madame de Lafayette lui ait permis de tenir si longtemps 😀 Et Madame de Grignan était intolérante au lactose, déjà ?
      J’aime beaucoup le poème que tu cites. J’ai été obligée de chercher « amargura », dans ce contexte, tu traduiras par amertume ou par tristesse ? (Le dico propose aussi « rancoeur » mais le propos ne s’y prête pas, je trouve.)
      Et sinon, je tiens à te dire que j’aime ton émerveillement face à ta propre créativité et tes dessins. Tu nous rappelles souvent que tu partais de zéro mais tu sais, tu as le droit d’éprouver cette merveilleuse émotion, cette fierté d’avoir pris le pinceau et de pratiquer ton art et cette satisfaction devant ta production. C’est génial ❤

      J'aime

      1. Bonjour Isabelle et merci!
        En français ces vers ont été traduits ainsi: Amertume d’or du paysage/Le coeur écoute
        Tristesse et beauté. Titre d’un magnifique roman de Yasunari Kawabata.
        Practice makes perfect dit-on… toutes proportions gardées… ça change ma vie en tout cas.
        Belle journée à toi! Je profite du soleil de la matinée avant la pluie de l’après-midi…

        Aimé par 1 personne

  2. Pas terrible et pas très productive. Je tourne la page et je viens me réchauffer un peu chez toi et trouver les étincelles pour rallumer mon envie !Et au moment où je t’écris, un petit rayon de soleil vient achever de me réconforter….

    Aimé par 1 personne

  3. Un mois assez productif après un été plutôt… mou 🤣 Ca repart à fond la caisse. 😆 . Même si les jours diminuent dangereusement (je n’aime pas trop🙈) on va de l’avant et on profite de ces journées d’anniversaire de mes grandes filles et de la vie qui va….
    Merci pour cet article où tu décris des jolies choses simples.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi pour ton commentaire 🙂 C’est vrai que ça repart à fond la caisse, un peu trop même ! Je suis bien contente de pouvoir appuyer sur pause pendant deux semaines… Joyeux anniversaire à tes grandes filles !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s