Les petits bonheurs

Les petits bonheurs et les petites victoires #5

Cette semaine, je suis fière d’avoir :

  • traduit bien plus que mon quota de pages quotidien malgré un emploi du temps chargé par rapport aux enfants
  • transformé un événement potentiellement chiant en moment de complicité mère-fille. C’était la réunion parents-profs au lycée, mais nous n’avions notre premier RDV qu’à 18h30 et les élèves étaient libérés à 17h, on avait donc 1h30 à tuer. Qu’à cela ne tienne, nous sommes allées déguster une crêpe et un chocolat chaud dans l’un de mes cafés préférés, le Pipeline, et c’était drôlement chouette. Comme quoi, le fait que le lycée se trouve en Avignon a ses inconvénients (notamment les bouchons qui transforment un trajet de 30 minutes en 1h30), mais aussi ses avantages !
  • éclairci un obscur souci de cotisation retraite avec l’Urssaf
  • fait ramoner la cheminée
  • beaucoup marché du fait des divers rendez-vous scolaires et médicaux que j’avais avec les enfants
  • fait mon collage d’octobre dans mon BuJo
  • écrit la chronique des livres que j’ai lus ce week-end, je les publierai dans le courant de la semaine prochaine !

Et sinon, j’ai aimé :

  • le soir de la réunion au lycée, rentrer tard mais n’avoir qu’à glisser les pieds sous la table puisque nous avions préparé un délicieux pot au feu la veille !
  • que le deuxième rendez-vous avec ma thérapeute se passe aussi bien que le premier et que cela m’ouvre les yeux sur certaines choses
  • regarder trois épisodes de Gilmore Girls, laquelle est tout à fait à la hauteur de sa réputation de série doudou, c’est exactement ce dont j’avais besoin en ce moment !
  • passer deux soirées en compagnie de l’ami Grigou, même si je n’ai guère pu en profiter à cause de la fatigue, voir point suivant :
  • me coucher vers 22h30, en même temps, ce n’est pas un exploit, c’était vraiment une nécessité !
  • recevoir le plus doux des t-shirts et la plus jolie des jupes
  • apprendre que le poignet de mon fils s’est parfaitement ressoudé. (Oui, sa chute date d’il y a presque un an, mais entre le confinement et les vacances, on n’avait pas encore pu retourner passer une radio.)
  • publier ma première chronique du Pumpkin Autumn Challenge, ce qui a donné lieu à plein d’échanges sympathiques au sein du groupe FB du challenge.
  • emmener mes enfants à la librairie et ressortir avec un livre pour chacun de nous. La lecture est un de mes plus grands plaisirs du moment, et j’avoue que je me lâche un peu de ce côté-là.
  • regarder Enola Holmes avec mes loulous et passer un super moment, on a a-do-ré ! Kelian a beaucoup rigolé et Typhaine, qui n’arrêtait pas de dire avec enthousiasme à quel point Enola est badass, veut désormais lire les romans. Quant à moi, j’ai trouvé la jeune Millie Bobby Brown épatante, je suis tombée amoureuse de tous ses costumes (et notamment la robe rose), j’ai été touchée par la relation entre Enola et sa mère (merveilleuse Helena Bonham-Carter), j’ai jugé que le discours féministe faisait mouche, et Henry Cavill m’a paru bien plus séduisant en Sherlock Holmes qu’en Superman !)
La voici, la fameuse robe rose…
  • avancer dans La Force du temps, le roman fantastique dont je vous parlais hier, et dévorer les deux livres que je souhaitais lire ce week-end, L’automne (Les Saisons Bien-être #1) et Vent lointain. C’est tellement bon, ces moments passés sur mon canapé, le corps au chaud sous un plaid et l’esprit tourné vers d’autres horizons !
  • parler de Vent lointain justement avec mon amoureux et en profiter pour lui parler de mes prises de conscience du moment ; savourer, du coup, notre tendre complicité ❤
  • faire une très belle balade en famille dans le bois voisin de la maison, celui-là même qui avait accueilli toutes nos promenades du confinement, et mesurer le passage des saisons.

Et vous, qu’avez-vous noté dans votre journal de gratitude et de satisfaction cette semaine ?

12 commentaires sur “Les petits bonheurs et les petites victoires #5

  1. a partir d’auj, je note dans mon bullet ces fameux moments et donc je vous en ferai part à partir de la semaine prochaine sur mon blog.
    Je n’ai pas acces au wifi sur netflix donc je viens de télécharger toute la saison 1 de gilmore sur mon tel avec donnée mobile et le film dont tu parles (je ne connais pas du tout) 🙂 je saurai vers quoi me tourner quand j’aurai besoin de cocoon 🙂
    merci de ce billet si doux

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Isa et belle et douce semaine! C’est l’été indien aujourd’hui ici! Je me suis promenée dans un parc, en écoutant de la musique et quand j’ai entendu Springsteen chanter « ‘Neath a crowd of mongrel trees (…)/Grabbed my pen and bowed my head/Tried to summon all that my heart finds true/And send it in my letter to you », je me suis dit qu’il était temps de rentrer pour écrire le commentaire à ta joyeuse liste…

    Cette semaine je suis fière d’avoir eu moins peur en ouvrant mes mails pros. Je touche du bois mais je pense que le pire est passé et que les choses vont se tasser.

    Et sinon j’ai aimé…

    🍂déjeuner japonais avec une amie et passer l’après-midi à rigoler comme des baleines, le coeur léger.
    🍂m’extasier avec elle sur la famille de pigeons ramiers qui picoraient les raisins noirs de la vigne vierge rouge sang qui recouvre la palissade qui la sépare du canal. Un joli spectacle.
    🍂regarder (binger!) la série belge « The Twelve »… Passionnante!
    🍂trouver des cartons de lait d’orgeat (tiger nut) que je bois chaud comme au Mexique, saupoudré de cannelle.
    🍂trouver du bon pain croustillant chez un traiteur italien du quartier (mais était-ce nécessaire de prendre aussi cette part de tiramisu onctueux?)
    🍂tous ces fabuleux couchers de soleil que j’attends avec impatience quand le ciel est clair.
    🍂 »L’Arc-en-ciel », la nouvelle chanson de Jean-Louis Murat et « Lundi méchant » de Gaël Faye (nouvel album dans 3 semaines!) avec des clips géniaux.
    🍂apprendre qu’une amie rentre de Provence, et qu’on va bientôt papoter autour d’un thé… pourvu que le confinement ne nous tombe pas dessus!

    Isa, j’ai pensé à toi en tombant sur la chanson « J’y vais » de Fiori et Pagny. Elle illustre bien un de tes billets sur l’enfance.

    Belle semaine! Profite bien de la vie!

    Aimé par 1 personne

    1. Ah je vais aller l’écouter de suite alors ! Je me réjouis que tu passes un bel été indien en bonne compagnie, et j’estime que c’est justement la non-nécessité du tiramisu qui le rend nécessaire (et savoureux) ! J’espère que tu passes une très belle semaine, je t’embrasse ❤

      J'aime

  3. Hello Isa ! Quels doux moments ! Bravo pour l’URSAFF ! C’était une horreur pour moi lorsque j’ai fait un peu de libéral il y a quelques années. C’était très anxiogène pour moi tout cet administratif, je n’y comprenais rien, il y avait tout le temps des démarches à faire, je n’en pouvais plus, c’est en partie à cause de çà que j’ai tout cessé…belle semaine Isa !💖🌸

    Aimé par 1 personne

    1. L’Urssaf, c’est tout nouveau pour les artistes-auteurs, mais ça s’annonce aussi compliqué que pour les libéraux. Cela étant, je suis très reconnaissante, j’ai eu beaucoup de chance, pour moi, tout s’est déroulé à merveille ! Belle semaine à toi aussi, mon amie ❤

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s