Les petits bonheurs

Les petits bonheurs de la semaine dernière (en quelque sorte)

Carte issue du jeu The Universe has your back de Gabrielle Bernstein

J’ai été traversée par énormément d’émotions contradictoires ces derniers jours : l’incrédulité, la colère, la frustration, mais aussi la joie des petits riens, la gratitude pour les beaux moments passés en famille, et bien sûr l’inquiétude pour l’avenir. Du coup, mon énergie et mon attention étaient complètement dispersées, et je me suis laissée happer par l’anxiété et une vision très négative des choses, au point que j’ai bien failli ne retenir que cela de notre séjour en Franche-Comté.

Quand mon amoureux, tout heureux de passer ses vacances chez ses parents, m’a dit qu’il avait vécu une très belle semaine, j’ai été choquée de me rendre compte à quel point je perdais de vue l’essentiel :

  • les balades en famille dans les superbes paysages d’automne
  • les repas tous plus savoureux les uns que les autres
  • la joie des enfants et le rire de belle-maman pendant une partie de Bonne Paye
  • le gâteau maison de Mitch et Maria et nos discussions passionnantes, à propos des réseaux sociaux notamment
  • la dernière soirée avant le confinement chez Johann et Julie, le bon repas, les oracles et les plantes, le blind-test avec Johann et les sublimes coloriages de Julie
  • le retour chez mes beaux-parents à pied, juste avant minuit, sous un ciel nocturne voilé
  • la chance de pouvoir rester chez mes beaux-parents jusqu’à dimanche comme c’était prévu
  • la soirée d’Halloween, les décos amusantes, la belle table et une ambiance tamisée comme je les aime

Il n’est pas question de nier les émotions difficiles qui me traversent, mais je ne veux pas non plus les retenir en leur accordant plus d’attention qu’elles ne le méritent. Alors, ce matin, en tirant une carte pour mon post du lundi sur Facebook, dans lequel je récapitule ce qui s’est passé sur le blog et je partage un conseil ou une intention pour la semaine, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire.

Car je sais bien que si je n’ai aucune emprise sur les événements extérieurs, je peux choisir en revanche la manière dont j’y réagis. Je suis libre de rediriger mes pensées vers ce qui me réchauffe le cœur, me rassure et me procure un peu de stabilité et d’ancrage dans la tempête.

Oui, je choisis l’amour, quoi qu’il arrive.

(Cela étant, je mesure ma chance d’avoir mon chéri et mes enfants avec moi. J’ai une pensée émue pour mon amie A. et tou.te.s celleux qui sont séparé.e.s de leur amoureux.se et/ou de leurs proches en cette période compliquée. Mes mots d’encouragement ne sauraient remplacer les bras des personnes que vous aimez, mais si vous avez besoin de parler, je suis là.)

8 commentaires sur “Les petits bonheurs de la semaine dernière (en quelque sorte)

  1. Chère Isabelle, merci pour ce billet. Tu as fait le bon choix! Je te reçois 5/5.
    Le confinement/lockdown commence jeudi ici, et l’on ne prend pas de gants avec nous, on nous averti déjà qu’il se prolongera vraisemblablement… j’ai l’impression que l’on se prépare à une longue traversée, et je me demande si nos ancêtres ne faisaient pas la même chose avant une grande glaciation ! Envie de remplir mes placards de tout ce qui m’a le plus manqué pendant le premier confinement: du bon café, des tisanes à gogo, des amandes, des cacahuètes… J’ai envie d’encore plus de markers et de carnets! Il y a comme une atmosphère de « fin du monde » ici… J’étais chez ma coiffeuse ce matin – elle m’a ratiboisée – et le téléphone sonnait sans cesse. Elle m’a fait entendre les messages téléphoniques: les gens suppliaient pour un RV à n’importe quelle heure. On voit des magasins qui vont fermer vendre leurs stocks: un boulanger vendait des champignons qu’il mettait dans ses délicieuses quiches… c’est dingue. Je ne suis ni en colère, ni révoltée… je serais le légendaire flegme britannique incarné si je n’avais pas plutôt l’impression d’être anesthésiée et fataliste.
    En lisant Le Rêve de Zola, je suis tombée sur ce passage: « Le monde, ça me produit de loin l’effet d’un grand jardin… d’un parc immense, tout plein de fleurs et de soleil. C’est si bon de vivre, la vie est si douce, qu’elle ne peut pas être mauvaise. (…) Le bonheur, c’est très simple. »
    Je l’ai notée dans mon carnet en me disant qu’elle me servirait de boussole, de mantra, jusqu’à la fin de ce grand chambardement.
    Alors les petits bonheurs de la semaine passée ont été simples: trouver une tisane aux trois réglisses, réussir une nouvelle recette toute bête, m’offrir plein de markers, dessiner dessiner dessiner, me préparer un bon café avant mon émission radio préférée, déguster un beignet à la cardamome, faire la sieste, et voir de ma fenêtre ces arbres cramoisis au bout de la rue.

    Belle belle belle semaine!

    Aimé par 1 personne

    1. Ma chère Agnès, désolée de ne pas avoir répondu plus tôt, mais si tu savais comme j’ai pensé à toi et à ce lockdown qui a pris effet hier ! Merci pour cette phrase de Zola qui est effectivement sublime. J’espère que tu passes la meilleure semaine possible au vu des circonstances et je t’embrasse fort !

      J'aime

      1. Bonjour Isa! Moi quand on nous a appris ce nouveau confinement renouvelable comme un CDD, j’ai pensé à toi et à Roseleen, et ça m’a fait bien chaud au coeur. Je suis dans ma bulle, j’ai des milliers de choses à faire (je parle de loisirs). Je n’y peux rien, donc… vivons le mieux possible. Je me dis qu’après ce coup de semonce, tout aura ensuite une saveur décuplée… Et je me concentre sur ça. Je t’embrasse et te remercie pour ta gentillesse et pour ce blog à ton image: rayonnant.

        Aimé par 1 personne

  2. Merci, tu m’as touchée, j’étais très émue de te lire, la petite larme n’était pas loin, heureusement que j’étais en pause au boulot quand je t’ai lue, ça m’a obligée à maîtriser l’émotion ❤

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s