Culture

[Lecture] Stacey Halls – The Foundling

Vous vous en souvenez peut-être, Les Sorcières de Pendle furent l’une des plus chouettes lectures de mon Pumpkin Autumn Challenge 2020. Aussi, quand j’ai découvert que Stacey Halls avait déjà publié dans sa langue natale un second roman, je n’ai pas hésité bien longtemps, surtout que la couverture est au moins aussi belle, sinon plus, que celle de Pendle. (Oui, je suis très sensible à la couverture d’un livre, même si on ne devrait pas se fier aux apparences, comme le dit si bien le proverbe anglais : don’t judge a book by its cover.) (Mais, en l’occurrence, j’ai de la chance, le roman est très chouette !) (Et oui, je recommence à abuser des parenthèses, que voulez-vous, j’adore ça !)

The Foundling raconte l’histoire de Bess Bright, une jeune fille de 18 ans qui vend des crevettes sur le marché et qui est obligée d’abandonner sa fille Clara à la naissance. Elle dépose le bébé dans un hôpital qui recueille et élève les enfants abandonnés, le Foundling (littéralement « enfant trouvé ») qui donne son nom au roman. Six ans plus tard, Bess vient chercher Clara. Mais quelqu’un l’a déjà récupérée en donnant le nom de Bess, qui plus est. Pour les administrateurs de l’hôpital, Clara a déjà retrouvé sa mère, sauf que ce n’est pas le cas. Qui l’a prise et pourquoi ?

Stacey Halls écrit des romans historiques comme si c’étaient des thrillers et réussit toujours à nous captiver dès les premiers chapitres. J’adore le fait que, dans The Foundling, le récit tourne autour de deux femmes très différentes et offre à chacune la possibilité de raconter son histoire avec ses propres mots. Impossible de prendre le parti de l’une ou de l’autre, on a de la sympathie et de la compassion pour les deux.

Ce qui me plaît beaucoup aussi, c’est que l’autrice n’hésite pas à aborder des problématiques très contemporaines. Le féminisme et la maternité sont deux grandes thématiques qui lui tiennent à cœur visiblement, et l’amitié féminine prend le pas sur tout type de romance dans ses histoires. Les hommes sont des alliés ou des adversaires mais jamais plus que des personnages secondaires et, honnêtement, je trouve ça rafraîchissant. Dans The Foundling, l’autrice aborde également le sujet des troubles du stress post-traumatique et l’inscrit habilement dans le contexte historique, ce qui ajoute de la profondeur au récit.

La seule chose qui m’empêche de donner une cinquième étoile à The Foundling comme aux Sorcières de Pendle, c’est qu’à chaque fois la fin me paraît peu plausible compte tenu justement du contexte historique. Peut-être que je suis trop cynique, mais je ne suis pas entièrement convaincue ni satisfaite. Cela dit, ça n’engage que moi et, surtout, ça reste un défaut mineur. Qu’on aime la fin de ses romans ou pas, Stacey Halls est une écrivaine de talent. Quand on commence à lire un de ses livres, on n’arrive plus à le lâcher. Elle a un style immersif, captivant et vraiment agréable. C’est pour ça que je vous recommande The Foundling et que j’attends avec impatience son troisième roman, Mrs England, qui devrait sortir cet été.

La lecture de ce livre me permet de valider une des catégories du Cold Winter Challenge 2020, « Carol of The Bells », dans le menu « Marcher ensemble dans la neige ». Il fallait lire un roman choral / avec plusieurs points de vue / avec plusieurs personnages partageant la même expérience, et The Foundling correspond parfaitement à deux de ces critères !

7 commentaires sur “[Lecture] Stacey Halls – The Foundling

  1. Ha ha, je comprends mieux pourquoi quand tu avais montré la couverture du livre, je trouvais que ça ressemblait fort à celle des Sorcières de Pendle 😉 (je ne l’ai toujours pas commencé d’ailleurs)(il serait temps que je me remette à la lecture)(mais je ne trouve pas le temps de me poser assez longtemps pour que ça vaille le coup d’ouvrir un livre)(mauvaise excuse)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s