Humeur

Cette semaine #54

Je lis le dernier numéro de Flow et j’ai commencé le manga Le Tigre des neiges.

J’écoute la BO de La Reine des neiges 2 qu’on a revu cette semaine en VOST avec les enfants.

Je regarde La Reine des neiges 2, donc, et c’est tout pour cette semaine, mais c’est déjà mieux que les deux semaines précédentes…

Je mange des plats un peu trop riches, j’ai envie de me mettre au vert. Je retiens quand même une savoureuse pizza aux champignons dégustée hier soir en bonne compagnie. Ah oui, et j’ai préparé une quiche au lard et aux asperges vertes, j’en referai, c’était très bon !

Je fais de la compote à la rhubarbe, j’adore ça !

Je suis contente car j’ai rangé les affaires d’hiver et sorti celles d’été. Par contre, je constate que mes placards débordent à nouveau mais que j’ai du mal à faire du tri. J’ai peur de regretter certains vêtements si je les donne. Indécision, quand tu nous tiens…

Je pense que ça fait du bien de mettre les pieds hors de la maison pour des raisons autres que pratiques (courses alimentaires, trajets scolaires et rendez-vous médicaux). Mais ça m’a fait tout drôle d’enlever mon masque pour savourer un délicieux smoothie mangue en terrasse, et j’ai presque dû me pincer pour y croire quand on s’est retrouvé assis dans une salle de spectacle pour la première fois depuis des lustres.

J’aime avoir passé un super week-end de Pentecôte loin de la maison, avec des gens que j’adore / avoir vu la mer / être passée par le Pic Saint-Loup au retour, c’était beau / avoir fêté les 9 ans de mariage de L&S / les sorties en amoureux / le spectacle de Guillaume Meurice « The Disruptives » / avoir mes enfants avec moi le jour de la fête des mères (ce n’était pas le cas l’année dernière et je ne l’avais pas très bien vécu)

Je porte la robe Quintessence que je me suis offerte ce mois-ci. Jolie, légère et confortable, elle est parfaite pour les grosses chaleurs provençales, exactement comme je l’espérais. Je suis ravie de mon choix !

J’ai envie de relâcher la pression, mais j’ai beaucoup de mal à me détendre. C’était quoi, mon mot pour l’année, déjà ? Cette douceur que j’appelle de mes vœux depuis début janvier me fait bien défaut en ce moment, tant dans mes rapports aux autres que dans mes monologues intérieurs. Je suis dure avec tout le monde et ça me désole…

Et vous, comment ça va cette semaine ?

16 commentaires sur “Cette semaine #54

  1. Oui ça fait du bien de sortir pour autre chose que les obligations. J’ai fait un petit tour en ville vendredi pour le cadeau de ma maman, et j’ai apprécié de revoir les magasins ouverts, des gens dans la rue, des visages sans masques sur les terrasses…
    Pour le tri, peut-être que tu peux faire une zone « entre-deux » ? Tu y mets ceux que tu n’es pas sure de vouloir donner, tu décides d’un temps de réflexion et à l’issue de ce temps, tu refais le point ?
    Je te souhaite plus de sérénité, je profite que j’en ressens en ce moment pour t’en envoyer, je suis sûre que c’est comme les chaudoudoux 😉
    Bises Isa, prends soin de toi ❤

    Aimé par 1 personne

    1. C’est une très bonne idée, cette zone « entre-deux », je vais mettre quelques vêtements en caisse et on verra bien 😉
      Merci pour la dose de sérénité, mon amie, je suis ravie que tu te sentes bien en ce moment ❤ Plein de bisous ❤

      Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Isa! Les robes d’été et la mer… c’est bon de te lire…

    Je lis Flow moi aussi! Quelle merveille ce magazine! Je lis aussi Oh magazine, qui lui ressemble un peu, et que j’ai cherché partout comme une folle vendredi: il faut dire qu’ici il n’y a presque plus de kiosques à journaux, qu’il faut les acheter dans les gares ou les supermarchés… qui ne stockent pas tous les titres… c’est dingue! Mais une fois la quête aboutie, quelle joie!

    J’écoute le dernier album de Natalia Lafourcade: son duo avec Jorge Drexler « Para qué sufrir » est magique! Et Clara Luciani (son prochain album sort dans 12 jours!).

    Je regarde sur YT la série de documentaires sur la Bretagne de Gaëtan Roussel avec Renan Luce et Jane Birkin (Abers road). Il cherche à s’y établir et se promène en voiture avec des amis artistes. Qu’il est sympa! Que la Bretagne est belle! Que j’ai envie de manger des huîtres! J’ai aussi regardé un téléfilm très sympa « Quelque chose a changé » avec Pierre Arditi, et aussi le très chouette « Les Héritières » en ce moment sur Arte.tv (qui m’a beaucoup émue)… et je suis allée au cinoche (youpi!) voir Nomadland que j’ai détesté… Le plus « drôle » c’est qu’avant le film nous avons vu des bandes-annonces pour des films terrifiants: des gens qui perdent la boule dans une grande ville menaçante, des gens qui vivent des situations terribles…. alors vivement James Bond et Mission Impossible et leur humour décalé!

    Je mange des spaghettis aux crevettes et à la tomate (c’est la sauce au poisson qui est l’astuce du chef), une soupe ramen (again), et des petits plats indiens délicieux : agneau aux épinards et riz aux champignons.

    Je fais collage sur collage dans mon carnet et mon envie de Washi tape grandit au fur et à mesure. Et je découvre qu’autour de moi plein de gens en font aussi! Dénicher des magazines gratuits richement illustrés dans des lieux improbables, c’est pour moi comme dans Koh Lanta quand un aventurier découvre un collier d’immunité dissimulé parmi les cocotiers! Je ressens la même joie triomphale!

    Je suis contente d’avoir vu l’expo sur l’empereur Néron au British Museum. Nous étions en file indienne, sages et disciplinés, on n’osait pas flâner comme avant… et puis quelqu’un s’est émancipé et se fut la débandade! Je n’en reviens pas d’avoir vu les décorations dont était ornée la selle de Pline l’Ancien quand il était stationné en Germaine il y a 2020 ans! Mon imagination a vite fait d’ignorer qu’elles étaient « peut-être » à lui, et je suis restée de longues minutes dans un tourbillon de pensées où Pline l’Ancien, Pompéi, Peine le Jeune, le Vésuve, sa mort sur la plage lors de l’éruption, un joli cheval, les féroces tribus germaines étaient mêlés… Quant à Néron, c’était un bon garçon, aimé du peuple, bon acteur, bon chanteur, dont on a exagéré la cruauté!

    Je pense aussi que ça fait du bien de voir des gens déambuler dans la rue chargés de paquets, sirotant des boissons en terrasse, dînant dans un resto… Quand je pense que pendant 15 mois ma seule sortie était pour aller au supermarché une fois par semaine ou au parc… On peut respirer, enfin!

    J’aime être allée au cinéma même pour voir une horreur grise, misérabiliste, étouffantes/découvrir le nouveau cinéma tout près de chez moi et m’apercevoir qu’en un an un lieu sordide et dangereux ressemble à une rue d’Aix-en-Provence ou presque/le soleil si chaud après des semaines en Sibérie orientale/l’idée qu’à la fin du mois de juin cette année universitaire virtuelle sera derrière moi (ou presque), il restera beaucoup de boulot encore, mais je n’aurais plus cette peur qu’un cours s’interrompe subitement à cause de la technique.

    J’ai envie aussi de me détendre. J’ai l’impression de porter le monde sur mes épaules, que chaque jour un truc stressant s’ajoute, je me sens comme ces voitures que l’on croise sur l’autoroute des vacances qui semblent transporter une maison entière sur leur toit. Je me dis qu’il faudrait me balader en campagne ou en bord de mer, dans un paysage époustouflant, pour m’alléger. Ou pouvoir m’asseoir sur un banc du Jardin des Plantes, comme je l’avais fait il y a 2 ans, à regarder les gens passer, pour relativiser.

    Belle semaine Isa! Merci de ce billet hebdomadaire! Je t’embrasse! Je te souhaite une semaine la plus légère et carefree possible.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Agnès, c’est bon de te lire aussi, tu sais !

      Je ne connais pas Oh magazine, il faudra que j’y jette un œil, je suis toujours à la recherche de magazines intéressants à lire mais qui me fourniront aussi de quoi faire de jolis collages ensuite !

      Ah, la Bretagne, je compte les jours, je vais y passer 3 semaines au mois d’août, j’ai hâte ! Du coup, pour patienter, j’ai bien envie de regarder le documentaire dont tu parles ! (Par contre, ne m’en veux pas, je me passerai d’huîtres, je n’aime pas ça !)

      Oh, tu as détesté Nomadland ? Peux-tu me dire pourquoi ? On l’a vu mercredi avec mon amoureux et on l’a trouvé très beau et empreint d’une solidarité émouvante.

      Miam, tes bons petits plats me mettent l’eau à la bouche de bon matin !

      Ah, ah oui, la quête des magazines pour les collages, j’en parlais plus haut, c’est quelque chose 😀

      Comme d’habitude, tu m’embarques avec toi quand tu évoques l’histoire, tu en parles toujours tellement bien. Je ne connais de Néron que sa réputation sanguinaire, forcément, donc tu as attisé ma curiosité !

      Je suis heureuse que tu puisses respirer enfin avec le reste des Londoniens ❤

      Ah, je vois que tu as vraiment détesté Nomadland ! C'est chouette pour le ciné par contre, et pour le beau temps et tes cours aussi ❤

      Comme je comprends cette sensation de fardeau qui te pèse, je la ressens aussi… J'espère que tu trouveras le moyen de t'alléger, moi, je n'ai pas encore trouvé…

      Belle semaine à toi aussi ❤

      J'aime

  3. Tiens moi aussi j’ai beaucoup de mal à me détendre.
    Et oui petit à petit, on retrouve des habitudes oubliées, c’est merveilleux.
    Peut-être que ce retour à la vie nous aidera à nous sentir plus sereine.
    Je suis ravie de lire que tu as passé une douce fête des mères.
    Je t’embrasse et je te souhaite une jolie semaine et une belle récolte de doux moments

    Aimé par 1 personne

  4. Ah ah moi aussi il faut que je me mette au vert car j’ai mangé trop riche ces derniers temps 😉

    De gros bisous !! Et sois douce avec toi, soi tolérante avec toi et tes émotions. Tu as le droit de ressentir ce que tu ressens Isabelle.

    Aimé par 1 personne

  5. Hello Isa !
    Je t’imaginais, en te lisant, debout dans un grand champ de lavande où éclateraient quelques coquelicots, dans ta jolie robe, un grand chapeau de paille te protégeant du soleil. Je te souhaite de trouver bien bien vite du zen et de t’en abreuver.
    Alors cette semaine…
    🐈 je lis un roman de Maylis de Kerangal, j’aime sa plume, sa sensibilité, ses histoires, je ne suis jamais déçue.
    🐈 j’écoute un podcast culturel découvert dernièrement, La Quille, je ferai bientôt un billet sur les podcasts que j’apprécie.
    🐈je regarde un film dans un cinéma et vraiment çà c’est chouette, en plus c’était avec ma maman et en plus c’était du grand Dupontel 💕
    🐈 je mange des rillettes de poulet au citron vert, de la soupe de carottes, de l’avocat, un gâteau de Cyril Lignac à tomber par terre, des merguez et saucisses grillées au barbecue, de la salade du jardin, des frites au four divines, des nectarines, de la truite fumée, des asperges.
    🐈 je fais la mise en page sur Word de mes poèmes collés, vraiment j’adorerais les publier, alors hop au travail.
    🐈 je suis tellement soulagée que mon angoisse santé, vilaine satanée tenace, se soit enfin envolée. Je revis.
    🐈 je pense que cette bougie Durance à la figue que m’a offerte mon fils pour mon anniversaire est un sacré paradis olfactif.
    🐈 j’aime notre petit jardin devenu bien vert grâce à toute cette pluie de mai. L’an passé il était jaune paille tout desséché.
    🐈 j’ai envie de plein plein de journées que je pourrais entièrement consacrer à lire, écrire, coller, dessiner.
    Très douce semaine, Isa ! 💕🌸💕🌸

    Aimé par 1 personne

    1. Je me réjouis que ton angoisse santé se soit envolée, ouf ! Et j’applaudis des deux mains le fait que tu mettes en page tes poèmes collés, j’ai hâte de voir le résultat ! Merci pour ce commentaire qui respire la joie, la gourmandise et l’envie de créer, très belle semaine à toi aussi ❤

      Aimé par 1 personne

  6. C’est curieux, je n’arrive pas à me détendre non plus. Apparemment, j’ai peur de quelque chose mais je ne sais pas de quoi… du coup, je suis crispée à mort. Mentalement et physiquement. J’avoue que c’est vachement inconfortable et que j’aimerais trouver une solution…
    Gros bisous Isa ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends parfaitement ce que tu ressens et c’est effectivement très inconfortable. J’ai recommencé à prioriser le fait de prendre soin de moi, j’ai recommencé le yoga et je médite tous les jours depuis des semaines, ça aide, mais c’est pas la panacée non plus… Je vais passer une semaine chez mes beaux-parents mi-juin, ce ne seront pas des vacances, comme d’habitude j’ai une tonne de boulot, mais j’espère que le changement d’air me fera du bien…
      En attendant, je t’envoie tout mon soutien et je t’embrasse fort ❤

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s