Humeur

Cette semaine #59

Je lis Anne d’Avonlea et ça fait du bien de retrouver cette poésie et cette (yep, you guessed it) douceur.

J’écoute le podcast Change ma vie que mon amie Armalite a présenté ici la semaine dernière. J’y retrouve plein de notions que je connaissais déjà, mais j’avais bien besoin d’une piqûre de rappel.

Je regarde Gilmore Girls, j’ai fini la saison 2 et entamé la 3, c’est vraiment LA série qui me permet de me détendre en ce moment ! Et le chéri et moi avons regardé Loki avec Kelian. Après WandaVision et Falcon et le Soldat de l’hiver, la tendance se confirme : les séries télé Marvel sont vraiment d’excellente qualité et je crois bien que je les apprécie plus que les films. (Comme Star Wars et The Mandalorian en fait.)

Je mange des légumes d’été (courgettes farcies, ratatouille, caviar d’aubergine) mais j’ai l’impression qu’on arrive à la fin de la saison des melons, ils commencent à ne plus avoir de goût (à mon grand regret).

Je partage sur Instagram ce post qui m’a énormément touchée. Cette femme est atteinte d’un cancer et a besoin d’être opérée en urgence, mais pour l’instant, toutes les chirurgies de ce type sont annulées au Royaume-Uni parce que les hôpitaux débordent à cause du Covid. C’est un témoignage comme celui-ci qui permet de prendre conscience à quel point nos choix personnels impactent tout le monde, et pas seulement nous-mêmes ou notre entourage proche. Nous sommes tous interdépendants.

Je pense que se faire vacciner, c’est protéger les autres, et que tout faire pour ne pas attraper la maladie et ne pas surcharger les hôpitaux, c’est un acte altruiste. C’est permettre à des gens qui en ont besoin d’avoir accès aux traitements qui leur sauveront la vie.

Mais soyons clairs, je suis très en colère contre ce gouvernement qui préfère contraindre et punir les gens au lieu de les éduquer et de les informer.

J’aime nos dîners en famille sur la terrasse, la jolie nappe à pois qu’on met sur la vieille table en bois et le bananier et le chat qui nous tiennent compagnie / passer 6 jours sans travailler, ça ne m’était plus arrivé depuis septembre dernier / profiter de ces congés sans la moindre inquiétude parce que mon agenda est rempli jusqu’à mi-novembre et que toutes mes trads s’enchaînent de manière très fluide depuis dix-huit mois / que nos orages durent de moins en moins longtemps et que notre couple soit de plus en plus soudé / voir nos ami.e.s, assister à un nouveau concert des Green Duck et admirer mon chéri sur scène ❤ / rentrer du dit concert à 2h du matin et papoter avec mon chéri sur la terrasse pendant encore une heure / les rendez-vous médicaux où on nous dit que tout va bien / regarder un film en famille (je vous recommande Breakfast Club) / qu’une amie modifie l’une de mes robes préférées pour me permettre de la porter plus souvent / porter la robe en question et recevoir plein de compliments / terminer cette semaine de congés par une autre soirée en très bonne compagnie ❤

Je porte un jean et mon t-shirt Stitch.

J’ai envie que le mot solidarité retrouve tout son sens et toute son importance.

Et vous, comment ça va cette semaine ?

7 commentaires sur “Cette semaine #59

  1. Hello Isa ! Ravie de lire que tu peux prendre de vrais congés et les savourer pleinement, bien entourée 🤗Gilmore Girls, j’adore. Et pourtant je suis pas très séries, voire pas du tout. Mais cette maman et son ado, leurs amis, amours, histoires de familles, l’ambiance, j’avais adoré. Pour moi çà roule ! Été de travaux, cuisine toute neuve toute belle, extra ! Des bises ! Belle semaine !🦋🍀🦋🍀

    J'aime

  2. Bonjour Isabelle ! 26 juillet… le temps file! On ne se lasse pas des Gilmore girls.

    Je lis les Mémoires de Madame Campan, lectrice et confidente de Marie-Antoinette et sa Première femme de chambre. Elle devint éducatrice sous Napoléon, et a eu une vie bien remplie.

    J’écoute un disque de reprises par Michel Delpech. Je n’en reviens pas de sa belle et profonde voix. Il vient de sortir. J’adore son interprétation de J’T’aime bien Lili de Philippe Châtel et du Cœur Grenadine de Laurent Voulzy.

    Je regarde la cérémonie d’ouverture des JO à Tokyo, un documentaire chinois de Jia Zhang-Ke sur des écrivains hauts en couleur, des épisodes de Starsky et Hutch… et je viens de revoir en ligne Hanabi de Takeshi Kitano doublé en espagnol! Heureusement qu’il y a peu de dialogues. En ce moment je regarde Distance de Hirokazu Kore-eda, un de ses premiers films, toujours aussi obscur… je me souviens, pour l’avoir vu en 2001, qu’après un long périple dans une forêt, un groupe de jeunes s’arrêtent dans un boui-boui et dégustent une soupe ramen. Vingt ans que cette soupe me hante! Il y a vingt ans, je n’en avais jamais mangé ! Je me rattrape.

    Je mange du fromage halloumi grillé, une brochette d’agneau fondante, du Gouda surprenant et de banals raviolis en boîte saupoudrés de gruyère râpé! Un délice.

    Je pense à la beauté de l’expo Hockney à la Royal Academy… ces couleurs printanières qui nous éblouissent dès qu’on pénètre dans la première salle… un ravissement.

    Je suis inquiète. Mon carnet italien n’est pas encore arrivé. Je sursaute à chaque coup de sonnette !

    J’aime le sourire de cette dame âgée que je laisse monter la première dans le bus/la gentillesse de ce passant qui veut m’aider à porter mon sac lourd… je l’ai vu surmonter sa timidité avant de me le proposer, c’était très charmant/rigoler et papoter avec une amie dans une gargote turco-thaïlandaise (ça existe)/boire du lait d’orgeat (horchata) bien frais/mettre dans mon caddie, en premier, une flopée de magazines à découper/me lancer dans un collage sans savoir où il va me mener/retrouver mes sensations d’antan quand je passais ma vie à la cinémathèque (British Film Institute): son ambiance feutrée, ses cinéphiles, ses applaudissements pour remercier le spécialiste venu présenter le film, ses fauteuils rouges confortables, le silence respectueux des projections et ses films exigeants/le « miin-miin-min-min-miiiin » des cigales du Japon qu’on entend dans toutes les vidéos deTokyo Explorer sur YT.

    J’ai envie d’être les pieds en éventail sur une plage sous le soleil andalou, de piquer une tête dans la Méditerranée, d’aller chercher des glaces pour tout le monde au chirringuito (je prendrais comme toujours la glace Dracula), de revenir la déguster goulûment sur ma serviette, heureuse car le soir nous irions déguster de bonnes grillades dans un petit resto perché dans la montagne, dans les Alpujarras, dont la terrasse surplombe un village tout blanc accroché à la colline. En rentrant, au détour d’un des lacets de la route, on apercevrait la grotte et ses bougies, leurs lueurs qui vacillent signalent la statue vénérée d’une vierge noire…

    Belle semaine Isabelle! J’aime tes j’aime… vive les terrasses ! Je t’embrasse très fort !

    J'aime

  3. J’écoute le même podcast que toi… découvert grâce à Armalite. Je me suis rendue compte que je suivais son blog depuis une dizaine d’années… Et je viens de commencer le défi chakra d’Arianne qui anime la chaîne de yoga, yogacoaching.
    Je partage ton avis concernant la nécessité de se faire vacciner… que je résumerais bien par « la vaccination, oui ! le pass sanitaire, non »
    Quand à la solidarité, je l’ai vue à l’oeuvre suite aux inondations vécues ces derniers jours… Bien sûr, il y aura toujours des gens peu solidaires et malveillants mais je me suis réjouie de constater l’ampleur des dons et de la mobilisation en faveur des sinistrés…
    Je t’embrasse Isa ❤

    J'aime

  4. Hello,
    Ca m’épatte toujours de rencontrer quelqu’un virtuellement et se rendre compte du nombre de points communs, de coups de cœur partagés ( Anne Shirley, les comédies des années 80, Gillmore Girls, le podcast Change ma vie, la nécessité de se faire vacciner). C’est ce que j’aime tant avec les blogs, ces rencontres improbables, cette magie qui fait que nos routes virtuelles se croisent.
    La vie est parfois terrible et parfois elle est vraiment sympa et généreuse !
    Bises et douce semaine

    J'aime

  5. Semane u l acreve s’est invitee… j’etais fatiguee, fatigue qui a augmente car ma belle soeur, sur la demande de mon pwtit neveu, m’envoyat des textos pour que l’on passe l’aprem ensemble, a nager! Agreable mais crevant, car on rajoute les taches menageres, des levers a 5h15 pour ader mon papa a aller a ses Rdv medicaux…. enfin il a fait beau, il a plu aussi…. mais ce fut relativement bon 😉
    Comme toi je pense que le mot solidarite devrait etre plus mis en avant.
    Je vois mes amis belges batailler avec ce qui leur aient arrive et remercier les aides, la solidarite des wallons.
    Comcernant la vaccination, mon frere voit le taux augmenter a CHU de StE, tout ceux venant sont non vaccines et oui comme dit: il faut que les medecins, chirurgiens, prof en medecine jonglent avec les salles d’operation….. pas facile lorsque « ca deborde ».
    Courage Isa , prends soin de toi.
    Enjoy the rest of your holidays 😉
    Bizzzz

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s