Humeur

Cette semaine #63

Je lis La Duperie de Guenièvre, de Kiersten White, un roman de Fantasy qui revisite (vous l’aurez deviné) la légende arthurienne. Je suis très difficile en la matière, donc je réserve mon verdict, mais j’ai lu d’une traite les quatre premiers chapitres hier soir, ce qui est plutôt bon signe. Sinon, j’ai lu en 4 jours un très beau roman relativement inclassable dont je vous reparlerai très vite, La Mélancolie de celui qui vise juste, de Lewis Nordan. Et le soir, avant de m’endormir, je lis The Comfort Book de Matt Haig, un recueil de pensées, de citations et de souvenirs personnels. C’est beau, plein d’espoir et aussi réconfortant que son titre le laissait espérer. Là aussi, je vous en reparle très vite, mais pas trop, c’est mon doudou du soir et je n’ai pas envie de le terminer !

(Et sinon, ça se sent que le Pumpkin Autumn Challenge a démarré ? Ca faisait longtemps que je n’avais pas eu envie de lire autant !)

J’écoute le vinyle de Morrison Hotel avec mon amoureux.

Je regarde la saison 3 de Gilmore Girls et les vidéos de Guimause sur le PAC 2021. (Mercredi, j’ai passé ma soirée à regarder ses vidéos, constituer ma PAL et commander quelques livres, un vrai bonheur !) (Ne me jetez pas la pierre, j’ai réussi à caser une bonne partie de ma PAL dans le challenge, mais j’ai décidé que j’avais aussi envie de mystère, de magie, d’imaginaire pour coller à la fois aux thématiques et à la saison. Cet automne 2021 sera envoûtant ou ne sera pas !)

Je mange des figues fraîches et je suis au paradis, j’adore ça !

Je ne fais pas grand-chose ce week-end, je suis au repos forcé parce que je me suis tordu la cheville vendredi soir. Moi qui m’étais promis de faire mes 10000 pas tous les jours… #epicfail

Je pense que j’avais certes besoin de lever le pied, mais que l’Univers n’avait pas besoin de prendre ça au pied de la lettre, hein.

Je suis lessivée, cet incident m’a beaucoup secouée physiquement et émotionnellement. J’ai déjà écrit ici que mon séjour en Bretagne avait été difficile pour diverses raisons. Pour y faire face, je me suis repliée sur moi et je suis passée en mode « je gère tout toute seule et je ne peux compter que sur moi-même ». Sauf qu’une fois rentrée à la maison, où je peux compter sur le soutien de plein de gens, à commencer par mon chéri, j’ai beaucoup de mal à me rouvrir aux autres et à faire le chemin en sens inverse. Et bam, je tombe et j’ai besoin d’aide… (Vous l’entendez vous aussi, le rire sarcastique de l’Univers ?)

J’aime sortir marcher le soir avec S. après nos journées de boulot respectives (mais on va devoir faire une petite pause le temps que je vois l’ostéopathe) / nos dîners en tête-à-tête avec mon chéri / cette période à cheval entre l’été (la chaleur, les fenêtres ouvertes, les bras et les jambes nues au soleil) et l’automne (les jours de pluie, la fraîcheur matinale et nocturne, le retour des plaids sur les lits et les canapés) / chroniquer régulièrement mes lectures, ça m’avait manqué / la douceur d’une soirée de fin d’été en Avignon, au pied du Palais des Papes / démarrer un journal de gratitude commun avec ma fille / déjeuner en tête-à-tête avec ma fille après son rendez-vous chez l’orthodontiste / que la rentrée de mon fils se soit bien passée / finir un roman au soleil, à l’ombre de la vigne et du bananier, avec mon chat sur les pieds / faire des collages / passer deux heures au téléphone avec copine de moi ❤ / dîner sur la terrasse avec mon amoureux comme au cœur de l’été ❤

Je porte une longue jupe bleu marine avec un imprimé fauve (voir photo ci-dessus), un débardeur rouge et un long gilet crème.

J’ai envie de faire durer cet entre-deux saisonnier, je le trouve très doux. Concrètement, ça veut dire que j’ai envie d’installer la déco d’automne tout en gardant mes tenues d’été. Oui, ce n’est pas facile tous les jours de vivre dans ma tête !

Et vous, comment ça va cette semaine ?

10 commentaires sur “Cette semaine #63

  1. J’aime aussi la douceur ce cette entre deux saisons et j’aimerai tant qu’elle dure !
    Bon rétablissement Isabelle, c’est vrai que parfois l’univers intervient pour nous dire stop.
    Ou bien parfois c’est l’inconscient qui s’en mêle !

    Je t’embrasse très fort et je te dis à très vite !
    Tiens nous au courant pour ta cheville 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir Isabelle! Tous mes vœux de prompt rétablissement ! Repose-toi bien ! C’est la canicule ici ! On a trois jours de soleil car jeudi paf! La saison des pluies recommence ! Alors c’est un peu la dolce vita !

    Je lis Les merveilleux nuages de Françoise Sagan… j’ai un peu de mal à imaginer la Josée dans les bras d’un chasseur de requins en Floride … sinon je dévore le journal de l’écrivain Evelyn Waugh ( son roman Ces corps vils est génial de drôlerie ) 1911-1965, et des articles de Rudyard Kipling sur son long périple jusqu’au Japon…

    J’écoute deux petites merveilles sensuelles: Kiss et Pause de Eddy de Pretto et Yseult. C’est beau c’est beau c’est beau!!!

    Je regarderai ce soir le premier épisode de ma série adorée : Silent Witness dont c’est la 24e saison! C’est la fête.

    Je mange un sandwich au saumon car j’ai mis les pieds dans mon joli bureau à la fac après 19 mois d’absence et que je m’achète toujours un sandwich au saumon sur le chemin de la fac. Et je me suis concocté des nouilles chinoises Chow Mein… il m’a fallu de l’huile de sésame, de la sauce d’huître, du nuoc mam clair et du nuoc mam foncé…et j’ai ajouté du pak choi… un délice !!! Et j’ai fait un sort à ma petite boite de cassoulet…

    Je fais main basse sur L’Assommoir de Zola, perdu parmi des piles de livres en allemand dont on se débarrasse – un prof part à la retraite !

    Je pense à Jean-Paul Belmondo ce soir…

    Je suis ravie d’avoir retrouvé mon petit bureau avec vue sur le square que fréquentait Virginia Woolf.

    J’aime le chorizo/Écouter de la musique sur le banc d’un parc et sourire aux bébés qui passent en poussette/trottiner vers une petite boulangerie pour acheter un bon pain de campagne (la campagne anglaise) qui sort du four et attendre patiemment mon tour au coin de la rue où a vécu Edgar Allan Poe/tomber de sommeil.

    Je porte une robe bleue ornée d’une grand main de fatma argentée offerte par une étudiante marocaine il y a longtemps… il fait si chaud! Mais c’est un drôle d’accoutrement!

    J’ai envie d’une boisson bien fraîche, de prendre l’apéro…. Bientôt Silent Witness commence sur la BBC! Quel bonheur!

    Je t’embrasse! Le ciel est rose-orangé… il ne manque plus que les cigales peuchère! Belle semaine à toi!

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci pour tes bons vœux, profite bien de cette douceur estivale, c’est chouette ce retour de flamme avant les roux et les ors de l’automne 😀 Les cigales se sont tues, par contre, et ce n’est pas plus mal ! Gros bisous ❤

      J'aime

  3. Mince mince mince, Isa, pour ta cheville. En effet c’est jamais anodin, quand il nous arrive ce genre de truc…plein de douces pensées de rétablissement💕
    De mon côté,
    🍁 Je lis le dernier Nina Baraoui, « Satisfaction », j’en suis au tout début, pour le moment l’ambiance ne m’emballe pas trop.
    🍁 J’écoute quasiment rien. Flûte alors. Faudrait que j’introduise un peu plus de musique dans ma vie. Parce que Sergent Peppers 20 mn chaque matin dans la voiture ça me suffit pas.
    🍁 je regarde  » Drive my car  » au cinéma, quel bon moment c’était.
    🍁 j’ai mangé ce soir une bonne salade laitue/poulet/chèvre/pomme/tomate/oignons frits/maïs, et c’était bien bon. Durant la soirée je prendrai sans doute un peu de ce chocolat au lait/noisettes caramélisées sur lequel j’ai craqué en faisant les courses.
    🍁 je fais plein de collage, pfiou fiou fiou, çà déchiquète, çà fuse, ça crée.
    🍁 je pense que je fais une allergie à mon contour des yeux, parce que çà me gratte et j’ai une plaque rouge sous chaque oeil depuis hier. Poubelle.
    🍁 Je suis quand même sceptique sur ce revirement de situation si soudain en Afghanistan.
    🍁 J’aime, tout comme toi, cette intersaison, petit-déjeûner avec le soleil levant, sortir le petit foulard quand on part tôt le matin, le soir la nuit qui arrive tôt.
    🍁 je porte un legging noir avec dessus des fleurs bleues, oranges et rouges, un débardeur gris.
    🍁 j’ai envie de marcher dans de nouveaux endroits.
    Belle semaine, Isa !💕

    Aimé par 1 personne

  4. L’Univers et subconscient nous jouent des tours; rester zen, penser yoga/pilates.
    J’espere que ca va aller pour ta cheville.
    Je me dis que je dois etre vigilante car si il m’arrivait quelque chose…..
    Faut profiter du soleil, s’aérer avant de rester enfermer pour les longs mois d’hiver.
    La rentree fut/est difficile pour tout le monde. Tres peu de personnes rencontrees me disent: vacances géniales, rentree ok… c’est tous: » oui bof…..
    Prends soin de toi. Bizzz

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s