Culture

[Lecture] Audrey Alwett, Christophe Arleston et Mini Ludvin – L’Île presque (Le Grimoire d’Elfie tome 1)

Elfie et Magda vivent depuis la mort de leur mère chez une tante acariâtre. Mais un jour leur sœur aînée revient de Londres : elle a transformé un bus anglais en librairie ambulante pour aller de village en village. Une nouvelle vie commence ! Leur première étape les amène dans une île bretonne où de vieilles rancœurs secouent la population, pour un mystérieux timbre perdu. Mais surtout, Elfie découvre qu’elle a hérité des talents de sorcière de sa mère, et d’un grimoire qu’elle doit nourrir de ses écrits.

Si vous avez besoin d’une lecture doudou qui apportera un peu de magie dans votre quotidien, ne cherchez pas plus loin, L’Île presque est faite pour vous. Embarquez à bord du bus-librairie de nos trois héroïnes cabossées par la vie et faites connaissance avec Louette, la grande sœur astucieuse et déterminée, tour à tour libraire, instit et maman de substitution, Magda, l’ado rebelle et passionnée de mode qui semble avoir été victime d’un mystérieux accident et Elfie, la petite dernière, la rêveuse qui a un don certain pour la magie, notamment celle de l’écriture. Dans le carnet-grimoire que lui a légué sa maman, elle raconte des histoires de pirate. Mais voilà qu’à chaque fois qu’elle remplit plusieurs pages, les pierres qui ornent la couverture s’allument, et des événements extraordinaires se produisent. Elfie ne tarde pas à comprendre que pour déclencher la magie, elle doit « nourrir » le grimoire en écrivant toujours plus.

C’est, je crois, l’idée qui m’a le plus enchantée dans cette très jolie BD où la qualité des dessins n’a d’égal que la beauté des couleurs et la tendresse que nous inspirent les personnages. Quoique, entre le grimoire qu’il faut « nourrir » et le bus anglais transformé en librairie, j’avoue, mon cœur balance ! J’adorerais embarquer à bord du bus de Louette et sillonner les routes de France pour aller à la rencontre des gens et leur faire découvrir mes lectures préférées ! A défaut, j’ai pris un bon bol d’air marin sur l’île bretonne de Kermalo et j’ai hâte de découvrir la suite du Grimoire d’Elfie.

Car la grande réussite de L’Île presque, c’est de nous raconter une histoire qui tient en un seul tome tout en posant les bases d’un univers qui ne demande qu’à être développé. Qu’est-ce qui est arrivé à Mélusine, la maman des trois filles ? Pourquoi Magda a-t-elle une jambe de bois ? Que se passera-t-il la prochaine fois qu’Elfie écrira dans son grimoire ? Et surtout, surtout, quels maux les trois sœurs vont-elles guérir, quelles tensions vont-elles apaiser dans le prochain endroit où elles s’arrêteront ? Car la vraie magie, c’est celle du cœur, et du cœur, ces trois-là n’en manquent pas, bien au contraire…

Cette lecture me permet de valider une des catégories du Pumpkin Autumn Challenge 2021, « En avant Yvette Tempête ! », dans le menu « Automne des mystères ».

5 commentaires sur “[Lecture] Audrey Alwett, Christophe Arleston et Mini Ludvin – L’Île presque (Le Grimoire d’Elfie tome 1)

  1. J’adore tout : la couverture, l’histoire et la promesse de lecture doudou.
    Bon je n’ai pas été très raisonnable lors de mon séjour parisien et mes finances sont en berne mais je crois que je vais craquer et manger des pates ! ou le demander à Saint Nicolas !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s