Culture

[Lecture] Stacey Halls – Mrs England

West Yorkshire, 1904. Fraîchement diplômée d’une prestigieuse école de nourrices, Ruby May accepte de s’occuper des enfants de Charles et Lilian England, un couple fortuné qui appartient à une puissante dynastie d’industriels. Ruby espère qu’à Hardcastle House, une demeure isolée au milieu de la lande, elle pourra prendre un nouveau départ. Mais elle ne tarde pas à comprendre que quelque chose ne tourne pas rond chez la belle et mystérieuse Mrs England. Ostracisée par les domestiques, de plus en plus mal à l’aise, Ruby va devoir affronter ses propres démons pour empêcher l’histoire de se répéter. Car la famille parfaite n’existe pas, et Ruby est bien placée pour le savoir.

Stacey Halls est une excellente conteuse qui écrit des thrillers historiques avec une sensibilité féministe. Ici, elle nous propose un roman qui m’a fait penser à ceux des sœurs Brontë, avec une héroïne qui se sent de plus en plus seule et prise au piège dans une grande demeure au milieu de la lande. Comme d’habitude, l’autrice nous propose de beaux personnages féminins, une intrigue bien ficelée et un suspense plutôt bien dosé. J’ai vraiment apprécié ma lecture.

Le souci, c’est que j’ai lu les trois romans de Stacey Halls en tout juste un an et que je commence à bien cerner ses thématiques préférées. J’ai donc rapidement compris où elle voulait m’emmener, à tel point que la révélation finale ne m’a pas du tout surprise. J’avais déjà deviné qui était l’antagoniste principal.e. Du coup, j’étais un peu déçue.

Cela dit, le principal intérêt de Mrs England ne réside pas forcément dans ce dernier gros twist. En effet, ce que je préfère dans les romans de Stacey Halls, c’est que l’autrice s’empare d’un fait réel (ici, l’histoire personnelle de son héroïne) et tisse la trame d’une fiction riche en détails historiques. Elle sait comment transporter ses lecteurs et lectrices à une autre époque, et j’adore remonter le temps en sa compagnie.

Voilà pourquoi je continuerai à la suivre. Par contre, je pense que j’attendrai un peu avant de me jeter sur son prochain roman. Je préfère me laisser du temps afin d’être à nouveau surprise et enchantée par les nombreux rebondissements de ses histoires captivantes.

Cette lecture me permet de valider une des catégories du Pumpkin Autumn Challenge 2021, « Gare, gare à la main de gloire », dans le menu « Automne frissonnant ».

5 commentaires sur “[Lecture] Stacey Halls – Mrs England

    1. Pour t’aider à choisir, je dirais que ça dépend de ton humeur : es-tu plutôt chasse aux sorcières, dans une ambiance et un décor qui évoquent la série des Tudor (avec Jonathan Rhys-Meyer, tu te souviens ?) ou préfères-tu un huit-clos prenant, dans une ambiance à la Jane Eyre/Hauts de Hurlevent ? Dans les deux cas, l’histoire est vraiment bien !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s