Humeur

Cette semaine #74

Photo de Ivan Torres sur Pexels.com

Je lis Je serai le feu de Diglee et Olive Kitteridge d’Elizabeth Strout. J’ai aussi terminé le dernier numéro de Flow.

J’écoute la chronique de Baptiste Beaulieu sur France Inter. Alors qu’il est lui-même convaincu des bienfaits de la vaccination, il explique à quel point vacciner une soignante qui tremblait de peur à cause des mensonges qui circulent l’a amené à dresser un terrible constat d’échec. Si vous avez trois minutes devant vous, écoutez-le, c’est bouleversant d’humanité. Et gardez en tête pendant votre écoute que suite à cela, de nombreuses personnes sur Twitter l’ont comparé à Mengele. Les gens me fatiguent.

Je n’ai rien regardé cette semaine mais je vais voir Spiderman : No Way Home demain avec mon chéri et Kelian et j’espère bien convaincre mes deux ados d’aller voir Encanto en famille mercredi prochain !

Je mange avec gourmandise, on a goûté du pâté en croûte, de la mousse de foie aux truffes, du brie truffé, c’est déjà un peu Noël dans nos assiettes !

Je me réjouis d’aller au cinéma. D’ailleurs, je mettrais bien « aller une fois par mois au cinéma » sur la liste de mes « 22 envies pour 2022 ».

Je fais crise d’angoisse sur crise d’angoisse ce week-end, cette fin d’année n’est vraiment pas simple.

J’envisage, je me projette, je rêve, bref, comme je l’écrivais plus haut, je suis en train de rédiger la liste de mes envies pour cette nouvelle année qui s’annonce. Comme il est temps aussi de dresser le bilan de celle qui s’achève, j’ai décidé de reprendre le questionnaire « 10 questions pour terminer l’année sur une note positive« .

Je me sens un peu perdue, j’ai plein d’envies et de besoins contradictoires et c’est très difficile de faire le tri dans tout ça.

J’aime célébrer les retrouvailles avec mes loulous par un repas breton (les galettes et les crêpes rapportées de Bretagne n’ont pas fait long feu) ❤ la beauté froide des matins d’hiver (même quand il faut gratter le pare-brise) ❤ écouter des chants de Noël dans la voiture ❤ la joie de mon fils qui a adoré son stage de 3e ❤ nos dîners tous les quatre ❤ le repas d’anniversaire de mon chéri avec tou.te.s nos ami.e.s du village (trois semaines qu’on attendait ça, on était si heureux de se retrouver) ❤ deux très jolies promenades hivernales ce week-end ❤ mon fils qui s’exclame spontanément qu’il a passé une bonne journée (bien que je l’ai entraîné en promenade, donc) ❤ me coucher très tôt samedi soir car je tombais de fatigue ❤ être rejointe un peu plus tard par mon amoureux ❤ remplir et décorer les pages de mon journal ❤ compléter la déco de Noël sur nos murs ❤

Je porte un jean, un joli sweat imprimé et un gros gilet parce qu’il fait froid. Pas de doute, l’hiver est bien là, même en Provence !

J’ai envie de retrouver l’émerveillement des Noëls de mon enfance, avant que tout ne devienne compliqué au sein de ma famille d’origine, ou en tout cas avant que je me rende compte à quel point c’était compliqué et ça l’est encore…

Et vous, comment ça va, cette semaine ?

4 commentaires sur “Cette semaine #74

  1. Semaine intense, ou la maison fut enfin decoree vendredi et aujourd’hui j’ai sorti un CD de Noel ecoute dans la voiture, les cours se sont finis, je fais des allers retours hopital-maison.
    On va serieusement penser au repas de Noel en debut de semaine….!
    Bien s’habiller, avec des vetements que l’on aime aide aussi je trouve pour le moral.
    Papa doit prendre des cachets,de maniere reguliere pour ses crises d’angoisse. Il a fait des cauchemars dernierement. Ca commence a aller tout doucement mieux malgre les evenements subis .
    Prends soin de toi et belles fetes! ❤
    Bizzz

    J’aime

  2. Bonsoir Isa, quel plaisir de passer un petit moment avec toi, bien calée sur mes oreillers! 22 souhaits. Ouille ouille ouille !

    Je lis toujours par petits bouts… certes de belles choses mais rien de suivi. Mais je vais essayer de prendre mon temps pendant ces vacances. Je viens de recevoir Flow qui a mis trois semaines à arriver chez moi.

    J’écoute Boomer de Gaël Faye, Santé de Stromae, et le chouette premier album de Juliette Armanet.

    Mais je voulais te dire, au sujet du vaccin et du rappel, tu ne peux pas savoir les trucs que j’ai entendus. On m’a même sorti que peut-être j’avais eu le Covid sans le savoir et que la 3e dose me serait fatale!! Des gens bien intentionnés bien entendu. Dans la salle d’attente j’étais Danton au tribunal révolutionnaire le courage en moins!

    Je ne regarde rien car il n’y a absolument rien à voir…à la télé. Pour le cinoche, vu la situation à Londres, j’hésite à prendre les transports en commun. Mais je vais tenter un cinoche de Piccadilly pour voir un film japonais de 3h donc j’ai bon espoir d’être seule dans la salle !

    Je ne mange rien de transcendant, à part de petits mince pies, et demain j’irai m’acheter de la crème au cognac pour les agrémenter de quelques lichettes…

    Je me réjouis d’être en vacances. Et aussi d’aller demain m’acheter un nouveau carnet couleur vanille ou olive.

    Je fais l’acquisition de quelques produits de beauté et je me persuade que ma peau resplendit. J’ai l’impression d’avoir passé trop longtemps en mode momie sous une tonne de peaux mortes.

    J’envisage d’acheter des cartes de vœux au lieu de les faire moi-même, mais j’ai quand même ma fierté. Et peut-être serait-il sage d’aller chez le coiffeur car on risque d’être confinés incessamment sous peu !

    Je me sens un tantinet coupable en me débarrassant de mes vieux et énormes carnets – après en avoir retiré la substantifique moelle – mais je ne m’y reconnaissais plus.

    J’aime les frimas, le brouillard, la nuit qui tombe tôt/ la façon dont je me suis laissée emberlificoter par le bel infirmier et ses paroles mielleuses pour oublier la maudite seringue/le petit café turc où je donne un cours et mon élève est vraiment trop chouette/le moment doux qui a suivi le vaccin, quand j’ai senti la vie reprendre son cours et qu’avec M. nous avons bavardé de tout et de rien – j’ai réalisé alors l’obstacle que cela avait été dans ma semaine, comme un énorme rocher sur mon petit bonhomme de chemin / me pencher du haut de mes escaliers et découvrir la table où l’on pose le courrier débordant de colis et d’enveloppes comme la caverne d’Ali Baba ou la grotte du Père Noël : on nous a livré deux semaines de courrier en un jour!

    Je porte un pyjama rose car je suis dans mon lit douillet!

    J’ai envie de profiter de mes vacances: finir un livre, écrire, reprendre des forces, rire, trier et ranger… j’ai envie de repartir du bon pied même si on nous reconfine.

    Chère Isa, du fond du cœur, joyeux Noël ! J’espère que tu pourras t’apaiser. Tu vas traverser cette zone de turbulences et te retrouver. You are a tough cookie ! Je t’embrasse très fort.

    J’aime

  3. On dirait que sur plusieurs points, on aurait pu écrire ce billet à 4 mains : les gens me fatiguent aussi, beaucoup, les Noëls plus compliqués qu’autrefois, cette folle envie de cinéma,…..
    Je vais aller voir ton questionnaire, ça ne va pas être facile de trouver du positif dans l’année écoulée à part une jolie brassée de jolis moment que je cultive envers et contre tout.
    J’espère que tu pourras savourer cette semaine de pré-Noël et mettre les angoisses en sourdine
    Bises fort

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s