Humeur

Cette semaine #81

Photo de Min An sur Pexels.com

Je lis Je serai le feu de Diglee et The Night Circus d’Erin Morgenstern, que j’ai terminé (chronique dithyrambique à paraître demain ou mardi !) J’ai aussi lu une série de comics que je vous présenterai mercredi ou jeudi. Et j’ai fini le dernier numéro de Flow.

J’écoute les deux derniers épisodes du podcast de Glennon Doyle, que je ne vous présente plus. Cette semaine, l’invitée, c’était Martha Beck. Je suis restée scotchée pendant les deux épisodes, mais plus particulièrement le deuxième, lorsqu’elle répond à la question de la première auditrice sur l’égoïsme. Ca me parle tellement, et je suis certaine que ça parlera à beaucoup d’entre vous aussi :

Je regarde deux films de Wes Anderson avec mon amoureux, La Famille Tenenbaum et La Vie aquatique. C’est… particulier. Je ne me suis jamais vraiment ennuyée, et j’ai trouvé ces deux films tour à tour drôles et touchants, mais sans jamais être complètement emballée non plus. Ce qui ne m’empêchera pas de continuer à explorer la filmographie du réalisateur. (J’ai déjà vu The Grand Budapest Hotel il y a quelques années et j’ai envie de voir A bord du Darjeeling Limited et Moonrise Kingdom.)

Je mange le One Pot Stove-Top Mac and Cheese de Half Baked Harvest et c’est positivement décadent. Ce sont des macaroni avec du brocolis et plusieurs sortes de fromage, et c’est aussi gourmand que ça en a l’air ! En plus, c’est hyper simple et rapide à faire : un litre d’eau dans une grande casserole, 500 g de pâtes, une tête de brocolis, pas besoin de vider l’eau, on ajoute tous les ingrédients au fur et à mesure, ça fait une sauce hyper savoureuse (et calorique, on ne va pas se mentir).

Je me sens rassurée, je viens d’avoir ma 3e dose de Pfizer et j’ai eu moins mal au bras que les deux premières fois, donc c’est cool. J’ai même pu faire du yoga ce soir (mais pas les planches en équilibre sur les avant-bras, faut pas pousser, Adriene, c’est dimanche !) (Et oui, c’était avant les mac and cheese !)

Je recommence à méditer le matin au réveil et ça me permet de m’ancrer dans mon quotidien et de prendre un peu de distance avec ce monde qui ne tourne vraiment pas rond.

Je me focalise sur les jolies choses, les reflets de mon lustre en osier sur le plafond, les nouvelles pousses de mes plantes, l’éclat doré de la fourrure de mon chat au soleil, le parfum gourmand d’une bougie, la danse des flammes dans l’âtre, ou encore la musique qui résonne chaque jour dans la maison (merci chéri). Ce sont les meilleurs antidotes à la laideur du monde.

J’aime que ma bonne-maman m’appelle au moment où je voulais l’appeler (les grands esprits…) ❤ échanger des messages vocaux avec copine de moi ❤ m’entendre dire que oui, mon vécu familial est difficile et traumatisant ❤ fêter la Chandeleur en faisant une crêp’party avec mon amoureux ❤ que mon médecin m’ait proposé une nouvelle solution pour lutter contre mon anémie chronique (affaire à suivre !) ❤ regarder deux films avec mon amoureux ❤ croiser S. en allant chercher un colis dans la boîte aux lettres et décider de passer la soirée ensemble ❤ m’octroyer une heure de lecture sur le canapé en plein après-midi (un véritable luxe depuis un mois et demi !) ❤ faire le ménage en écoutant de chouettes podcasts ❤ passer un moment avec mes enfants (j’ai hâte de les retrouver demain pour une semaine) ❤ admirer les étoiles et la lune à travers les branches de la vigne dénudée et me croire dans un film de Tim Burton ❤

Je porte un pantalon de pyjama bleu avec des fleurs roses et des feuilles jaunes (c’est moins bizarre que ça en a l’air, dit comme ça), un t-shirt noir et un chat sur les pieds.

J’ai envie de participer à de nouveaux challenges littéraires puisque le Cold Winter Challenge touche bientôt à sa fin. J’en ai repéré deux ou trois grâce à Audrey et je me réjouis déjà à l’idée de planifier mes lectures du printemps ! (Même que je vais faire baisser ma PAL, si, si, je vous jure !)

Et vous, comment ça va, cette semaine ?

11 commentaires sur “Cette semaine #81

  1. Une jolie semaine avec une focale sur les jolies choses, oui c’est ce qui aide quand tout tourne de travers Isa! Pas très attirée par les films de Wes Anderson mais je devrai peut-être essayer pour me faire une idée.
    Depuis samedi, je suis le yoga avec Adrienne, je prends le challenge après coup mais c’est grâce à toi! Ca me fait du bien!
    Hâte de lire ton article sur The Night Circus…
    Très beau lundi à toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Marie, c’est chouette si le yoga te fait du bien ! Ca va faire 3 ans maintenant que je fais du yoga à la maison grâce à Adriene et je ne m’en lasse pas. Je fais parfois des pauses plus ou moins longues mais j’y reviens toujours 😀
      Wes Anderson, à mon avis, on aime ou on déteste, c’est vraiment particulier !
      Je te souhaite un bon week-end ❤

      Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Isa! Je n’aime pas trop Wes Anderson, son univers me met mal à l’aise. Mais j’avais adoré le Budapest Hotel… pour le génial Ralph Fiennes. Ton plat au fromage me tente… je vais essayer! Il est bien doux ton billet, comme le pelage d’un chat.

    Alors ici, alors que nous fêtons le jubilé de sa Gracieuse Majesté (en fait la bonne nouvelle c’est le long pont en juin) qu’a fait sa fidèle sujette (d’adoption)?

    Je lis « La maison du chat qui pelote », une nouvelle de Balzac que j’adore, une bio de Balzac par Théophile Gautier, et des « Lettres à l’Étrangère » de Balzac à Madame Hanska, son amour de toujours. Saupoudré de Victor Hugo.

    J’écoute le sirupeux « Stay Alive » de Jungkook (du groupe BTS). Une voix angélique et des prunelles de braise.

    Je regarde « Mères Parallèles » de Pedro Almodovar (me laisse froide) et Chloé (nouvelle série de la BBC) qui n’est pas géniale sur une fille obsédée par Instagram et qui ourdit un plan machiavélique en s’immisçant dans le cercle d’amis d’une femme qu’elle suivait sur Insta et qui est mystérieusement morte… Le plus drôle c’était de lire les commentaires des spectateurs sur Twitter. Nombreux sont ceux qui regrettaient l’heure perdue à regarder ce truc énervant…

    Je mange des piles de crêpes aux épinards, au fromage, au sucre, au chocolat… et un steak au poivre.

    Je me sens un peu perdue. Je sens que je dois retourner voir des expos, sentir du monde autour de moi. Aller au cinéma, même si la salle était quasiment vide, m’a fait du bien.

    Je recommence à lire, et à faire « l’école buissonnière » autour de ce que je lis, et c’est bon, « sarpejeu! » comme le dit à tout bout de champ Monsieur Guillaume, dans la nouvelle de Balzac citée au-dessus.

    Je me focalise sur l’instant en essayant de tout faire pour qu’il soit doux, en arrondissant les angles, j’ai des oeillères mais en velours!

    J’aime étaler du chocolat sur une crêpe/les Maigret avec Bruno Cremer/l’ambiance feutrée de « mon » cinéma/le parfait croissant de lune hier soir, juste au-dessus du réverbère, comme une virgule d’or/travailler à mon article pendant de longues heures – comme le disait un perruquier à propos d’une perruque (c’est Voltaire qui le rapporte): « il est fini mais il n’est pas achevé »/regarder la vidéo d’un flâneur dans une rue de Tokyo et imaginer que je peux traverser l’écran et que c’est moi qui marche…

    Je porte encore mon pyjama fuchsia à cette heure tardive de la matinée…

    J’ai envie de frivolité.

    Belle semaine Isa! Que ne vivent que les moments doux… Hâte de voir quel bouquin tu vas dégoter! Je t’embrasse très fort.

    Aimé par 1 personne

    1. J’aime à penser que nous contemplons la même « virgule d’or », comme si elle nous unissait malgré la distance 😀 Vivent les œillères en velours et la frivolité, je ne sais pas pourquoi, mais ça me fait du bien rien que d’y penser !
      Je te souhaite un doux week-end sous l’éclat bienveillant d’une lune presque pleine ❤

      J’aime

  3. Merci pour la recette ! Et je vais me plonger dans cette série de podcast, j’ai besoin de clareté, d’idées, : j’ai besoin de nourrir mes réflexions et mes décisions. Mais pour ça il faudrait que je parvienne à me poser. Bon week-end

    Aimé par 1 personne

  4. Hello chère Isa ! J’arrive fort en retard, plus d’une semaine est passée depuis ton doux billet, mais me voilà…
    Alors, en ce lundi 14 février, 🪴 je lis le dernier Michel Houellebecq, j’adore Houellebecq, « Anéantir » est très bon mais je le lis à petite dose, alternant avec d’autres choses, car il est très proche de nos préoccupations françaises actuelles et tout aussi sombre, bien que lumineux. Du Houellebecq pur jus, quoi !
    🪴 j’écoute le silence dans ma maison, le tic-tac de l’horloge et le ronron du frigo, çà devient rare d’être seule à la casbah alors je savoure 🪴 j’ai re-regardé hier « Uranus » de Claude Berri, quel film magnifique, Depardieu grandiose, Philippe Noiret incroyable et touchant, merci Netflix d’avoir ouvert une section « cinéma classique » 🪴je mange ces temps-ci de la tarte flambée, du couscous, des gyozas, de la salade de chou, des sushis en solo ce midi, des yaourts brassés nature, les meilleurs, des endives au jambon, des patates au four avec un oeuf au plat dessus, quel délice le jaune coulant sur les patates frites 🪴 je me sens bizarrement très zen alors que tout explose au boulot, je pense que j’en ai vu d’autres, p’t’être ben aussi que chuis mature ? La bêtise finit toujours par perdre, c’est ce que je me dis et qui m’aide à supporter et à en rigoler…🪴 je recommence à dessiner et à peinturlurer à l’aquarelle et boudiou que j’aime çà !🪴 je me focalise sur mon mari et mon fils, mes cats, mes rares et précieuses amitiés, les jonquilles du jardin qui s’ouvrent d’un millimètre chaque jour dévoilant leur joli jaune, mes congés à venir et nos premières vacances à 3 depuis plus de 2 ans 🪴 j’aime la chaleur de Georgette en boule sur mes cuisses tandis que j’écris ceci, le nouveau plaid noir que j’ai acheté pour le canapé, çà fait classe et j’ai l’impression d’avoir un nouveau salon 🪴 je porte un jean noir, des chaussettes roses Winnie L’Ourson, un pull blanc, un chat tigré sur les cuisses 🪴 j’ai envie de week-ends de 4 jours toujours, de prendre le train souvent, un jour un train de nuit peu importe la destination, de me crocheter de nouvelles housses de coussin colorées.
    Bises, Isa !💕🌼

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s