Les petits bonheurs

Cette semaine #83

Je lis Les grandes oubliées : pourquoi l’histoire a effacé les femmes de Titiou Lecoq. Comme Sorcières, l’essai de Mona Chollet, ce livre montre combien l’histoire, loin d’être une science objective, nous est enseignée avec les biais qui caractérisent notre propre époque. Fascinée, je redécouvre la puissance des tabous qui sont actuellement les nôtres. Ainsi, la vulve est complètement invisibilisée dans une société qui se veut pourtant moderne et évoluée, alors qu’elle était très souvent représentée sur les parois des grottes de la Préhistoire. C’est fou, et je salue et j’admire le travail de ces autrices qui s’efforcent de comprendre pourquoi on en est arrivé au modèle patriarcal que nous connaissons – et subissons – aujourd’hui.

J’écoute De Staat bien sûr ; nous avons eu la chance de les voir en concert jeudi dans une toute petite salle parisienne, ce qui nous a permis de profiter au plus près de l’incroyable performance scénique du chanteur qui semble véritablement habité par sa musique. Notre seul regret : le groupe n’a pas joué notre morceau préféré, « Phoenix ».

Je ne regarde rien du tout, cette semaine, c’étaient lecture, moments entre ami.e.s, déjeuner avec mes éditrices et grandes balades dans Paris !

Je mange des feuilles de vigne farcies, des navets boule d’or rôtis au four, de bons plats thaï, des pâtes aux aubergines, un pavé de saumon avec risotto et petits légumes, une délicieuse pizza végétarienne ou encore des pâtes avec une sauce au bleu et des lamelles de jambon fumé rissolées comme du bacon.

Je me sens encore très fatiguée, je suis tellement anémiée que mon médecin m’a prescrit une perfusion de fer qui devra être réalisée à l’hôpital. Du coup, physiquement, j’ai eu un peu de mal à suivre pendant notre séjour parisien. Mais, en même temps, ces 3 jours loin de la maison m’ont permis de déconnecter après six semaines de boulot intensive. J’en avais bien besoin !

Je fais de gros progrès grâce à ma thérapie, j’apprends de plus en plus à me détacher du regard des autres pour écouter ce dont moi j’ai envie et besoin. De toute façon, mon corps commençait à m’envoyer des signaux d’alarme, il était grand temps que je me recentre et que je prenne soin de moi. Evidemment, c’est un travail au long cours, il me faudra du temps pour retrouver toute mon énergie et ma santé, mais je me sens plus calme et plus déterminée, c’est déjà ça.

J’aime avoir bouclé mon Cold Winter Challenge avec deux semaines d’avance, j’ai hâte de partager mes dernières lectures avec vous ❤ me réfugier dans les bras de mon amoureux quand je n’arrive plus à gérer seule la fatigue et les soucis ❤ admirer la pleine lune depuis notre terrasse ❤ pouvoir lire tout mon soûl dans le train et à l’hôtel, j’ai vraiment eu l’impression d’être en vacances ❤ cette super visite guidée du Père Lachaise, merci L. ❤ refaire le monde autour d’une assiette de frites, c’était trop bon de revoir L. et C., la dernière fois qu’on les avait serrés dans nos bras, c’était juste avant le 1er confinement ! ❤ rentrer à l’hôtel à pied, de nuit, avec mon amoureux, Paris n’étant décidément qu’un grand village ❤ rire en voyant mon ami C. débarquer au restaurant avec un masque en tissu représentant la muselière d’Hannibal Lecter dans Le Silence des agneaux ❤ déjeuner avec nos éditrices et parler de nos enfants, de notre travail et de nos passions communes ❤ trinquer à nos dix ans de collaboration (déjà) ❤ me balader avec C. dans le quartier autour de Gare du Nord et discuter dans un pub irlandais comme si on s’était quitté hier (alors que mine de rien ça faisait 4 ans qu’on ne s’était pas vus) ❤ passer chez Make My Lemonade essayer deux-trois modèles ; même si je suis repartie les mains vides, c’est toujours un plaisir, les employé.e.s sont adorables (et puis, plus je suis cette marque à la créativité foisonnante et plus j’ai l’impression de trouver mon propre style grâce aux folles associations de coupes, de couleurs et d’imprimés) ❤ assister au concert de De Staat avec mon amoureux ❤ boire un cocktail après le concert au Mino, un bar que j’ai trouvé très sympa ❤ (re)débriefer le concert le lendemain matin autour d’un café et d’un chaï latte ❤ être bien inspirée et échapper à la tempête (la pluie et le vent se sont déchaînés pendant qu’on était bien au chaud dans une brasserie) ❤ de coffee house en salon de thé, rejoindre Montreuil à pied et lire pendant deux heures en attendant de retrouver notre cousine Anna ❤ trouver chez Monoprix deux adorables tasses qui étaient faites pour nous ❤ passer une très agréable soirée chez nos cousins ❤ tomber sur un chef de bord plein d’humour qui a fait rire tous les passagers du train qui nous ramenait à Avignon ❤ retrouver notre jolie maison, notre chat et notre grande ado qui est venue passer une heure avec nous ❤ profiter d’un dimanche en mode ralenti avant de reprendre un rythme soutenu dès demain ❤

Je porte une jupe bleu marine avec des taches rouge et ocre et un t-shirt ocre « Mother Nature » (issus d’anciennes collections de la marque émoi émoi), ainsi qu’un pull noir tout doux !

J’ai envie d’envoyer valser les collants et les chaussures pour marcher pieds nus, j’en ai marre de superposer les couches de vêtements, je rêve de légèreté et de soleil sur ma peau. Mais comme ce n’est pas pour tout de suite, je profite encore du plaisir de me blottir sous la couette !

Et vous, comment ça va, cette semaine ?

10 commentaires sur “Cette semaine #83

  1. Toujours fan de tous ces ❤ Isa, je ne sais, ça agit sur moi comme un baume.
    Je suis contente que tu ai passé du bon temps à Paris – une pause bienfaitrice!
    Et que tu avances dans ta thérapie – oui ça prend du temps et parfois on voit les résultats longtemps après …. ça agit en profondeur.
    Fan de navets boule d’or aussi – mon nouveau légume chouchou.
    Belle semaine et prends soin de toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Marie, je suis contente que ces ❤ te fassent du bien !

      C'est très juste ce que tu dis sur la thérapie, du coup, je suis vraiment étonnée que ça fasse effet aussi rapidement. Mais je ne doute pas que ça continuera à faire son chemin dans ma tête.

      Vive les navets boule d'or 😉

      Belle semaine à toi aussi, je t'embrasse !

      Aimé par 1 personne

  2. Semaine bof, grosse fatigue physique et mentale et deux ou trois petits soucis qui j’espère resteront petits. Mais mais mais mes jonquilles sont en fleur, il fait clair le matin quand on part à l’école et j’ai adoré mon livre de la semaine et j’ai aussi adoré « Le grimoire d’Elfie » (merci pour la reco). Ta semaine était vraiment top : merci pour le partage. C’est chouette que ta thérapie te fasse du bien et que tu aies des bras chaleureux pour accueillir tes bobos. Vous êtes adorables tous les deux.
    Bonne semaine. J’ai choisi « slow » comme mot pour la mienne.

    Aimé par 1 personne

    1. Je croise les doigts pour que les soucis restent tout petits petits. Et je suis contente pour les jonquilles, les jours qui rallongent et les belles lectures 🙂 Merci pour tes mots qui transforment mon petit cœur en chamallow, je te souhaite une très belle semaine en mode ralenti ❤

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s