Humeur

Cette semaine #97

Je lis Les Possibles de Virginie Grimaldi et j’ai craqué pour Virginia Woolf parce que j’aime décidément beaucoup les biographies en BD (j’avais adoré celle sur Anaïs Nin, Sur la mer des mensonges).

J’écoute « San Francisco » de Maxime LeForestier et je remercie Agnès de m’avoir fait penser à cette chanson en postant dans une story Instagram la photo d’un tableau de Van Gogh représentant… une maison bleue 😉

Je regarde le premier épisode de The Witcher et je suis partagée. La présentation du monde et des personnages est assez confuse, un personnage féminin intéressant a été éliminé dès le début et Henry Cavill est très prévisible en héros taciturne. Cela étant, je ne me suis pas ennuyée et je suis suffisamment intriguée pour regarder le deuxième épisode.

Je mange une tarte aux légumes, du gâteau de ménage, de la salade mexicaine, des tomates au basilic, un œuf en gelée, du rosbif avec une endive braisée et des haricots verts, des saucisses avec de la purée, des nouilles chinoises aux crevettes, du clafoutis à la cerise, de la bûche à la confiture et au chocolat (because why not ?), de la ratatouille, du taboulé, du poulet korma, des sandwiches tomates-mayo, du melon et de la glace.

Je suis accro à mes blessures. C’est ce que j’ai écrit dans mon journal la semaine dernière : I am addicted to my wounds. A ces vieilles histoires que je ressasse encore et encore, ce qui empêche certaines plaies de se refermer. « Pardonner ? Aller de l’avant ? C’est bien joli, mais il s’est passé ci, et ça, et non, non, non, ce n’est pas possible, ce n’est pas juste, c’est intolérable ! » Je m’accroche à ma colère, je me drape dedans, pour un peu je taperais du pied façon Scarlett O’Hara.

Mais je pense que si je ressens aussi fortement ce blocage, c’est que quelque part, je suis prête à le surmonter, je suis prête à lâcher. C’est une nouvelle étape de ma thérapie, l’identification d’un problème avant sa résolution. Une addiction, ça se soigne, et c’est ce que je suis en train de faire. Oui, j’ai un vécu familial douloureux, mais je ne suis pas condamnée à le revivre dans ma tête encore et encore, et il faut que j’arrête de le brandir pour justifier ma colère et mon refus de faire certaines choses. En fait, je n’ai pas à me justifier. Je dois simplement me positionner (ce qui demande déjà pas mal d’efforts). Si les personnes concernées comprennent, tant mieux, mais je n’ai pas (plus) besoin de leur validation. L’important, c’est que je sois en accord avec moi-même.

Je prépare l’anniversaire de mon fils et je me revois il y a 15 ans lors d’un autre épisode de forte chaleur. Ce matin-là, j’ai fait un malaise lors d’une séance d’haptonomie (une pratique qui consiste à créer du lien avec le bébé in utero), puis je me suis péniblement traînée en transports en commun jusqu’à Roubaix pour une séance de préparation à l’accouchement. Quand je suis rentrée chez moi en fin d’après-midi et que j’ai récupéré Typhaine, qui n’avait que 2 ans, je n’aspirais qu’à une chose, lui donner à manger, la coucher et me plonger dans un bon bain relaxant. Sauf que Kelian en avait décidément autrement ! J’ai perdu les eaux, et il est né 3 heures plus tard, avec un mois d’avance. Aujourd’hui, cette petite crevette de 2,7 kg me dépasse d’une bonne tête… Bon anniversaire, mon loulou, comme je te l’ai dit tout à l’heure, je suis fière d’être ta maman !

J’aime recevoir mon nouveau tapis de yoga ❤ me réunir autour d’une table avec les oncles et tantes de mon chéri pour rire et chanter pendant toute une soirée ❤ flâner dans les rayons de la librairie indépendante située à deux pas de chez mes beaux-parents ❤ terminer à deux reprises ma journée de travail dans un très joli salon de thé ❤ porter mon body Hugo Make My Lemonade qui est juste parfait (matière + coupe) pour ces fortes chaleurs ❤ contempler la super lune avec mon amoureux ❤ me sentir bien dans mon corps grâce au yoga ❤ dîner avec mes beaux-parents, mon beau-frère et ma belle-sœur et leurs enfants ❤ avoir passé un merveilleux séjour en Franche-Comté, merci à toute la famille et aux ami.e.s ❤ embrasser mon amoureux dans le hall de la gare pour mieux le retrouver 3 jours plus tard ❤ que mon train n’ait eu « que » 30 minutes de retard à l’arrivée à Avignon (avec la chaleur, je craignais bien pire) ❤ passer de chouettes moments avec L., S. et V. (merci d’être venue me chercher !) ❤ constater avec bonheur que mes plantes n’ont pas trop souffert de mon absence ❤ serrer mes loulous dans mes bras et profiter d’un week-end de détente avec eux avant l’oral de français et les épreuves du brevet ❤ retrouver mon amoureux et fêter les 15 ans de notre grand ado !

Je porte un débardeur et un sarouel, la parfaite tenue de gauchiste pour aller voter dans un village où le RN arrive en tête à chaque élection. (Oui, je suis super énervée de ne pas pouvoir voter pour un.e canditat.e de la NUPES en ce 2e tour.)

J’ai envie de bouger, mais je n’arrive pas à me motiver pour aller marcher par cette chaleur !

Et vous, comment ça va, cette semaine ?

16 commentaires sur “Cette semaine #97

  1. Bonjour Isa! Alors, comme ça, tu as mangé un œuf en gelée ? C’est un de mes péchés mignons. Ce disque de Forestier, l’album entier, qu’il est beau! C’est si difficile de t’imaginer à Roubaix ! J’y ai passé des étés quand mes grands-parents maternels y vivaient… il y a belle lurette. J’imagine la belle fête qui se prépare !

    Alors ….

    Je lis… pas grand chose. Je suis tombée sur Gallica sur un volume de Textes & Documents, un outil pédagogique, de 1967, sur le Voyage. Il y a un extrait de Voyage en Amérique de Simone de Beauvoir, qui est d’une beauté! Elle est dans l’avion, et elle survole Boston… magnifique.

    J’écoute les nouvelles chansons de BTS of course, la semaine où on apprend que notre cher Gaël va sortir un album. J’écoute aussi Rends l’amour ! De Biolay, assez entêtante. Tierra querida de Natalia Lafourcade… et en écoutant sur France Culture une émission avec Louis de Funès datant de 1963 j’ai entendu le Twist de Napoli de Tino Rossi – de Funès a dit « Très bien, très bien » – et ça vaut son pesant de cacahuètes ! Oh et j’aime bien Libre de Angèle aussi!

    Je ne regarde rien… il n’y a rien ici, ni au cinoche, ni à la télé. Désespérant. Bon… hier soir j’ai vu Jumanji et j’ai adoré !!! Hâte d’être à Paris parce qu’il y a des films japonais à gogo!

    Je mange du thon, de la concoillotte ramenée de France, des fraises, des avocats…

    Je suis dans un drôle d’état. J’ai du boulot par dessus la tête, je me concentre dessus, et en dehors de ça je suis une sorte de magma. Je sens que je change, ou bien ce n’est pas du changement, c’est plus que j’ai l’impression que je commence à digérer la bizarrerie des confinements anglais, de tout ce tralala, ce charivari, j’éprouve ce que je n’ai pas éprouvé il y a deux ans, et paf… j’étouffe, je deviens claustrophobe, et crise de panique mardi avec un malaise qui ne part pas… est-ce aussi du surmenage ? Je n’ai pas quitté l’île depuis 2 ans et demi… pas vraiment pris de vacances hors de ma rue… et c’est plus possible.

    Je pense que j’ai trop tiré sur la corde… heureusement Paris me tend les bras dans 2 semaines.

    Je prépare mes cours pour l’an prochain. Sur 5, 3 sont prêts presque à 100%! Jusqu’en juillet 2023 et l’année n’est pas finie! C’est juste pour avoir du temps à moi cet été. Je carbure. J’ai encore assez d’énergie pour cela. Et j’adore le faire donc, c’est tout benef’…

    J’aime quand les chanteurs qu’on aime annoncent qu’un nouvel album est imminent… que de rêves en perspective/que le résultat des élections soit lui aussi imminent car j’en ai ras-le-bol!!/ que tout se goupille bien, s’emboîte, soit fluide, clique…/donner des cours à deux pas d’un Marks and Spencer’s!/avoir presque fini dans ma tête ma future façon de tenir un carnet, j’y pense comme à une safe place/ que Roseleen vienne à Londres… on va s’éclater.

    Je porte une sorte de robe très fine offerte par une étudiante marocaine il y a quelques années.

    J’ai envie que mon cerveau se hâte de s’éclaircir car je ne suis plus moi en fait. Je lui fais entièrement confiance. Il veut le meilleur pour moi. J’aimerais qu’il tourne la page de ces deux années. Qu’il me trouve une porte de sortie, un rythme de croisière…

    Je t’embrasse très fort et vive nos petits moments sur Insta.

    Aimé par 1 personne

    1. Je compatis car je sais combien cet état d’entre-deux peut être inconfortable. Mais je trouve ça formidable de te faire confiance à ce point, de savoir qu’à un moment donné, il y aura un déclic, mais qu’en attendant il faut patienter dans cet état de latence. C’est une belle leçon d’acceptation et de lâcher-prise ! Moi aussi je t’embrasse fort ❤

      J’aime

    1. Ah, je vais donc devoir m’accrocher encore un peu ! Bon, on verra, au pire, si ça ne s’améliore pas, on laissera tomber, il y a tellement de bonnes séries à regarder !
      J’espère que ta semaine se passe bien, bisous ❤

      Aimé par 1 personne

  2. Hello Isa ! Merci pour ce petit rdv !
    Alors je lis : un Serena Giulana, c’est le premier et le dernier, que du cliché et du binaire, des dialogues insipides, bouh…/ j’écoute l’orage ce soir, je préfère largement ce soir ce grondement naturel à celui qui excite les plateaux télé / je mange un mix de pizza et de quiche à base de courgettes, de ketchup et de mozza, si si j’ai osé, et avec de l’origan ben çà passe bien / je suis accro à mon gel douche Cottage au caramel / je pense que le monde change beaucoup ces temps-ci et que çà me demande beaucoup de capacités d’adaptation /je prépare the week-end tant repoussé / j’aime mes cats / je porte un legging noir et un top à bretelle assorti, des chaussettes vertes et blanches rayées, oui même en temps caniculaires je déteste marcher pieds-nus / j’ai envie d’un massage de 2h suivi d’une heure de jaccuzzi où me serait servi un Spritz bien frais / Olé !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Je t’en prie, merci à toi d’être au rendez-vous 😉 Et vivent les orages qui rafraîchissent, les odeurs gourmandes, les projets de voyage, les chats et les envies de se faire du bien ! Bisous ❤

      J’aime

  3. On a adore The Witcher mais les premiers épisodes etaient confus car beaucoup de personnages rentrent en action!
    Weekend caniculaire ou les orages n’arriveront que dans 3,4 jours….. dur dur!
    J’ai toujours adore Maxime Leforestier! Et samedi achat des premiers albums de Renaud mais en version CD! LOL souvenirs de jeunesse……
    TREs belle semaine
    Bizzzzz

    Aimé par 1 personne

    1. Je vois qu’on est toutes d’accord sur le début de The Witcher 😀
      J’espère que les températures sont enfin redescendues par chez toi, nous, on respire un peu plus, même si ça reste lourd…
      Ah, la nostalgie musicale ❤
      J'espère que tu passes une bonne semaine, je t'embrasse !

      Aimé par 1 personne

      1. Oui accroche toi pour le Witcher; ca vas le coup mai sac doit se mettre en place!
        Grosse chaleur, orages, pluie… et le vent. L’humidité n’est pas toujours facile a supporter.
        La semaine est tres tres stressante avec une attente d’une nouvelle surement peu agreable demain pour (les poumons de) papa…..
        Merci pour ton message ❤
        Bizzzz

        Aimé par 1 personne

  4. Cette chanson ❤
    Ici l’orage a éclaté et ça a rafraichit l’atmosphère du coup j’ai pu reprendre le yoga.
    Nos blessures représentent tout un monde Isa. Il faut du temps pour ne plus vivre à travers elles. C’est tout un processus et tu sembles bien partie…
    Chaque chose en son temps.
    Je te souhaite une douce semaine et vais de ce pas découvrir la recette du gâteau de ménage!
    Ca fait bizarre je trouve les enfants qui grandissent et chaque bougie nous ramène inlassablement à ce premier rendez-vous ❤❤

    Aimé par 1 personne

    1. Je trouve aussi que c’est dur de caler les séances de yoga, en ce moment. Si je ne le fais pas tôt le matin, après, je n’ai plus le courage, il fait trop chaud !
      « Nos blessures représentent tout un monde », j’aime bien l’image, ça me conforte dans l’idée que j’en ai fait le tour, de ce monde-là, et que je suis prête à en visiter d’autres.
      Et oui, depuis que je suis maman, je suis me rendu compte que les anniversaires de nos enfants, c’est un peu le nôtre aussi, celui d’une très belle rencontre, et d’un tournant dans notre vie !
      J’espère que tu passes une bonne semaine, je t’embrasse ❤

      Aimé par 1 personne

  5. Comme j’aimerais m’assoir avec toi et parler de cette colère difficile à dépasser, à surmonter.
    J’aimerais parfois mais cette colère m’a aussi tenue debout, m’a empêchée de sombrer : elle a été une sorte de béquille aussi.
    Je continue d’explorer ces différentes facettes.
    Je suis arrivée à un stade où j’ai envie de la laisser se reposer mais sans vouloir pardonner parce que c’était trop dur et parce que la confiance a été brisée.
    Un jour je poserai ce sac et je sais que j’en serai un peu désorientée. Mais comme le dit Brenée Brown : » The cost is high but the reward is great. »

    et sur une note plus légère : joyeux anniversaire à grande crevette 🤩🎈

    Aimé par 1 personne

    1. Ca me ferait super plaisir de discuter de tout ça avec toi. Il faut vraiment que je vienne en Belgique ou que tu passes me voir en Provence 😉
      Je pense que Marie a raison et que c’est un processus, on ne peut pas forcer les choses. Je suis arrivée au stade où je suis prête à lâcher de vieilles blessures, mais peut-être que toi tu as encore besoin de la colère pour l’instant ?
      Et puis, le pardon, personnellement, je trouve que c’est assez surfait. Ce qui me permet de lâcher mes blessures, c’est plutôt l’acceptation. J’accepte mon vécu familial et le fait que les personnes concernées ont fait de leur mieux en fonction de ce qu’elles étaient. C’est cette acceptation qui me permet d’être en paix avec cette partie de mon histoire, pas le pardon (en tout cas, pas le pardon au sens d’absoudre les personnes concernées).
      Et oui, Brené a parfaitement raison. Je m’apprête à publier ma chronique d’Atlas of the Heart, je pense que ce livre pourrait t’être très utile dans ton cheminement personnel.
      Merci pour ma grande crevette 😉 Je t’embrasse fort ❤

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s