Confidences

[Throwback Thursday] Le tag du voyage

Vous savez combien j’aime répondre aux tags, ce que j’appelle les « petits questionnaires entre ami.e.s« . Dans le cadre de cette nouvelle rubrique, j’ai décidé de reprendre les tags publiés sur mon ancien blog en éditant parfois mes réponses quand elles ont évolué avec le temps ! Celui-ci, sur le thème du voyage, date d’avril 2016. Je l’ai trouvé notamment sur les blogs de Kleo et de Miss Sunalee.

1. Quel était votre premier voyage en avion ?

Un vol Lille-Marseille quand j’avais 14 ans. Je me souviens assez peu du vol en lui-même, qui était très court. En revanche, les circonstances m’ont marquée, c’était pour assister à l’enterrement de ma grand-mère. Mes parents avaient pris la route pour aller la voir à l’hôpital, mais elle est décédée avant leur arrivée. Du coup, mon frère et moi avons sauté dans le premier avion pour les rejoindre. 

2. Y a-t-il un endroit que vous re-visiteriez avec plaisir ?

Le Colorado, le Nouveau-Mexique et l’Arizona, évidemment. Je garde aussi un super souvenir d’une croisière sur la Moselle, côté allemand, quand j’étais ado. Mais c’était un voyage scolaire, j’aimerais bien retenter l’expérience dans des circonstances plus paisibles ! Et je rêve de retourner à Venise. Sans oublier l’Irlande…

Aujourd’hui, j’ajoute que je retournerai volontiers en Inde !

3. Vous partez demain, et l’argent n’est pas un problème. Où allez-vous ?

Je fais le tour du monde, avec des arrêts prolongés en Islande, en Nouvelle-Zélande, en Inde et au Japon. 

Quand j’ai écrit cette réponse, je ne me doutais pas que huit mois plus tard, je passerai trois semaines en Inde, au Kerala, avec ma copine Lucile !

4. Quel est votre moyen de transport préféré pour voyager: avion, train ou voiture ?

J’apprécie le fait que l’avion permette d’aller n’importe où, ou presque, mais je ne m’y suis jamais sentie très à l’aise. Le train, c’est sympa parce que je peux m’y déplacer à ma guise, que ça va vite et que ça ne me donne pas le mal des transports. En plus, j’en ai une vision très romantique. (Je rêve d’embarquer à bord de l’Orient-Express un jour !) Mais, clairement, ce que je préfère, c’est la voiture. Une bonne bande-son, l’asphalte qui défile et les paysages aussi… C’est fou, mais mon cœur bat plus vite quand on prend la route ! (Il ne reste plus qu’à éprouver cette même excitation quand c’est moi qui suis au volant… Si seulement ça pouvait m’aider à surmonter l’appréhension de la conduite !)

Pour l’appréhension au volant, on repassera, je crois que je ne serais jamais totalement détendue au volant d’une voiture. En revanche, le voyage en Inde m’a réconciliée avec l’avion !

5. Votre site de voyage préféré ?

Je n’ai pas vraiment de site de voyage préféré, en fait. J’ai réservé nos deux séjours en Irlande via Vente Privée, ça compte ?

6. Où iriez-vous juste par attrait pour la nourriture locale ?

Sans hésiter : au Japon, en Grèce et en Inde.

Et la Thaïlande ! J’ai oublié la Thaïlande !!!

7. Y a-t-il un endroit dans lequel vous ne voudriez jamais retourner ?

Là, comme ça, je ne vois pas. 

Toujours pas.

8. Pouvez-vous réciter votre numéro de passeport par cœur ?

Nope.

9. Préférez-vous un siège fenêtre, couloir, ou milieu ?

Couloir ! Je me sens un peu claustrophobe sinon. 

Et ça n’a pas changé.

10. Comment passez-vous le temps dans un avion ?

Je lis, je regarde des films, j’essaie de dormir (j’ai beaucoup, beaucoup de mal à dormir ailleurs que dans un lit) et je verse des larmes de sang parce que je ne peux pas broder – alors que c’est clairement une activité qui ferait passer le temps beaucoup plus vite.

Photos trouvées sur Pinterest

22 commentaires sur “[Throwback Thursday] Le tag du voyage

  1. Super idée !

    Mon premier voyage en avion ? j’avais 14 ans. Casablanca – Lyon pour aller passer un été chez ma tante dans le Jura. Je me souviens qu’à un moment il y a eu des turbulences et qu’une femme assise à mes côtés s’est mise à prier tout haut. J’ai été malheureuse cet été-là chez cette tante maniaque de la propreté qui me faisait nettoyer un à un de beaux coquillages ramenés de Tahiti!

    Le Japon, Tokyo, Kamakura… mais surtout la plage de Zushi au sud de Tokyo. Le Pacifique, des surfeurs, des coquillages étranges, le scintillement des vagues, le bruit de la scie des bûcherons dans la forêt toute proche… et surtout le retour vers Tokyo au coucher du soleil, les portes du train qui s’ouvrent et qui laissent pénétrer dans le wagon le parfum de la montagne mêlé à celui de la mer…

    Devine… direct au Japon. Ou bien aux États-Unis et je fais la tournée des musées. Chauffeur, limousine, 5 étoiles, et je sillonne tous les USA de musée en musée. Ok, ça prendrait une vie entière ou presque mais bon…

    Le train. Mais aussi la voiture. J’ai toujours aimé voyager de nuit. Au Maroc on faisait ça pour attraper le bateau entre Tanger et Algeciras. Sinon voyager en musique, chanter à tue-tête ou bien laisser vagabonder son regard sur le paysage et se croire dans un film quand celui-ci s’accorde avec la chanson qui passe et nos pensées … c’est le bonheur. Mais voyager de nuit en Espagne entre Malaga et Barcelone c’est un truc incroyable. Le grondement de la mer la nuit sur les plages abandonnées, le clair de lune sur la mer, le parfum enivrant de la mer et des pins, les petites cafétérias sur le bord de la route et leurs sandwichs au chorizo… les villages que l’on traverse tout éclairés et puis retourner vers la nuit jusqu’au prochain… j’adore. Et si c’est son amoureux qui conduit je crois qu’il n’y a rien de mieux au monde. En train aussi, la nuit, quand le train s’arrête dans les gares… j’adore.

    Je n’ai pas de site préféré. J’adore préparer mes voyages et je prends la compagnie qui me semble bêtement la plus sûre.

    Au Maroc, en Espagne, en Italie… au Japon, dans tous les pays d’Asie en fait, en Corée et en Inde, j’irais aussi à Hawaii, en Chine, en Californie, au Mexique… bref j’adore les bons petits plats donc … le bonheur c’est de vivre dans une grande ville où toute la bouffe du monde est à portée de main.

    Je ne voudrais plus jamais retourner … je ne vois pas. Je sais avec qui je ne voudrais plus retourner dans certains endroits mais ce n’est pas la faute de ces lieux si mon séjour n’a pas été au top. Voyager avec des gens pleins aux as et radins jusqu’à l’os, ou avec des gens qui se plaignent pour un oui ou pour un non, des misery guts comme on dit, ça ferait de l’ombre à la moindre pyramide d’Egypte! J’aurais aimé voyager avec Flaubert ou Kafka, naviguer avec Maupassant sur son voilier, me balader à Rome avec Stendhal. Mais le mec le plus génial pour voyager aurait été Montaigne. Il était ouvert à tout, il aurait été partant pour faire du surf sur le Pacifique, pour déguster un vindaloo curry qui est le plus piquant du monde, et s’il m’avait dit « chère amie, je vous conseille cette anguille gluante, cela est fort bon », j’aurais accepté. En fait c’est bon l’anguille grillée. Bref, ce n’est pas dans ton questionnaire, je me laisse aller à te conter mes élucubrations avec Michel, mais vraiment il aurait été le meilleur compagnon de voyage pour moi….

    Mon passeport? Non.

    En train j’aime la fenêtre si je vais au bout de la ligne come pour l’Eurostar. Sinon l’allée si je m’arrête en route. En avion l’allée mais pour aller au Japon c’est pas pratique car je souhaite à tout le monde le survol du mont Fuji étincelant au soleil. C’est la chose la plus belle que je n’aie jamais vue de ma vie. On a l’impression de le toucher de la main. On est éblouis. Et puis on sait qu’on va atterrir bientôt et qu’on va pouvoir se dire: je suis au Japon.

    Dans un avion je regarde des films. Je pique de rares roupillons. Je mange. J’essaye de me persuader que d’aller aux toilettes est facile et que marcher sur le plancher de l’avion est « safe », que je ne vais pas passer à travers. J’essaye aussi de penser à l’arrivée, au bonheur que ce sera, à ce que je vais faire, pour conjurer la trouille qui me dévore. Tout Montaigne et sa philosophie ne pourraient calmer ma peur de l’avion, mais à bord je suis si fataliste que je deviens plus philosophe, plus zen que le bouddha lui-même. C’est pour cela qu’à Tokyo à peine posés mes bagages, je me précipite au temple le plus proche – le merveilleux Zojoji – pour m’incliner devant la statue dorée de Amida.

    Voilà Isa! Gros bisous en espérant que tout baigne doucement en cette fin de mois de juillet. Excuse mes digressions.

    Aimé par 1 personne

    1. Tes digressions sont parfaites, ne change rien ❤ Et merci de m'avoir fait voyager avec toi, j'aime tellement ta manière de décrire tes souvenirs, tout passe par les sens et on a l'impression d'y être !
      Moi aussi je t'embrasse ❤

      J’aime

  2. Un tag très sympa Isa!
    Mon 1er voyage j’avais à peine 10 ans et j’allais passer des vacances chez ma marraine à Grasse. J’avais mon étiquette et mon hôtesse attitrée!
    Je repartirai sans tarder au Maroc et à Venise.
    Tentée par un tour du Monde, mais j’opterai pour un tour de France en combi – pour que mon fils puisse venir.
    Train sans hésiter, même si quand l’avion décolle et atterrit je trouve ça fabuleux. La voiture c’est un grand rêve mais pour ça il faudrait que moi aussi cette peur de la route se guérisse.
    Pas de site de voyage…
    Pour la cuisine, Maroc, Inde et Vietnam
    Un village poubelle en Egypte dans lequel je n’ai pas de bons souvenirs. Je m’en passerai.
    Aucune idée de mon numéro de passeport – d’ailleurs il faut que j’en change!
    Plutôt fenêtre pour voir le paysage mais je prends de plus en plus couloir pour pouvoir allonger mes jambes!
    Je lis ou je somnole – rien de bien spécial!

    Je te souhaite une belle journée Isa et merci pour ce petit voyage fort agréable.
    💗

    Aimé par 1 personne

  3. J’aime beaucoup ce tag, je me le note pour le reprendre sur mon blog à l’occasion.
    Pour le Japon, je vote pour, à 100% !! C’est un voyage qu’on avait commencé à envisager avec l’Homme il y a quelques années, mais il y a eu Fukushima et on a repoussé. On avait commencé à en reparler et planifier tout ça il y a 3 ans, mais il y a eu le Covid. Je vais finir par croire qu’on ne doit pas mettre les pieds au Japon (et que c’est à cause de nous que tout ça arrive…, j’ai peur de ce qui se passera lors de notre 3e tentative de préparation de voyage)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s