Gratitude

Le meilleur de juillet 2022

Ce mois-ci, j’avais besoin de tout le soutien moral que je pouvais trouver, alors j’ai choisi Mary Poppins pour m’accompagner ! (c) Walt Disney Pictures

Les meilleurs moments du mois :  une séance de cinéma (Buzz l’Eclair) avec V. et les enfants ❤ un dîner en amoureux au restaurant ❤ une soirée moules-frites avec nos ami.e.s ❤ assister au concert des Goosie au domaine de Costes-Cirgues et avoir l’heureuse surprise d’y retrouver L. et S. ❤ notre premier dîner en Bretagne avec mon père, dans le jardin, et les délicieuses galettes complètes que j’avais préparées moi-même (je n’ai pas perdu la main !) ❤ le feu d’artifice de notre petite ville bretonne, un moment magique avec les enfants ❤ un déjeuner en famille dans un excellent restaurant de poissons en bord de mer ❤ jouer au Scrabble et au Triolet avec mon père et mes enfants ❤ une soirée à la plage avec les enfants, la chaleur, la marée haute et les churros ❤ une longue balade nocturne autour du plan d’eau et une super discussion avec les enfants ❤ l’anniversaire de notre ami L. ❤ une séance de ciné avec mon amoureux et mon fils (Thor: Love and Thunder) ❤

La bonne nouvelle du mois : le beau livre que j’avais dû refuser fin juin pour pouvoir terminer sereinement la traduction du super roman de Fantasy est finalement arrivé avec un mois de retard, au moment où je rendais le roman en question. Pour une fois que les choses sont bien faites et que ce type de retard (hélas de plus en plus fréquent) m’arrange !

La meilleure surprise du mois : le (tout petit) remboursement des impôts, qui signifie surtout que, pour une fois, je n’aurai pas à leur verser des sous en plus de septembre à décembre. (Il faudra quand même qu’on m’explique pourquoi ils ne sont pas foutus de communiquer avec l’URSSAF et de nous prélever à la source comme tout le monde ou presque.)

Les (petites et grandes) satisfactions du mois :

  • j’ai rendu le super roman de Fantasy ainsi qu’une trad toute mini riquiqui mais qui m’a offert deux jours de boulot très agréables.
  • j’ai pu dire certaines choses à mon père et même si ça n’est pas sorti comme je voulais (trop d’émotion), ça a permis de lever certains blocages, en tout cas de mon côté.
  • j’ai conduit une voiture de location pendant 15 jours et, malgré mon appréhension, ça s’est bien passé, je l’ai rendue sans la moindre égratignure.
  • j’ai donc vu Buzz l’Eclair et Thor: Love and Thunder, ainsi que deux épisodes de The Witcher et la moitié de la 4e saison de Gilmore Girls.
  • j’ai lu Filgoude, The Woman in the Library, Marguerite et Un bûcher sous la neige et je les ai tous chroniqués, fière de moi je suis !
  • du côté des livres audio, j’ai terminé Come As You Are: The Surprising New Science That Will Transform Your Sex Life et j’ai écouté les trois quarts de Between Two Kingdoms: A Memoir of A Life Interrupted.

Le meilleur du Net : 

  • pour comprendre le scandale autour des Imaginales, un festival devenu en 20 ans un événement incontournable pour les littératures de l’imaginaire, je vous invite à lire l’interview de son ancienne directrice artistique, Stéphanie Nicot (Imaginales – Stéphanie Nicot revient sur son éviction sur ActuSF) et l’article que Lionel Davoust, très impliqué lui aussi dans le festival, a consacré à l’affaire (Les Imaginales ont été tuées par leur mairie sur son site personnel). J’en profite pour remercier Stéphanie de m’avoir invitée par deux fois aux Imaginales (j’y ai notamment accompagné l’un des auteurs que je traduis) et je lui apporte tout mon soutien au regard de cette éviction qui nie totalement le formidable travail qu’elle a accompli pendant vingt ans.
  • A French University Confronts Medical Crimes and Its Nazi Past, un article aussi passionnant que glaçant sur les crimes commis par les Nazis au sein de l’université de Strasbourg et le long silence qui a suivi de la part de la direction de l’établissement (en anglais, sur le site du New York Times).

La meilleure bande-annonce du mois : impossible de choisir entre The Rings of Power et House of the Dragon ! Vivement la fin de l’été !!!

La meilleure chanson du mois : Hard Sun, d’Eddie Vedder. Certes, elle n’est pas récente, mais avec les grosses chaleurs, le refrain (« There’s a big, a big hard sun/Beating on the big people/In the big hard world ») tourne en boucle dans ma tête. Et puis, ça me fait penser que j’ai envie de revoir Into The Wild et de le montrer à mon chéri qui ne l’a jamais vu.

Et vous, que retiendrez-vous de ce mois de juillet 2022 ?

19 commentaires sur “Le meilleur de juillet 2022

  1. Bonjour Isa! J’avais besoin d’une excuse pour rester encore un peu en pyjama et tu tombes à pic! Il vente, il pleut, il fait frais sur London et c’est bon! Eddie Vedder… ça ne nous rajeunit pas! J’aime ce que tu dis de tes vacances bretonnes, réparatrices et douces.

    En ce mois de juillet, que j’ai ressenti comme long voire interminable tant j’y ai casé de choses et d’ambiances variées, je me suis sentie « comme une boule de flipper ». Je l’ai commencé épuisée, me répétant que je « poussais le bouchon trop loin », sans contrôle, sans envies surtout, vidée. Et aujourd’hui, ben… ça revient, je fais plus de choses pour moi, je me sens plus forte. Voici donc une liste à la Prévert du meilleur de mon mois de juillet:

    La chanson Future de J-Hope. Au départ j’étais assez dubitative, mais en entendant sa voix charmante dire « Man, you must go with the flow », eh bien ça me fait un effet boeuf, ça m’émeut, ça me soulage, ça me fait me dire « il a raison », et ça m’encourage à me laisser porter, à flotter, à me délester de tout ce qui m’encombre, au propre et au figuré.

    Les cours que je donne autour d’un mâcha latte pas très loin de chez moi dans un café vivant, un quartier populaire animé. J’adore y aller, même le dimanche matin! Ça me booste pour la journée. Ce qui serait bien c’est d’y aller à pieds, ça me donnerait plus d’énergie encore… et comme tu te réjouis d’une nouvelle traduction, je me réjouis d’avoir encore des cours privés prévus tout au cours de l’été vu le prix des épinards et du beurre!

    Les cadeaux de mon anniversaire: les feutres, les washi tapes, les stickers, les bouquins. Aller dans un magasin d’art et se faire plaisir, c’est enivrant!!

    Le superbe burger de chez Mother Clucker. Le nom du restau me fait rire, j’imagine une énorme poule qui fait clac clac de son bec en cuisine… absolument délicieux.

    Un petit séjour parisien, la journée passée avec Roseleen, le jardin du Luxembourg, les gels douches du Petit Marseillais à foison, les glaces aux marrons… retrouver le sol français au bout de deux ans… c’était quelque chose.

    Finir mes prépas pour l’an prochain et corriger les exams de rattrapage, et se dire qu’on n’a plus rien d’urgent à faire… (tu vois, c’est qu’on appelle les vacances dans les facs anglaises…)

    Le retour de la rêvasserie… et comme il n’y a rien du tout ni à la télé ni au cinoche ici, revoir de vieilles séries françaises comme Les Cordier père et fils ou Commissaire Valence. Cela me ramène toujours à des après-midis d’antan, quand, après le déjeuner, après la vaisselle, la cuisine de nouveau pimpante, on regardait un feuilleton, tranquilles, sans soucis… Ce mois de juillet j’ai pris conscience qu’avant je rêvassais beaucoup, et cela participait de mon équilibre et j’ai perdu ça. Alors je rêvasse, voilà! Je laisse mon esprit battre la campagne!

    Le retour de l’écriture, de la peinture, de l’envie de peindre et d’écrire, et ce nouveau carnet vanille qui sert de havre de paix, de safe place, rien qu’en y pensant, c’est dire!

    Ma nouvelle voisine qui est calme… comme ça me change Isa! Le type avant… une horreur finie. J’habite un petit immeuble aux murs très fins, et je ne l’entends pas du tout, comme elle ne m’entend pas d’ailleurs. C’est génial. Du coup je dors mieux et entendre la porte de l’immeuble s’ouvrir ne m’angoisse plus.

    Les chouettes chansons découvertes et en particulier celles de ce chanteur japonais génial, Fujii Kaze. Très sympa, drôle, charmant, cool comme c’est pas possible, avec des refrains entêtants, qui font qu’on se surprend à fredonner en japonais…. comme ça… Ne t’en fais pas, je n’oublie pas la Corée! J’adore recopier leurs paroles et les chanter un peu comme Mireille Mathieu le faisait quand elle chantait à Tokyo! C’est une super grande découverte pour moi. Comment ai-je pu ignorer son existence jusqu’ici est un mystère. Mais c’est génial de rattraper le temps perdu, de voir les clips, les interviews… le plaisir de la découverte quoi !

    Relire pour la énième fois et en une journée, Sujets Libres de Clémence Boulouque et m’apercevoir que j’aime encore lire – oui, je m’inquiétais! Mais quand on se perd de vue, comment savoir ce qui nous plaît? En fait, c’est exactement ça, je ne me reconnaissais plus, c’est pour cela que j’ai passé la première partie du mois à ressortir de vieilles photos, à les regarder sous toutes leurs coutures, à me regarder, à les commenter dans mon carnet vert eau… et me voilà avec un carnet vanille, plus à mon image.

    Je te souhaite, je nous souhaite, un très chouette mois d’août, Isa! Go with the flow my friend! Je t’embrasse très fort!

    Aimé par 1 personne

    1. C’est bon de te lire, et je suis tellement d’accord avec toi sur l’importance de se laisser aller à rêvasser… J’ai découvert le pouvoir régénérant de s’allonger une vingtaine de minutes – à la base, pour reposer mes yeux qui fatiguent à nouveau – et je laisse mon esprit vagabonder, je ne dors pas, mais je rêvasse, en effet, et ça fait un bien fou !
      Moi aussi, je nous souhaite une très chouette mois d’août et je t’embrasse fort, merci d’être là ❤

      J’aime

  2. Chouette pour le timing avec la traduction 🙂
    Je vais lire de ce pas l’article A French University Confronts Medical Crimes and Its Nazi Past.
    Quant à ce qui se passe aux Imaginales, ça contribue à mon sentiment que notre société connaît une vive vague réactionnaire et ça m’inquiète profondément…
    Mais je préfère rester sur le positif notamment avec tous ces beaux instantes que tu partages ❤
    Bon mois d'août !

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis d’accord avec toi sur les Imaginales, j’ai vraiment l’impression qu’on recule et, comme toi, ça m’inquiète ! Mais je ne sais pas si tu as vu, la résistance s’organise déjà avec un nouveau festival gratuit à Rennes qui est appelé à prendre son essor :
      https://ouest-hurlant.com/
      Bon mois d’août à toi aussi ❤

      Aimé par 1 personne

  3. Mary Poppins est la meilleure pour donner de l’énergie!!
    J’aime comme toujours tes doux moments et je suis contente que tu ai pu dire les choses qui devaient être dites. Bravo à toi Isa!
    Into the wild, depuis le temps que je veux le voir…merci pour le rappel.
    Je vais aller lire le document sur le scandale autour des Imaginales – je ne sais pas de quoi il s’agit exactement mais ça m’intéresse.
    Un mois riche en amitiés et prises de conscience. Nécessaire!!
    Je t’embrasse Isa et très beau début d’août à toi. ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Marie ❤ Tu sais, j'ai pensé à toi, car après avoir dit les choses, je me suis surtout focalisée sur le fait que ce n'était pas sorti comme je voulais. Mais je me suis dit qu'avec ta douceur et ton empathie, tu m'inviterais plutôt à me féliciter d'avoir osé ! Alors, voilà, avec le recul, je me dis que peu importe la manière, l'important, c'était de parler.
      Into The Wild, tu verras, c'est un film qui remue beaucoup !
      Et je garde volontiers l'adjectif "nécessaire" pour qualifier ce que j'ai vécu au mois de juillet, le bon comme le moins bon. Merci ❤
      Très beau mois d'août à toi aussi, je t'embrasse fort.

      Aimé par 1 personne

      1. Mais oui complètement Isa! Bravo! Tu as dis les choses importantes pour toi et tu peux en être fière!
        On s’adapte aussi aux personnes qu’on a en face de nous, dire les choses c’est pas évident. Personnellement c’est un exercice très très difficile. C’est pour ça aussi que je garde beaucoup pour moi, même si ce n’est pas la meilleure solution.
        Je t’embrasse bien fort ❤

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s