Culture

[Throwback Thursday] True Detective saison #1

Aujourd’hui, je repartage l’avis que j’avais rédigé sur la première saison de True Detective car je pense qu’elle aurait parfaitement sa place dans le Pumpkin Autumn Challenge qui se déroule actuellement. Et puis, on ne va pas se mentir, 8 ans après, je ne m’en suis toujours pas remise. Je vous laisse découvrir pourquoi…

Poster True Detective Season 1 Review Chronique Aujourd'hui je m'aime

True Detective est une série remarquable, tant par la qualité de son écriture que le talent de ses interprètes ou la maîtrise de son réalisateur. Elle est aussi remarquablement déprimante, car elle offre une vision très noire de l’humanité dans son ensemble. Prenez les deux héros par exemple. L’un est un ex-flic des stups qui ne se remet pas du drame qui a brisé sa vie ; il tient donc des discours nihilistes à vous donner envie de vous jeter par la fenêtre. L’autre est l’image même du bon père de famille en pleine crise de la quarantaine qui a « légèrement » tendance à péter les plombs quand les choses échappent à son contrôle. Forcément, quand le premier, Rust Cohle, débarque à la Criminelle et doit faire équipe avec le second, Marty Hart, ça va faire des étincelles. Surtout qu’ils vont très vite se retrouver confrontés à un meurtre rituel qui pourrait bien n’être qu’un élément parmi une longue série de crimes odieux…

On aurait pu craindre, avec un pitch pareil, une série qui cumule les poncifs du genre. Mais elle évite habilement ce piège grâce à des personnages extrêmement fouillés, des dialogues ciselés et une construction ambitieuse. L’enquête se déroule sur quinze ans, avec de nombreux allers-retours entre les différentes périodes de l’intrigue, à savoir 1995 (la rencontre de Rust et Marty et la découverte du premier cadavre), 2002 (un point de rupture pour les deux protagonistes) et 2012 (le présent). J’ai toujours aimé les récits non-linéaires, cela permet de faire grimper la tension en nous montrant où on va. Par exemple, on sait d’entrée qu’en 2012 Rust est une épave et Marty, plus propre sur lui en apparence, ne vaut guère mieux sur le plan psychologique. Que s’est-il donc passé pour qu’ils en arrivent là ? Cela dit, on nous indique la direction (descente aux enfers droit devant) sans pour autant nous dévoiler le pot aux roses (l’identité du tueur). C’est malin parce qu’on a d’autant plus envie de connaître le fin mot de l’histoire.

True Detective Season 1 Woody Harrelson Matthew McConaughey Avis Aujourd'hui je m'aime

Mais il faut bien ça pour supporter la noirceur du propos. Certes, les images sont de toute beauté, mais la beauté aussi peut être terrifiante, comme en témoigne la mise en scène du premier crime, un tableau d’un esthétisme dérangeant. Certains paysages sont superbes, et j’ai encore en tête les magnifiques couchers de soleil sur le bayou. Mais le contraste est d’autant plus brutal avec la pauvreté terrible de ses habitants. Ils vivent et crèvent dans l’indifférence générale et sont à la merci des évangélistes de tout poil… et des serial killers. La drogue et l’alcool font des ravages, la corruption gangrène les services de l’Etat à tous les niveaux et même la famille n’est pas un refuge, mais une autre source de tensions et de problèmes. Pas de quoi contredire Rust, donc, quand il assène à son partenaire que vivre ne sert à rien et que la conscience humaine est au mieux une sinistre blague, au pire une terrible erreur. Et ça dure comme ça pendant huit épisodes. Honnêtement, j’ai beau apprécier toutes les qualités que j’ai citées plus haut, j’ai trouvé l’ambiance vraiment, vraiment pesante. 

Comme toujours, HBO nous offre un de ces génériques sublimes dont elle a le secret !

Je suis donc entièrement d’accord avec l’auteur de cet article quand il écrit « qu’il faut avoir du courage pour regarder les meilleures séries dramatiques du moment ». Oui, True Detective est un petit bijou qui vaut vraiment le détour. Non, ce n’est pas un divertissement léger pour vous changer les idées. 

Vous voilà prévenus. 

7 commentaires sur “[Throwback Thursday] True Detective saison #1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s