Humeur

Cette semaine #110

Photo de Vlada Karpovich sur Pexels.com

Je lis (toujours) Betty de Tiffany McDaniel et j’ai un peu l’impression de m’arracher le cœur à chaque chapitre. C’est beau et terrible à la fois et même si, d’un côté, j’ai hâte de terminer ce roman, je sais aussi que la Petite Indienne restera à jamais avec moi.

J’écoute le vent qui fait bruisser les feuilles du mûrier-platane.

Je regarde l’abricotier et les poiriers se parer doucement d’or et de rouge.

Je mange de la soupe maison, des aubergines farcies, de la fondue de poireaux, des haricots blancs aux saucisses de Toulouse, une tarte aux pommes maison, des pommes de terre rôties au four, du chou-fleur vapeur, de la salade de riz, une raclette et un délicieux ragoût de bœuf à la Guinness.

Je souris parce que mon amie Armalite et son compagnon se sont mariés mercredi dernier, et leur photo de mariage a illuminé une journée un peu compliquée pour moi. Il y a dix ans, Armalite et moi perdions, elle son père et moi ma mère, à deux jours d’intervalle. Je pensais que cet anniversaire un peu plus symbolique que les autres me ferait quelque chose, mais en fait, non. L’absence reste par moments aussi difficile à supporter qu’aux premiers jours. Du coup, je trouve ça génial qu’Armalite et Chouchou aient choisi de se réapproprier cette période en se mariant le jour de leur anniversaire de rencontre. Je crois que c’est ce que je m’efforce de faire aussi en cultivant ma passion pour l’automne : je cherche le beau et je crée des moments cosy pour que la douceur et la lumière puissent exister à côté de la tristesse.

J’aime le balai que j’ai acheté la semaine dernière pour ma déco d’Halloween (comme a dit mon chéri, hilare, « il en faut peu pour rendre une femme heureuse ») ❤ avoir commencé mon cursus de creative writing en ligne ❤ porter mon body Martha et une jolie jupe fleurie (tant qu’à faire, autant profiter des températures anormales) ❤ admirer la brume matinale (ça, au moins, c’est de saison) ❤ trouver une personne adorable qui va peut-être pouvoir réparer mon fauteuil à bascule (si le prix est à ma portée, je vais pouvoir rayer une de mes 22 envies pour 2022) ❤ passer du temps avec mon fils ❤ faire la cuisine avec mon chéri ❤ la première raclette de la saison, même si on était tous en t-shirt avec la porte ouverte tellement il faisait chaud ❤ lire sur la terrasse ❤ me promener en famille ❤

Je suis donc des cours de creative writing et je me régale, ne serait-ce que parce que j’ai toujours aimé étudier et apprendre des nouvelles choses. Je trouve ça fascinant d’aborder l’écriture par le côté technique, moi qui ai toujours procédé à l’instinct.

J’envisage de compléter grâce à ce cursus une nouvelle qui dort sur mon disque dur depuis longtemps.

Je pense que la 5e saison de The Crown ne pouvait pas sortir au plus mauvais moment pour Charles III et la monarchie britannique. Dans l’ensemble, j’ai toujours trouvé que la série s’efforçait de dresser un portrait nuancé de ses protagonistes. Et il ne faut pas oublier bien sûr que cela reste une œuvre de fiction. Mais chaque épisode est abondamment disséqué et commenté dans la presse, et ça va être intéressant de voir, d’une part, comment la série parle des scandales qui ont éclaboussé la famille royale dans les années 1990 (la bande-annonce est spectaculaire mais elle est censée attirer les spectateurs, donc on ne doit pas forcément s’y fier), et d’autre part, comment la presse va commenter la « réapparition » de ces vieux dossiers, surtout en période de crise économique et politique majeure.

Je porte un t-shirt kaki à manches courtes et une jupe fleurie et je suis pieds nus. Un 24 octobre, c’est assez terrifiant, en fait.

J’ai envie que le froid et la pluie s’installent, histoire que mon éco-anxiété puisse souffler un peu.

Et vous, comment ça va cette semaine ?

11 commentaires sur “Cette semaine #110

  1. Hello Isabelle
    Toujours un immense plaisir à te lire !
    Très curieuse d’en connaître davantage sur tes cours de creative writing ! Je ne connais pas du tout. Si l’envie te dis de nous en parler plus profondément ?

    En attendant je t’embrasse très fort
    Pends soin de toi et à très vite
    Sand

    Aimé par 1 personne

  2. Chez moi, les dates de mort de mes parents (août et mars) me font moins que leurs anniversaires, le 2 novembre (le jour des morts) et le 24 décembre (Noël est toujours très compliqué pour moi).

    Je suis aussi curieuse de ton cours de creative writing !

    Aimé par 1 personne

  3. Tes derniers mots m’ont fait sourire Isa, moi aussi j’attends le froid et la pluie avec impatience!!
    Les dates souvenirs ne sont jamais faciles à évoquer et pourtant on peut les transformer à notre guise, la preuve.
    Plein de belles choses pour toi avec ce nouveau programme de creative writing, je suis heureuse que tu renoues avec quelque chose qui te plait tant Isa.
    ❤❤

    Aimé par 1 personne

  4. Moi aussi, cela fera 10 ans en février que j’ai perdu mon père. C’est difficile à croire parce que pour moi il est tellement là, encore et toujours….
    Tes cours de creative writing m’intéressent beaucoup, c’est en ligne ? Et hâte de découvrir « The Crown » comme tu t’en doutes.
    Gros bisous réconfortants en cette période un peu tristouille

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s