Les petits bonheurs

Les petits bonheurs de mars 2018 semaine #4

180324-march-for-our-lives-washington-ew-551p_5b44929fced2f3b72d9fa89c63c5cf43.focal-760x380

Assister à ma formation PNL malgré une journée qui ne démarre pas très bien à cause d’une batterie qui ne démarre pas du tout. Une heure et un remplacement de batterie plus tard, je rejoins ma super formatrice et ma super camarade et je passe une super journée avec elles.

Retrouver mon chéri et apprendre qu’il a fait plein de trucs dans la maison pendant mon absence ❤

Passer de merveilleux moments en tête à tête ❤

Un cappuccino et un chocolat chaud au bar de la gare avant de se séparer pour quelques jours.

Profiter au maximum du soleil chaque fois qu’il daigne apparaître.

Vivre à mon rythme en me couchant à pas d’heure et en choisissant sciemment de ne pas mettre de réveil. (Mais mon corps, ce traître, ou mon inconscient, ce fourbe, sachant très bien que j’avais une tonne de boulot, ne m’ont jamais laissée dormir plus de 6 ou 7h par nuit.)

Parler avec ma maman américaine pendant deux heures ❤

Passer une matinée au téléphone avec mon père puis avec sa compagne. Être touchée, infiniment, de leur soutien et de leur compréhension ❤

Conduire beaucoup, bien plus que je ne l’avais fait ces dernières semaines, et adorer ça. Me lancer sur les petites routes secondaires que je n’aime pas beaucoup parce qu’elles sont très étroites, mais j’en ai marre de me limiter, j’ai envie d’avoir encore plus confiance en moi, encore plus d’expérience, et puis ça me permet d’éviter les travaux dans la ville d’à côté, donc c’est tout bénéf.

Sur un coup de tête, partir bosser en Avignon, faire le plein de jolies bougies chez Casa et frôler l’overdose de sucre dans mon café préféré.

M’offrir une plante verte parce que c’est le printemps et que j’ai besoin de mettre un peu de vie dans la maison, même si aucune plante n’a résisté jusqu’ici au manque de lumière de cette maison de village très étroite. #priezpourelle (la plante, pas la maison ^^)

Parler à mon chéri tous les soirs avant de m’endormir et nous sentir si proches malgré la distance ❤

Voir mes enfants à deux reprises cette semaine ❤ Avoir le cœur en miettes chaque fois que je les regarde s’éloigner, mais être fière d’eux et de la façon dont eux vivent cette séparation (c’est-à-dire plutôt très bien, apparemment, et c’est tant mieux).

Récupérer mon chéri à la gare et m’accorder de doux moments de pause avec lui avant de me remettre au boulot ❤

Être émue, infiniment, par la dignité d’Emma Gonzalez et toutes les photos des manifestations anti armes à feu que j’ai vu passer sur mon fil Instagram. Ce qui s’est passé hier aux Etats-Unis m’a redonné de l’espoir : le monde peut changer.

Et vous, c’était comment, cette semaine ?

7 commentaires sur “Les petits bonheurs de mars 2018 semaine #4

  1. Étrangement, le passage qui a fait le plus écho à ma semaine, c’est le moment ou vous dites « me lancer sur les petites routes […] que je n’aime pas beaucoup ». C’est fou comme oser sur des petites choses et décider de ne pas s’auto-limiter peut être incroyablement libérateur !
    Pour ma part, j’ai été vendeuse de chocolats dans une boutique cette semaine, alors j’ai mis ma timidité au placard (sinon, quelle bien piètre vendeuse j’aurais fait), et j’adore ça !
    Bon lundi, et bonne semaine ! =)

    Aimé par 1 personne

  2. Ce sont des semaines un peu stressantes… je sort de ma bulle de plus en plus et je me retrouve confrontée au monde extérieur que j’avais abandonné… c’est parfois une lutte en moi-même et je n’aime pas ça (même si je suis consciente que c’est nécessaire) Gros bisous ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends que ce soit stressant et difficile mais c’est une jolie renaissance je trouve 😉 Je ne sais pas si tu te félicites de tes efforts, mais je me permets de le faire : bravo ! Gros bisous ❤

      J'aime

  3. Je les aime bien tes jolis moments, je les lis toujours le lundi pour me donner du courage et me prendre un petit shot de positivisme. Effectivement, cette Emma était épatante, bluffante, admirable mais cette génération m’épate vraiment. Semaine un peu trop speedée à mon gout…..le rhume devrait m’aider à ralentir 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je penserai à toi en écrivant les prochains petits bonheurs, les premiers d’avril ! (Confidence pour confidence, même si mars se termine bien, je ne suis pas fâchée d’en voir la fin, moi aussi !)
      Moi aussi cette génération m’épate et me remplit d’espoir…
      J’espère que tu vas mieux et que le rhume ne t’embête pas trop !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s