Les petits bonheurs

Les petits bonheurs de 2020 #4

 

adfdadbe4a49a9063232b9a8712ec6d8
C’est la phrase que je me suis répétée toute la semaine pour tenir le stress à distance – j’ai toujours tendance à me mettre la pression quand je suis en phase de relecture, juste avant de rendre une grosse traduction. Honnêtement, ça m’a aidé à mieux vivre le moment présent. J’étais consciente que ce n’était qu’une parenthèse, un moment limité dans le temps, et que la vie reprendrait son cours normal au bout de quelques jours. Ça m’a permis de profiter de tous les petits bonheurs que je partage ici !

Lundi, comme ce sera souvent le cas pendant les premiers mois de l’année, je récupère mon chéri à la gare ❤ J’ai à peine le temps de le déposer à la maison que je dois déjà repartir chez le dentiste. Mais quand je rentre, un bon feu brûle dans la cheminée, et je finis ma traduction sur le canapé dans une atmosphère des plus cosy. Les enfants rentrent à la maison, et nous prenons notre premier repas tous les quatre depuis notre retour de Franche-Comté. C’est si bon de se retrouver ❤

Mardi, il fait un temps pourri, et cette fois on allume le feu dès le milieu de matinée. Je passe donc ma première journée de relecture sur le canapé, à côté du bureau de mon chéri. On profite de ma pause déjeuner pour écouter Par Jupiter, l’émission du 20 janvier avec Denis O’Hare dont je vous ai parlée dans ce billet. Un régal ! Puis je réussis à décoller du canapé pour faire mon yoga, ma méditation et emmener Typhaine à la sophrologie. Cette journée se termine comme la veille par un dîner en famille avec plein de bougies !

Mercredi, j’apprécie vraiment l’atmosphère douillette de la maison vu le temps pourri qu’il fait dehors. Cependant, je commence à me languir de pouvoir sortir et je suis bien contente de faire ma séance de yoga !

Jeudi, enfin un rayon de soleil, je me jette dehors pendant qu’il fait beau. Le grand air me fait le plus grand bien !

Vendredi, c’est mon chéri qui dépose les enfants à l’arrêt de bus, ce qui me permet de dormir deux heures de plus ❤ Je m’impressionne moi-même en enchaînant, dans un temps record, relecture, yoga, courses et préparation d’une tarte maison. Mais, surtout, je suis plus que ravie de conclure cette semaine d’hibernation par un week-end placé sous le signe de la sociabilité. On entame les festivités par une soirée avec les ami-e-s d’Age Tendre. On rigole, on échange des bons mots, on se raconte nos vies et on ne voit pas le temps passer, comme toujours. A 1h30 du matin, il faut déjà reprendre la route, car on n’habite pas tout près. Pour la première fois depuis que j’ai mon permis, c’est moi qui me glisse derrière le volant. Jusque-là, je ne me sentais pas, je n’aime pas trop conduire la nuit, surtout sur des routes que je ne connais pas très bien. Mais, évidemment, tout se passe très bien, mon chéri et moi papotons tout le long de la route pendant que les enfants dorment à l’arrière, et cette expérience me permet de gagner encore en confiance. Plus que quelques mois et je retire mon A…

 

7a90ccb7fefa5255a13336a0a2e8cfb6
Avant de partir, mon chéri m’a proposé de conduire à ma place pour rentrer. Il savait parfaitement à quel point je peux appréhender l’inconnu quand je conduis. Je l’ai remercié, mais je lui ai dit « Ne me laisse pas me dégonfler. » J’avais envie de repousser mes limites, et c’est ce qu’il m’a aidé à faire ❤

Samedi, je fais une pause dans ma relecture pour me consacrer aux préparatifs du dîner avec les voisins. Le chéri et moi enchaînons le ménage, les courses et la cuisine dans la joie et la bonne humeur, et j’admire comme toujours l’équipe super efficace que nous formons tous les deux. En plus, ça me fait du bien de déconnecter un peu du boulot ! Là encore, on passe une soirée formidable, et je me dis qu’on a bien de la chance d’avoir atterri au milieu de ces gens adorables… tellement adorables que le lendemain matin, dimanche donc, L. vient nous apporter ses outils pour que mon chéri puisse customiser sa basse et installer l’autoradio qu’il a reçu à Noël. Je termine la semaine avec un déficit de sommeil certain, mais j’ai fait le plein de bonnes ondes, et c’est exactement ce qu’il me fallait pour attaquer les derniers jours de janvier (déjà !) avec le sourire !

Et vous, c’était comment, cette semaine ?

Illustrations trouvées sur Pinterest.

8 commentaires sur “Les petits bonheurs de 2020 #4

  1. Que c’est évocateur un feu de cheminée… « Une jolie habitation ne rend-elle pas l’hiver plus poétique, et l’hiver n’augmente-t-il pas la poésie de l’habitation ? » j’ai lu cela chez Baudelaire un jour. C’est davantage prosaïque de tourner le bouton du chauffage central mais c’est toujours l’idée du foyer, du coin de sa maison où l’on se blottit! Où l’on se retrouve. Il existe un très joli verbe, « se musser ». Alors Je te souhaite encore de bien jolis moments, mussée du froid dans ta jolie maison!

    Aimé par 2 personnes

  2. Il fait toujours si bon chez toi même quand ca stresse un peu : il y a ce feu de bois, cette belle complicité, ce soutient mutuel, vos petits et grands projets et cet équilibre entre couple, famille, amis. C’est une belle partition et je ne me lasse pas de cette petite musique !

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s