Culture

[Lecture] Loïc Clément et Anne Montel – Les Jours de pluie

Les Jours de pluie met en scène un couple atypique : Salomé, une jeune femme rousse ; Shä, un chat élégant fumant la pipe. Salomé aime préparer des pâtisseries, suivre le football et jouer aux jeux vidéo. Elle travaille dans une garderie. Shä est écrivain. Il apprécie faire les tests des magazines féminins et collectionner des articles de journaux. Leur amour est celui de deux êtres dissemblables dont les personnalités contrastent. Avec poésie et drôlerie douce, Les Jours de pluie nous narrent une romance où les opposés s’attirent.

J’ai toujours pensé que les histoires et les contes de fées se servent du merveilleux, de la magie ou de la fantaisie pour mieux nous parler de la vraie vie. Or, on peut difficilement faire plus fantaisiste qu’une histoire d’amour entre une humaine et un chat. Pensez donc, celui-ci ne porte même pas de pantalon ! (Ce détail donne lieu à quelques passages cocasses, l’humour étant l’une des plus belles qualités du duo Clément-Montel.) Pourtant, aussi fantaisiste soit cette romance, je vous mets au défi de ne pas vous reconnaître dans de nombreuses situations. (Cela dit, je suis presque aussi geek que Salomé, donc j’ai les mêmes références.)

Les Jours de pluie, donc, c’est une histoire d’amour mais aussi de cohabitation. Shä collectionne les machines à écrire, Salomé garde précieusement des consoles de jeux vidéo vintage. Quand Salomé propose une balade touristique, Shä trace un itinéraire passant par les boulangeries les plus proches (et je vous laisse imaginer ce que ce gourmand voit dans la forme des nuages…) Comme dans n’importe quel couple, chacun doit apprendre à composer avec les petites manies et les humeurs de l’autre. Que ce soit au niveau des mots ou des images (ces aquarelles !!!), c’est beau, souvent amusant et toujours très tendre. (Mention spéciale, comme à chaque fois, pour les personnages secondaires qui sont aussi bien développés et attachants que les héros et qui apportent une vraie profondeur au récit.)

Cerise sur le gâteau, cette nouvelle édition des Jours de pluie comporte de nombreux bonus (des chansons, des recettes, une interview des auteurs…) qui complètent l’histoire d’une manière très agréable. Je ne regrette pas un instant d’avoir participé à la campagne Ulule qui a permis cette réédition et je vous encourage vivement, si cette BD vous intéresse, à la commander directement sur le site de l’éditeur : Ant Editions. (C’est pas de la sponso, juste un coup de pouce pour un chouette projet.)

6 commentaires sur “[Lecture] Loïc Clément et Anne Montel – Les Jours de pluie

  1. J’avais adoré « Les jours sucrés » et en plus je découvre qu’elle a aussi illustré « Miss Charity ». Je sens que je vais me faire une petite réserve pour l’hiver. Merci de l’avoir remise sur ma route.
    Doux week-end…..

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s