Les petits bonheurs

Les petits bonheurs 2020 #15

d432fb14375f4a0ca68bbcb1cd025b21
Mon bureau ne ressemble pas encore à ça, mais ça me donne des idées #lifegoal

Cette semaine, j’ai aimé :

  • avoir un chat l’espace de 48h. Le premier jour, il est venu nous réclamer des câlins pendant le goûter (que nous prenions sur la terrasse, beau temps oblige). Le lendemain, il est apparu dès le déjeuner et il est même venu s’installer sur les genoux de mon chéri lorsque nous sommes sortis le soir observer la pleine lune. (Pourquoi les chats viennent-ils toujours vers les personnes allergiques, ça reste un mystère !) Le lendemain, comme il grattait à la porte de la cuisine, j’ai fini par craquer et j’ai envoyé Typhaine chercher des croquettes chez la voisine. Celle-ci a reconnu le matou, et pour cause : c’est le frère de son chat à elle, qu’elle avait donné à une autre voisine qui a déménagé il y a plus d’un an. Le temps de retrouver le numéro de la dame, et la voilà qui arrive une heure plus tard, au bord des larmes : ça faisait des mois qu’elle cherchait son Mimi ! On ne saura jamais ce qu’il a fait pendant toute cette longue période mais on a reçu une photo, apparemment il est tout content d’avoir retrouvé les siens !
  • apercevoir un rapace au-dessus du village quand je suis allée à la pharmacie mercredi. On en voit relativement souvent, mais jamais en pleine ville et d’aussi près. Je ne sais pas si c’est dû au fait qu’il n’y avait quasiment personne dans les rues. En tout cas, j’ai adoré l’observer pendant quelques minutes, il était tellement beau et majestueux !
  • faire de belles balades dans la forêt voisine avec mes loulous ❤
  • croiser un troupeau de moutons pendant notre balade vendredi. J’avoue, on a beau vivre à la campagne, je ne m’attendais pas à ça. Le berger se faisait aider par cinq chiens, mais on a noté aussi la présence d’un poney qui fermait la marche derrière le troupeau, avec une cloche autour du cou. Il y avait aussi des chèvres qui se sont dressées sur leurs pattes arrière pour manger les feuilles des arbres, quelques béliers avec leurs cornes enroulées et des agneaux tout mignons. L’un d’eux a d’ailleurs un peu trop traîné, et sa maman est venue le chercher, c’était beau ❤
  • contempler les graines de peuplier, entourées de coton duveteux, qui tapissent le sol de la forêt et tombent sous forme de flocons. Au soleil, dans la lumière mouchetée qui filtre entre les arbres, on dirait vraiment de la neige, c’est magnifique. (Et je suis consciente qu’on a la chance de ne pas souffrir d’allergie au pollen !)
  • passer une bonne partie de mon samedi à faire des collages dans mes vieux journaux, histoire de finir de les décorer. J’ai aussi eu le plaisir de commencer un tout nouveau bullet journal. Parfois, un Rhodia Goalbook me fait tout un semestre, parfois je le remplis en trois mois, ça dépend de mon inspiration !
  • regarder Antman 2 avec mon chéri et mon fils, on a passé un très bon moment ❤
  • passer l’intégralité de mon dimanche à ranger mon bureau. J’ai vidé toutes les étagères, changé deux bibliothèques de place, fait du tri, réorganisé la disposition de mes livres, mes journaux, mes classeurs et mes tarots et j’en ai profité pour faire du grand ménage. Mon maranta a atterri sur ma table de nuit car il pousse énormément et avait trop de lumière sur ma table de travail. Il faudra que je vous montre à l’occasion comme il a bien grandi !
  • prendre l’apéro avec beau-papa et belle-maman mercredi, la bande d’Age Tendre vendredi soir et Johan et Julie ce dimanche soir. Ça fait du bien de garder le contact ❤

Et vous, quels petits bonheurs avez vous cueillis cette semaine ?

Photo trouvée sur Pinterest

33 commentaires sur “Les petits bonheurs 2020 #15

  1. Bonsoir! Juste de petits commentaires avant de me lover dans les petits bras musclés de Morphée…
    Le coin bureau c’est si important. Celui de la photo est trop entouré de plantes à mon goût. Le mien est dans un coin, près de la fenêtre. Il y a des boîtes colorées empilées pleines de trucs qu’on achète dans les papeteries et posé dessus une carte de Marcel Proust mangeant une madeleine, qui me regarde d’un air goguenard comme s’il me disait « Really? » ça m’apaise. Mais j’en ai marre des boîtes et surtout j’ai envie d’utiliser tout ce que je gardais précieusement car la vie c’est ici et maintenant.
    Incroyable cette histoire de chat! Bravo! Et vive le chat et vive le chat comme le chante Yves Montand !
    Je me souviens qu’une fois du côté d’Avignon, on était en pleine cambrousse et j’ai vu un énorme rapace immobile dans les herbes jaunes grillées par le soleil. C’était saisissant. Il était si majestueux.
    Avec tes promenades agrestes et bucoliques, c’est rêveries d’une promeneuse rarement solitaire et toujours bien accompagnée que tu nous rejoues! Il y a un an jour pour jour j’étais allée me balader à Kew Gardens mais franchement rien ne vaut la campagne pure et dure.
    Je ne connaissais pas les Rhodia et là… il faut que j’étudie cela de plus près. Je n’en ai jamais ouvert un. Mais ça m’ouvre des horizons! Mes carnets en général me durent 3 mois. Quand j’achète des cartes dans les musées, quand je choisis soigneusement des stylos, ou quand je commande des stickers japonais etc je pense que ce sont des cadeaux pour mon carnet, pas pour moi. En prendre soin… j’aime bien quand tu dis que tu les as décorés… qu’ils soient jolis à regarder, au toucher, et dans les propos choisis qu’on y couche… c’est une activité qui comble, n’est-ce pas ? J’ai collé des trucs dans mon carnet et je me suis aperçue combien j’étais méticuleuse, concentrée, et le temps s’est arrêté! Plus rien d’autre comptait. J’ai vu près de chez moi un magasin d’antiquité qui vend de grosses malles de voyage…. et j’imagine toujours mes carnets à l’abri dans une de ces malles, comme un trésor de flibustier !
    Alors, Isa des Sources, très jolie semaine à toi, hâte de te lire ! Merci!
    Demain, first thing, les p’tits bonheurs vécus et ressentis de ce côté-ci de la Manche 😘

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci pour ces impressions à chaud ❤ Effectivement, samedi, j'ai perdu la notion du temps, le nez dans mes carnets et la colle au bout des doigts 😀 Et c'est vrai que ça m'a comblé de joie ! Douce nuit à toi et à demain pour tes petits bonheurs et mes réponses à vos commentaires, à Roseelen et à toi 😉 Bisous ❤

      Aimé par 1 personne

  2. Bonjour! Alors, où se nichait-il le bonheur la semaine passée?

    👘chez les oiseaux… ils s’époumonaient si fort qu’ils couvraient les mots de mon étudiant lors de notre cours virtuel, comme si toute la gente ailée de Hampstead cherchaient à communiquer en FaceTime avec leurs copains de mon quartier! J’ai l’impression de vivre dans une volière. Il y en a un dont le cri est hihihi kiss kiss kiss. J’aimerais être saint François pour leur parler.
    👘 chez Tahar Ben Jelloun dans Boomerang sur France Inter qui parlait d’art, de beauté et d’amitié.
    👘chez Christian Gonon de la Comédie française lisant À une passante de Charles Baudelaire. J’ai adoré sa façon de découvrir (si on peut dire) le texte, de chercher le ton, de réfléchir au poème, de le murmurer, puis une fois la voix posée de le lire comme une évidence. « Avant de laisser partir les mots, prenez un temps ». Un émerveillement.
    👘dans les mots justement du dictionnaire et de Balzac. Cette idée rassurante d’avoir toujours des choses à apprendre sur cette magnifique langue si riche, qui se prête à tant d’inventions… quand des phrases étincellent et font mouche… Balzac me fait penser à ce personnage du Chat botté qui, quand il parlait, voyait des pierres précieuses tomber de sa bouche. Délectable.
    👘dans les petites discussions virtuelles sur mes deux blogs préférés qui font sourire et mettent du baume au cœur quand on a du vague à l’âme. Merci mesdames.

    Très douce semaine à toi Isabelle!

    Aimé par 2 personnes

    1. Rhô c’est gentil çà, blogs préférés !🙏💕Chez moi aussi les oiseaux ont réinvesti le terrain et c’est un vrai bonheur de les entendre, plutôt que le flux incessant des voitures. Douce semaine à toi !🐦🍀🐦🍀

      Aimé par 1 personne

        1. Je n’en doute pas ! Je suis présentement avec Tsukiko. Elle a retrouvé Kojima à la fête des cerisiers de leur ancienne école. Ils sont allés manger dans une gargotte et ont bu du vin (ouf, çà change du sake, faut qu’elle fasse gaffe, Tsukiko). Kojima semble amoureux d’elle, mais je me demande si elle a pas un faible pour son ancienne prof d’art qu’elle a retrouvé à la fête…

          Aimé par 1 personne

    2. Ce cours avec ton étudiant a dû être épique, j’adore ! Et j’aime cette idée du comédien qui, au lieu de se préparer avant, montre un peu l’envers du décors et la façon dont il s’approprie le texte, tu me donnes envie de l’écouter ! Tout comme tu me donnes envie de relire Balzac, mais ce ne sera pas pour tout de suite.
      Merci à toi aussi pour nos discussions virtuelles qui sont autant de portes et de fenêtres ouvertes sur le monde ❤ Je te souhaite à mon tour une très douce semaine au son des pépiements de tes voisins à plumes !

      J'aime

      1. Merci! Écoute le c’est sûr soundcloud. Une merveille. Surtout quand à la fin il te dit le poème, comme ça… dont il met toutes les facettes en valeur rien qu’au son de sa voix. Voilà un comédien !

        Aimé par 1 personne

            1. Ah yess ! Maintenant que j’ai repris du poil de la bêêête et retrouvé ma forme (je sors d’ailleurs d’une jolie prise de tête avec ma cheffe ), je compte reprendre mon ptit projet débuté il y a deux semaines autour d’une nouvelle de Maupassant 🤗

              Aimé par 1 personne

    1. Tu verras, le papier est de très bonne qualité, et c’est une fille d’imprimeur qui te le dit. Quant à cette couverture si douce sous les doigts, je ne m’en lasse pas ! J’ai hâte d’avoir tes premières impressions 😀

      J'aime

      1. J’ai vu plein de vidéos dessus ce matin… je crois qu’à part les couleurs de la couverture si belles (j’ai tout de suite visualisé ces carnets entassés sur mon bureau) et le papier si doux, et les petits points que j’adore, c’est l’idée de l’index et du calendrier perpétuel qui m’a conquise. Je suis assez sobre niveau décoration et malheureusement un peu trop pointilleuse niveau apparence (du genre quand je vois la façon dont certains coupent la washi tape sans ciseaux, sans que cela soit tout à fait droit, mon cœur se serre☺️🤣), même si j’aimerais relâcher ce contrôle, mais depuis ton lien m’a tête fourmille de projets… bien sûr continuer avec mes carnets Nuuna, à la vie à la mort, et consacré celui-ci à l’écriture plus personnelle… peut-être vont-ils manger les Nuuna… va savoir. Mon rêve a toujours été de ne pas me disperser et d’avoir tout dans un seul endroit, et cette période encourage à changer ses habitudes. Maintenant je t’avoue que je ne rêve que de stylos à pointes fines 🤣 merci encore!

        Aimé par 2 personnes

          1. Du coup, je suis allée regarder les carnets Nuuna, par curiosité, et qu’est-ce qu’ils sont beaux ! Je suis tombée sur cet article de blog qui déplore la qualité du papier, mais comme carnet d’écriture, ça doit bien le faire !
            https://passioncarnets.wordpress.com/2017/06/08/nuuna-graphic-l-traveller-le-test/
            Moi aussi, j’aimerais ne pas me disperser et avoir tout au même endroit, mais je t’avoue que je finis toujours par utiliser plusieurs carnets en même temps, sinon je les finis trop vite. Mais peut-être devrais me résigner à l’idée de remplir un carnet en deux mois ? Décisions, décisions…

            Aimé par 1 personne

            1. C’est marrant, le papier est génial et très comparable aux Clairefontaine. Ils s’ouvrent à plat, et j’aime leur couverture. Le seul problème c’est qu’ici on ne vend que des couvertures tristes… même en ligne, on n’a pas vraiment le choix. Tandis qu’au BHV… Boudiou…. il ne m’en reste plus qu’un malheureusement mais bon, ça nous amène à septembre… et surtout tu peux écrire dessus avec n’importe quel feutre…

              Aimé par 1 personne

  3. Coucou Isa ! Que c’est bon de te lire ! Cette balade où vous êtes tombés sur un troupeau a dû être fabuleuse 🙏💖Pour le rapace, je ne suis pas étonnée. Il paraît même que des biches viennent se balader dans des villages déserts.. Même les animaux sauvages doivent être stupéfaits de cette situation…Extra le ménage-rangement de ton bureau, çà file toujours la pêche, cà. Je te fais de gros bisous et te souhaite une douce semaine !🌿🐦🌿🐦

    Aimé par 1 personne

    1. Je trouve ça génial, cette manière dont la faune reprend ses droits dans nos espaces urbains désertés. (Mais j’avoue que je redoute un peu l’après, alors je respire un bon coup en me disant qu’on n’en est pas encore là.)
      Pour le bureau, oui, c’est cool, je me sens bien mon espace, je le trouve plus aéré, en plus, j’ai libéré tout un pan de mur, je vais pouvoir continuer à le décorer 😀
      Belle semaine à toi aussi ❤

      Aimé par 1 personne

  4. C’est merveilleux de continuer tes petits bonheurs ! Je devrais t’imiter, ça m’aiderait à voir le verre à moitié plein surtout qu’il est vraiment à moitié plein, voir plus.
    J’aimerais bien découvrir ton petit coin de travail, je cherche toujours l’inspiration. Je m’en suis creé un mais je ne sais pas pourquoi je travaille toujours en bas sur la table !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s