Les petits bonheurs de février 2017 #2

Lundi 6, il n’y a pas à dire, Varkala est un lieu enchanteur. Je ne me lasse pas d’écouter le bruit des vagues la nuit ou d’admirer le paysage le jour. Évidemment, c’est un endroit entièrement dédié au tourisme. Il n’empêche que je suis sous le charme de cette station balnéaire accrochée à flanc de falaise. (Et dont l’espérance de vie se réduit un peu plus chaque année, érosion oblige.)

Inde Varkala Kerala India Beach Cliff Falaise Plage Voyage Travel Wanderlust

Raj, le jeune homme qui tient notre maison d’hôtes, est surtout peintre et sculpteur. Il nous montre ses œuvres et nous confie son rêve : venir étudier les beaux-arts en Europe pendant quelques mois. Amis lecteurs, s’il y en a parmi vous qui ont des écoles à lui recommander ou qui seraient intéressés par son portfolio, n’hésitez pas à vous manifester, Lucile et moi avons promis de faire tout notre possible pour l’aider à réaliser son rêve.

Nos hôtes indiens sont absolument adorables et tiennent à nous réunir tous pour un dîner aux chandelles sous les étoiles. Nous voilà donc attablés pour un repas typiquement keralais (curry de poisson ou de poulet) avec les Britanniques avec qui nous partageons la maison. C’est aussi à ça que servent les voyages, à faire de belles rencontres. D’ailleurs, on s’entend si bien qu’on décide de prolonger la soirée sur la falaise, dans un bar qui organise une fête en l’honneur de Bob Marley. On danse, on rit, on trinque et on rentre à pied en s’éclairant avec nos téléphones, c’est un moment qui restera dans les annales !

Mardi 7, c’est (déjà) le dernier jour à Varkala. Nous allons prendre le petit déjeuner sur la falaise et terminons les achats de cadeaux pour nos proches. Je craque au dernier moment sur une tenture qu’à défaut d’accrocher au mur, j’utiliserai en guise de couvre-lit. C’est pas tout, mais maintenant, va falloir tout faire rentrer dans le sac ! (Spoiler : le poids de mon sac à dos passe de 8 à 13 kilos d’après la balance de l’aéroport, on est encore loin des 30 kilos autorisés, mais les 5 kilos supplémentaires se font bien sentir sur les épaules !) Il fait très lourd, nous renonçons donc à une dernière baignade, ce qui ne nous empêche pas d’aller boire un dernier lassi sur la falaise. Puis nous rentrons dîner avec Raj et le cuisinier de la maison d’hôtes avant de passer une dernière nuit au son des vagues. (Pour un peu, je me croirais revenue en Bretagne.)

Mercredi 8, nous posons tous ensemble sur les marches de la maison d’hôtes pour une dernière photo souvenir. Je suis contente de prendre la route du retour, j’ai hâte de retrouver mes amours, mais c’est avec un pincement au cœur que je dis au revoir à nos nouveaux amis britanniques et indiens. Heureusement qu’il y a Facebook pour rester en contact !

Inde India Varkala Kerala Voyage Travel Belles rencontres Well met

La ponctualité des trains en Inde, ce n’est pas vraiment ça, celui qui doit nous ramener à Trivandrum accuse plus d’une heure de retard. Le cuisinier de la maison d’hôtes, qui rentre retrouver sa famille, reste avec nous jusqu’au dernier moment, ça fait plaisir. Raj l’appelle sur son portable et lui demande de nous passer le téléphone pour nous dire un dernier au revoir de vive voix.

Nous voilà de retour à Chowara dans le premier hôtel où nous avions séjourné. Cette fois, nous avons une chambre qui donne directement sur la piscine. Elle est bien mieux que celle où nous avons dormi pendant six nuits. Si un jour on revient, on saura quelle chambre demander ! C’est très sympa en tout cas de revoir tout le monde, le gérant, les cuisiniers, les gardiens, tout le monde nous accueille à bras ouverts et semble ravi de nous revoir. C’était une excellente idée de revenir ici, même si ça va nous obliger à nous lever très tôt demain matin.

Inde India Chowara Kerala Voyage Travel Wanderlust

Jeudi 9, de fait, il est 3h45 quand les gardiens viennent frapper à notre porte pour s’assurer qu’on est bien réveillé et qu’on ne loupera pas notre taxi. Petit moment surréaliste : en France, il est à peine minuit, j’échange quelques mots avec mon chéri qui va se coucher alors que j’entame mon long voyage de retour.

Le taxi nous dépose à l’aéroport de Trivandrum à 5h30, et les formalités s’enchaînent sans le moindre souci. Le temps de boire un thé et de grignoter un donut, nous voilà dans l’avion pour Muscat, Lucile et moi. Je regarde Avant toi, l’adaptation ciné d’un livre sorti chez Milady en 2014. L’histoire est touchante, Emilia Clarke et Sam Claflin sont mignons comme tout, et ça me donne encore plus envie de lire le livre.

Cette fois, nous n’avons que trois heures d’attente à l’aéroport de Muscat. Je ne vois pas passer le temps, pas plus que le vol de retour vers Paris, d’ailleurs. Je regarde un autre film sentimental, Une vie entre deux océans (touchant aussi, mais je n’en garderai pas un souvenir impérissable), et je somnole pendant quelques heures. Quand je rouvre les yeux, le commandant de bord annonce qu’il fait -2° à Paris. Euh, je peux faire demi-tour, dites ?

Le temps de récupérer les bagages et de traverser l’aéroport pour prendre la navette, nous arrivons au Première Classe de Roissy. Le lit est étonnamment confortable, mais je crois que j’aurais pu dormir à même le sol tellement je suis crevée. Cela étant, quel bonheur de parler de vive voix à mon chéri juste avant de me coucher ! Welcome back, indeed.

Vendredi 10, les 3 heures de TGV, c’est un peu la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Les 12 heures d’avion la veille sont passées comme une lettre à la poste, mais là le temps nous paraît bien long, on en a marre, on veut juste rentrer chez nous ! Merci Elod d’être venue nous chercher à la gare, c’est si bon de te revoir ! Par contre, ça fait tout drôle de me retrouver seule dans ma maison. Je pourrais me reposer, mais je préfère vider mon sac, lancer une lessive et m’occuper en attendant d’aller chercher les enfants à l’école. L’accueil de Typhaine est un peu tiède (elle a visiblement mal vécu mon absence), mais elle se déride peu à peu. Kelian, quant à lui, me serre très fort contre lui. Au final, nous passons un merveilleux moment tous les trois avant qu’ils rentrent chez leur père.

Samedi 11, le travail n’attend pas, c’est déjà la reprise. Mais cette traduction s’annonce facile, je vais beaucoup moins souffrir que sur la précédente et c’est tant mieux, vu que les délais sont toujours aussi courts. Je fais une vraie pause le midi, le temps de regarder un épisode de The Crown (j’aime vraiment beaucoup cette série). Et je passe la soirée chez Lucile en compagnie de nos amis à qui nous racontons notre voyage.

Dimanche 12, je bosse et je regarde The Crown histoire de tuer le temps en attendant de retrouver mon chéri après trois semaines de séparation. Il y a des moments où le bonheur ne se raconte pas, il se vit, tout simplement, et celui-ci en fait partie 😉


10 réflexions sur “Les petits bonheurs de février 2017 #2

  1. Contente de te retrouver parmi nous même si tu n’étais pas complètement partie grâce à FB, IG et ton blog !

    Merci d’avoir tout partagé avec nous, l’Inde m’attire et me fait peur en même temps, je crois que je suis encore trop casanière pour partir aussi loin ^^

    Avant toi, vu aussi ❤ ; et je suis aussi dans The Crown !

    Bisous Isa

    Aimé par 1 personne

    1. Partir avec un(e) ami(e) ou la personne qui partage ta vie, en tout cas quelqu’un en qui tu as confiance, ça permet de surmonter sa peur plus facilement. En tout cas, ce fut le cas pour moi 😉 J’espère bien que mon prochain grand voyage se fera en compagnie de mon chéri !

      Je ne suis pas surprise que tu aies aimé « Avant toi », c’est vraiment une jolie histoire ! Et j’ai adoré les tenues de l’héroïne, lol ! « The Crown » te plaît ?

      Bisous ❤

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, j’aime beaucoup The Crown, je suis déjà presque à la fin 😉 et il y a des parallèles assez « drôles » avec Victoria : le mari pas aimé par les autres parce qu’étranger qui cherche sa place, la reine qui essaie d’avoir une attitude progessiste mais qui se mange l’opposition de la tradition, etc

        Aimé par 1 personne

    1. J’aimerais rédiger d’autres instantanés, mais je suis moins inspirée que pour les premiers, on verra si ça vient. Par contre, je vais publier un carnet de voyage détaillant le circuit que nous avons fait, les endroits que nous avons vus, les hôtels où nous avons séjourné. Merci pour ton commentaire, c’est ce qui m’en a donné l’idée ! 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s