Culture

Bilan du challenge British Mysteries 2022

Challenge British Mysteries Le Livroblog My Lou Book

L’année dernière, au mois de mars, je me suis inscrite avec beaucoup d’enthousiasme au challenge British Mysteries organisé par Hilde du Livroblog et Lou de My Lou Book. Cela m’a permis de découvrir les « cosy mysteries », ce genre littéraire dont j’entendais parler depuis longtemps mais que je n’avais encore jamais exploré. Et cela m’a guidée dans quelques choix de lecture, même si mon bilan s’avère un peu trop mince à mon goût.

J’avais choisi de m’appuyer sur le bingo proposé par les créatrices du challenge en me disant que j’avais largement le temps, en neuf mois, de caser 12 romans policiers britanniques dans ma PAL. Finalement, je n’en ai lu que 5, mais j’ai passé de très bons moments entre les pages des livres en question, ce qui me donne encore plus envie de participer à l’édition 2023 de ce challenge.

Sans plus attendre, voici les cinq titres en question :

  • Qui prend la mouche (Hamish Macbeth #1) de M.C. Beaton m’a permis de cocher la case « Vacances (in)tranquilles »
  • avec Rendez-vous avec le crime (Les Détectives du Yorkshire #1) de Julia Chapman, j’ai coché la case « Réjouissants commérages »
  • Les Gardiens du phare d’Emma Stonex m’a tenu en haleine pendant plusieurs jours et m’a permis de cocher la case « Hanté »
  • La Mariée disparue (Une enquête des sœurs Brontë #1) de Bella Ellis m’a offert un véritable coup de cœur, tout en cochant la case « Meurtre à la maison »
  • avec Les Sept Morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton, j’ai frôlé le coup de cœur et j’ai coché la case « Manoirs et cottages ». Ce roman fait partie des quelques livres que je n’ai pas chroniqués au printemps, quand j’avais un peu la flemme de venir sur le blog vous parler de mes lectures. Je vais essayer de me rattraper.
Editions 10/18 British Mysteries Manoir anglais

Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée. Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ? Le narrateur a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre. Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée. Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.

Vous l’aurez compris, ce roman se situe quelque part à mi-chemin entre Un jour sans fin et une partie de Cluedo, le tout dans un décor digne de Downtown Abbey. Le roman m’a tenue en haleine tout du long, l’intrigue est passionnante bien qu’assez tortueuse, compte tenu du twist ingénieux concernant l’identité du narrateur. Seulement, la fin m’a laissée relativement sceptique. Avec quelques mois de recul, je me dis que c’était plutôt brillant mais, sur le moment, ça m’a franchement déstabilisée. Du coup, je ne peux que vous conseiller de vous faire votre propre avis, en passant peut-être lire celui de mon amie Armalite, qui a adoré ce roman, y compris sa conclusion. Note : 4/5

Je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour découvrir l’édition 2023 du challenge British Mysteries et j’espère vous avoir donné envie de lectures cosy et/ou pleines de frissons sur les terres de nos voisins grand-bretons !

7 commentaires sur “Bilan du challenge British Mysteries 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s