Culture

[Coup de cœur lecture] Diglee – Ressac

En février 2020, sur un coup de tête, Maureen Wingrove a décidé de s’éloigner d’une situation familiale compliquée, de s’éloigner du monde et des réseaux sociaux pour tenter de se retrouver. Direction la Bretagne, pour une semaine de retraite dans une abbaye battue par les embruns. Une semaine dense, intense. Une semaine assaillie par des vagues de souvenirs, par des émotions, par des portraits de femmes, par des rencontres insolites et inoubliables. Une semaine face à elle-même, en quête de sérénité, que Maureen Wingrove partage ici avec nous. Ressac est le journal de cette parenthèse. Un récit sensible et puissant, à la fois extrêmement intime et universel, qui touchera en plein cœur toutes celles et ceux qui ont déjà éprouvé cette sensation de trop plein, ce désir de prendre le large.

Ressac ne se raconte pas, il se vit. Plus qu’une simple lecture, c’est une expérience sensorielle. Maureen Wingrove est une magicienne des mots et nous embarque avec elle dans cette retraite que j’ai eu l’impression d’effectuer à ses côtés. Comme elle, je me suis détendue dans le silence bienveillant de l’abbaye, avec elle, je me suis promenée sur les sentiers et sur la plage, j’ai admiré la mer et j’ai laissé la solitude apaiser mes nerfs à vif. Quand j’ai refermé le livre, j’avais même l’odeur du large dans les narines et le goût du sel sur les lèvres.

Il faut dire que je connais bien la Bretagne, ça aide. Mais, même sans cela, j’aurais apprécié ma lecture. Car moi qui ai très envie de prendre la fuite en ce moment et de m’isoler quelque part pendant quelques jours sans la moindre responsabilité, je suis ressortie de ce livre en ayant l’impression d’avoir effectué une retraite par procuration. Ressac est un baume pour les plaies du cœur et de l’âme. En examinant ses blessures, Maureen nous aide à panser les nôtres, et je l’en remercie infiniment.

Il est aussi beaucoup question de signes, de synchronicité et de Tarot. C’est une manière de voir le monde que je partage, comme vous le savez, et je ne peux m’empêcher d’y voir un clin d’œil de l’Univers, à l’heure où je sens que des mots un peu différents ont envie de jaillir de moi. Maureen Wingrove est partie 5 jours dans une abbaye bretonne pour aller à la rencontre d’elle-même. Moi, j’envisage plus un city-trip en solo dans une ville européenne (ou plus près de la maison selon l’évolution de la situation sanitaire ces prochains mois). Mais je sens qu’effectivement, il est important que je me donne rendez-vous loin de mon quotidien, en tête à tête avec mes pensées, un carnet et une ville inconnue qui me fait rêver.

En attendant, si j’ai besoin d’une pause, d’une respiration, ou ne serait-ce que d’entendre le souffle de la mer, je rouvrirai Ressac et je sais que j’y trouverai instantanément l’apaisement.

Merci, Maureen.

3 commentaires sur “[Coup de cœur lecture] Diglee – Ressac

  1. Noté et mis en tête de liste de mes futurs achats 🤗. Je ressens fort ce besoin d’être seule avec moi-même, loin des sollicitations diverses. Je te souhaite de réaliser ton escapade au plus vite 🙏💕. Je t’embrasse😙😙😙

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s